Catégorie : Actualité Page 3 sur 60

Dernière ferrade et capea à la Ganaderia Malabat

C’est avec beaucoup d’émotion dans la voix que Marlène Fasolo annonce pendant le repas que c’était leur dernière journée.

Toro de la Ganaderia Malabat


Fini pour les aficionados de profiter de la Garbure, de la tête de veau, de la daube dans cette bâtisse typiquement landaise entre la ferrade matinale et la capéa de l’après-midi.
  Le travail de cette famille a permis de faire découvrir la tauromachie à des néophytes a permis de  passer une journée taurine pour les  peñas et à  d’autres de pouvoir fouler la placita pour se mettre une première fois devant du bétail.

     Fini aussi dans la jolie placita, capeas ou tentaderos des toreros, novilleros  mais aussi des praticos devant des vaches d’origine atanasio.
Cette fermeture doit interpeller les organisateurs qui ne programment pas ces élevages avec  cette encaste lors des novilladas.
    On se souviendra que les deux derniers furent Mathias Sauvaire de l’école taurine d’Arles et Jules Dujols de l’école Adour Aficion.


Ces deux élèves ont pu s’exercer devant deux vaches. Mathias, s’est permis de s’exercer à la pose de deux paires de banderilles.

Mathias Sauvaire

Le comportement typique de l’encaste a obligé ces deux élèves d’avoir de la technique. Ils ont donné de l’émotion au public.

Jules Dujols


Le matin, la famille Fasolo , chacun leur tour ont posé le fer sur le dernier veau avec des larmes pour certains.

Marlène qui  pose le fer sur le dernier veau

Un livre de trente ans s’est refermé ce soir.

Photos et Texte Nicolas Couffignal

PS Communiqué de la ganaderia:

Il faut du courage pour vivre sa passion à fond. Mails il en faut plus pour arrêter. L’an dernier nous vous recevions pour fêter les 30ans de la ganaderia. Aujourd’hui, nous avons pris la décision de mettre un point final à cette aventure de passionnés. En effet, il est parfois des décisions difficile à prendre. Après tant d’années d’investissement et de travail il est tant pour nous de tirer notre révérence”.

Alajavir: Tristan Baroso en triomphe

Aljalvir (Madrid) Novillada. Deux tiers.

Novillos de Guadalest. 

Lalo de María, ovation et silence; 

Tristán Barroso, oreille et oreille; 

Bruno Aloi, silence et ovation.

Lucena del Puerto

Lucena del Puerto (Huelva). Corrida mixte. Taureaux Soto de la Fuente pour les rejones et Osborne à pied.

Andrés Romero , oreille et deux oreilles ;
Lama de Góngora , deux oreilles et deux oreilles ;
Alejandro Conquero , ovation et deux oreilles.

Ciudad Rodrigo: succès de Cayetano et de Barroso

Ciudad Rodrigo (Salamanca) Festival. Lleno de ‘No hay Billetes’.

Novillos de Juan Manuel Criado, le 1er vuelta al ruedo. 

Cayetano, deux oreilles; 

Paco Ureña, ovation; 

Manuel Diosleguarde, ovation; 

Tristán Barroso, deux oreilles. 

Valdemorillo, faena para el recuerdo de Juan Ortega

Plaza de toros de La Candelaria de Valdemorillo (Madrid). Deuxième de la Feria de San Blas. Lleno de ‘No hay Billetes.

Toros de Núñez del Cuvillo, .

• ALEJANDRO TALAVANTE, silence et silence

• JUAN ORTEGA, ovation et deux oreilles

• GINÉS MARÍN, ovation et silence

Saluts des banderilleros Javier Ambel (4ème) et Antonio Chacón (sixième).

Mexico, oreille pour Rocio Morelli


Monumental Plaza México.
 Quatrième de la temporada. Près de 15 000 spectaeurs.

Toros de Vistahermosa (1º, 4º et 6º), et de Marco Garfias. Ensemble brave à la pique, le premier provoquant un batacazo

• HILDA TENORIO, division de opinion après deux avise et bronca après trois avis.

• PAOLA SAN ROMÁN, qui confirmait l’alternative silencae après deux avis et vuelta al ruedo.

• ROCÍO MORELLI, qui confirmait, oreille et palmas tras avis.

Valdemorillo: puerta grande pour Samuel Navalon

Plaza de toros de La Candelaria de Valdemorillo (Madrid). Novillada. Première de la Feria de San Blas. Environ 2/3 d’arène.

. Novillos de La Cercada.

• ISMAEL MARTÍN, silence et ovation après avis

• NEK ROMERO, ovation après avis et ovation

• SAMUEL NAVALÓN, oreille et oreille.

Nack Romero pris par son second toro a subi une forte voltereta et il a été blessé à la main droite (pronostic menos grave).

Mexico: Adieux “a lo grande” de Pablo Hermoso de Mendoza


Monumental Plaza México.
 Corrida du 78ème Aniversaire de la Plaza México. Lleno.

Toros de Los Encinos, bien présentés, sérieux et nobles dans l’ensemble. 

PABLO HERMOSO DE MENDOZA, silence après une légère pétition et deux oreille avec une pétition de rabo.

ERNESTO JAVIER ‘CALITA’, oreille et ovation. 

ARTURO GILIO, qui confirmait l’alternative, oreille et silence.

Nouveau llenazo dans la Monumental de Mexico. En trois corridas ce sont près de 150 000 spectateurs qui auront été réunies preuve de la vitalité de la corrida au Mexique. Corridas toutes retransmises par plusieurs télévisions. C’est un véritable renouveau de l’aficion mexicaine. L’avenir reste pourtant incertain et une décision de fermeture pour des raisons administratives pourrait intervenir à court terme.

Très belle sortie de Pablo Hermoso de Mendoza, classique et efficace malgré un lot difficile, qui ne pouvait pas rêver meilleure sortie dans sa terre d’élection avec deux oreilles au dernier de la corrida. C’est au dernier de la course qu’il imposa la précision de son jeu et emporta l’adhésion de la plaza avec de beaux passages por dentro: Se sont distingués alors Berlin au premier tiers et Malbec par la suite. On a vu les qualités de lidiador de Calita qui s’est imposé et la révélation Arturo Gillio qui a confirmé brillamment son alternative. C’est la nouvelle génération de cette vague de toreros aztèques prometteurs On attend la suite de cette temporada de la réouverture avec passion mais aussi une certaine appréhension.

PV

Dans les ruedos de la planète des toros

Juriquilla.

Toros de La Estancia et de San Isidro pour
•Alejandro Talvante palmas, palmas
•Joselito Adame oreille, palmas (avis)
•Diego Silveti 2 oreilles, palmas
•Andrés Roca Rey saluts, silence

Salvatierra. Mixte.

Toros de Bernaldo de Quirós pour
Pablo Hermoso de Mendoza saluts, vuelta
El Payo silence, 2 oreilles
•Calita 2 oreilles, saluts

Javier Cortés silence, 2 oreilles.

Cañadas de Obregón.

Toros de Cerro Viejo, Santa Cruz,
Chinampas, Santo Toribio pour
•El Conde 2 oreilles, saluts
•Román 2 oreilles, saluts

Valladolid.

Toros de Marrón pour
El Zapata saluts, oreille
Diego San Román saluts, oreille.

Sócota en Cutervo (Cajamarca) Pérou plaza de toros “Teodomiro Pedraza”

reses de La Viña de Lambayeque para

Lama de Gongora palmas et ovation

Alejandro Conquero vuelta y

César Maldonado palmas,

Mourao Portugal 2° festival de Feria de Candeias

con reses de Murteira Grave

Filipe Gon¢alves vuelta,

Tristao Ribeiro Telles ovation et à pied

Uceda Leal vuelta,

Borja Jimenez vuelta,

Joao Silva Juanito vuelta,

Mexico: Castella première “puerta grande” de la temporada de la liberté

Ciudad de México (México), dimanche, 4 février 2024. Lleno ( près de 50 000 spectateurs).

Toros de Xajay, divers de présentation et de jeu. Second et troisième protestés à la sortie. 

Sebastián Castella, oreille et oreille;

Leo Valadez, ovation et ovation,

Isaac Fonseca, ovation et silence. .

Fonseca a confirmé avec “Bendita Libertad”, de Xajay, numéro 120.

Malgré les atermoiements de la justice mexicaine et les menaces physiques des antis très violents la Monumental s’est rempli hier soir “hasta el reloj” c’est à dire jusqu’aux ultimes gradas non numérotés. Et cela pour la seconde fois. Ce succès populaire ne préjuge pas de l’avenir de la corrida dans ce pays sur lequel plane de nouvelles menaces à court terme. Il semble que le président Obrador incapable de résoudre la violence endémique et la lutte contre les narcos ait fait de la corrida une fixation, ses affidés sont aux manettes. malgré un regain de popularité on ne peut donc présumer de l’avenir de la plus grande arène du monde. Enorme succès de Sébastien Castella pour un triomphe que l’on peut qualifier d’historique.

PV

© 2024 Corridasi - Tous droits réservés