Catégorie : Actualité Page 1 sur 94

Gironde: ils l’ont fait

20 ans d’alternative pour Morenito

Visuel Chato 101020

Samedi 10 octobre à 15h30 à Chateaurenard, trois novillos de la Ganaderia Jalabert seront combattus par Morenito d’Arles, qui fêtera ses 20 ans d’alternative, Thomas Dufau, grand triomphateur dans ces arènes en 2016 et 2017 et « El Rafi ».

Billet : 15 €, à prendre aux guichets des arènes le jour de la course

(communiqué)

Les nouvelles du CFT

La Newsletter du C.F.T.

Le CFT au Bosquet pour la Feria des Vendanges 2020En tout premier lieu, nous tenons à remercier vivement la Ville de Nîmes pour avoir maintenu,
en cette période d’interdictions multiples, la capéa du Bosquet, sous les ombrages des majestueux platanes qui invitent à entrer dans les jardins de la Fontaine.
Tout était parfaitement organisé, les musiciens sur l’estrade, le service médical, une tente pour l’habillage des élèves et même un policier, avec un fusil hypodermique, au cas où une de ces bêtes en furie s’échapperait…
 
Tous ces efforts ont été récompensés par l’affluence d’un public nombreux. « Nous avons fait le plein », tenant compte de l’inoccupation d’un siège sur deux, le reste du public pouvait admirer nos jeunes talents debout le long des barricades.
Le bilan, bien que totalement satisfaisant de notre côté, soulève un bémol dont la gravité n’est pas négligeable : il s’agit de la faiblesse inacceptable des animaux provenant de la manade Thibault CASALIS.
Il est déplorable de présenter à un public profane des animaux présentant des signes de malnutrition évidente.
Le deuxième toro a dû être raccompagné « en poids » dans le camion car il s’est effondré aussitôt entré en piste.
Ceci étant dit, côté prestation des élèves du C.F.T., sous la houlette de CANTEN, dirigea la lidia, toujours vigilant et s’apprêtant à venir en aide à ses jeunes camarades.

Victor CLAUZEL et Manuel FUENTES ont été remarquables. Ils ont séduit non seulement le public enthousiaste mais aussi leurs professeurs. Ils sont en progrès tant au niveau technique, qu’au niveau de l’expression de leur personnalité.
Au niveau débutant, notre nouvel élève Baptiste CHATELIER, qui faisait ses premiers pas, a donné toute satisfaction en se montrant appliqué et attentif aux réactions des animaux.
 
Toute fraiche de sa nouvelle inscription, Noélie FIECHA a démontré son courage et son afición, elle est sortie « de second » avec réussite à tous les toros.
 
A noter, un échange avec l’Ecole d’Arles dont l’élégance de l’élève pourrait être prise en exemple par nos élèves !
 
Soulignons que grâce aux interventions courageuses de notre administrateur Damien PACTON, le public a bénéficié d’une démonstration de « Pega » portugaise.
 
 
Encore un grand merci à la ville de Nîmes et bravo à nos jeunes espoirs

Nîmes, Juan Leal héroïque

jl19ph

Sortie a hombros par la Porte des Cuadrillas de Juan Leal qui a coupé les deux oreilles de son premier adversaire…

1/3 d’arène environ, ciel changeant et menaçant, léger coup de vent par moments, mais la pluie, elle, attendra. Toros de Garcigrande (1 et 5), les autres de Domingo Hernández – même maison – corrects de présentation, mais donnant un jeu inégal, quelques-uns justes de forces et sosos, meilleur le troisième, le premier de Juan Leal. Mais rien à voir avec le lot de la veille, hélas…

marc19g

Marcos (saluts et silence) était venu prendre l’alternative. L’histoire retiendra qu’elle lui a été octroyée avec le toro « Borrachito » des mains de Daniel Luque, venu remplacer Manzanares. Le toricantano se distingua au capote avant deux rencontres sans éclat particulier puis un quite alluré de Daniel Luque. Ensuite, réception des trastos suivie d’un brindis au ciel, puis entame variée de faena face à un opposant qui manifesta quelques problèmes de forces limitant l’impact de son labeur. Bref, un plat du jour auquel il a manqué d’être relevé par quelques épices. Applaudissements après les échanges et final rapproché avant entière d’effet immédiat.

marc19h

Avec l’ultime, Marcos tenta bien de faire grimper la température, attaquant par larga arrodillada avant deux rencontres qu’on oubliera vite, surtout la première, bâclée dans sa mise en suerte, puis un brindis au public et une entame par doblones en se fendant qui promettait pour la suite. Effectivement, les premiers muletazos ont été administrés avec envie et une certaine aisance, notamment à droite, avant que les choses ne se compliquent au fur et à mesure que le bicho baissait de ton. Final par luquecinas avant un échec aux aciers malvenu pour laisser une impression plus favorable. 

dl19h

Daniel Luque (saluts aux deux) démarra en traçant plusieurs capotazos stylés suivis de deux assauts, le premier insignifiant et le second guère plus appuyé. Bref, deux piqûrettes, puis brindis à l’assemblée avant un trasteo composé de muletazos donnés au ralenti, à  l’image d’un opposant de charge limitée. Le maestro de Gerena fit le boulot, certes, mais sans trouver en face une opposition donnant davantage d’importance à son labeur. Gestes méritoires, mais relation de cause à effet, l’ensemble a parfois manqué de « peps ». Entière au troisième envoi. Avec ensuite un client qui occasionna une grosse frayeur à un banderillero qu’il raccompagna jusqu’aux planches, ce dernier s’en tirant miraculeusement avec une taleguilla déchirée au niveau du fessier, sans mal apparent, Luque s’engagea par la suite dans une faena qui resta toujours en retrait à cause des piètres dispositions de l’animal. Guère d’émotion et de transmission malgré des gestes de classe qui auraient mérité d’être encore mieux soulignés par son adversaire. Entière et descabello.

jl19g

Juan Leal (deux oreilles et vuelta) a largement payé de sa personne avec les arguments qu’on lui connait, vaillance, envie, sincérité. Son premier provoqua un spectaculaire batacazo sur le premier assaut avant un second applaudi. Brindis au conclave et début de faena agenouillé au centre en faisant partir le toro depuis la présidence pour cambios avant un enchainement droitier qui fit grimper la température et déclencha la musique. Suite progressivement plus encimista en variant les postures face au meilleur toro de la tarde. Cerise sur le gâteau, Juan conclut sa prestation par un estoconazo en plongeant dans le berceau qui à lui seul pouvait justifier la deuxième oreille.

jl19h

Avec le quinto, l’Arlésien brinda son deuxième passage aux étagères, débutant par cambio au centre suivi de bons muletazos avant hélas un désarmé en rematant sa série, le vent ne l’aidant pas, pas plus que les réponses d’un opposant quelque peu compliqué. Il fit toutefois preuve d’un bel acharnement pour convaincre les gradins, multipliant les poses spectaculaires et risquées jusqu’à se faire violemment soulever, heureusement sans conséquences. Final encimista avant de conclure par entière après avoir plongé une nouvelle fois dans les cornes. S’ensuivit une mésentente entre une partie du public et le palco, les premiers réclamant un trophée sans que cette pétition ne soit prise en compte par l’autorité. Et la Porte des Consuls entrevue se résuma à celle des Cuadrillas. Mais ce n’était déjà pas si mal, non ? En tout cas, Juan a incontestablement été le gagnant de l’étape !

Paul Hermé http://torofiesta.com

Nîmes, Léa Vicens en triomphe

lv17ph

Sortie « a hombros » de Léa Vicens par la Porte des Cuadrillas. Oreille pour Sébastien Castella et Rafi….Après un an de disette, Nîmes a retrouvé la clé du vieil amphithéâtre pour une Feria des Vendanges démarrée par une formule inédite : course mixte pour trois toreros nationaux. Le paseo s’est arrêté avant la dislocation pour faire place à une minute d’applaudissements à la mémoire de Robert Barrachin, Jean-Pierre Aigon, Béatrice Dumond, Cathy Soto, Jean-Pierre Vidal et le jeune raseteur Kevin Bruguière…
ph17hS’ensuivit une vibrante Marseillaise puis en piste, un hommage à la Cavalerie Heyral, Philippe, accompagné par sa pétillante Romy, recevant la Médaille de la Ville de la part du maire Jean-Paul Fournier, sous les yeux de Laurent Burgoa, Adjoint à la Tauromachie et Président de la Commission Taurine. Cent ans d’une cavalerie, ça n’arrive pas tous les jours ! Enhorabuena…lv17hLéa Vicens (oreille et oreille) débuta en posant deux farpas à son premier Bohórquez avant de proposer de bons passages montée sur Bético en trois banderilles puis des courtes suivies d’une conclusion par un rejón trasero d’effet rapide. Un trasteo appliqué, réalisé à un adversaire qui dans l’ensemble ne l’a guère aidé. Avec son second, Léa alla chercher l’oreille de la porte des cuadrillas grâce à une prestation comprenant plusieurs séquences de banderilles allègres et spectaculaires qui ont chauffé les gradins face à un opposant mieux disposé. Entière au second envoi.sc17hSébastien Castella (saluts et oreille) a débuté face à un Vegahermosa qui prit deux piques d’intensité inégale avant un bon second tercio de la part de José Chacón qui a salué. Brindis au ciel d’une faena agréable dans son concept, essentiellement droitière, progressivement plus proche du fauve. Un labeur méritoire conclu par demi-lame. Avec le quinto, qui alla deux fois au cheval sans grand style, surtout la seconde puya donnée pour la forme, le Biterrois réalisa un superbe quite par chicuelinas. Brindis à l’assistance d’un trasteo soutenu par des mouvements templés et relâchés administré à un bicho qui eut ensuite quelque difficulté à maintenir le rythme. Une entière suivie d’un coup de verdugo est venue mettre fin à une prestation récompensée d’une oreille.rafi17hRafi (oreille et saluts) perdit une sortie triomphale pour avoir pinché sa deuxième faena. Auparavant, il avait laissé une bonne impression lors de son premier passage par capoteo séduisant, y compris un quite par chicuelinas applaudi. Brindis à l’assemblée, visiblement très bien disposée à son égard, et début de faena par redondos agenouillés qui firent grimper le thermomètre. La suite garnie de séquences droitières de bon son, l’autre aile s’avérant moins avenante. Au final, une lame al encuentro pour une récompense chaleureusement fêtée. Avec l’ultime, un castaño très charpenté qui sortit plein pot, Rafi emballa le public par quatre largas arrodilladas suivies de deux rencontres soutenues, poussée la première et quelque peu protestée la suivante. Le Nîmois se distingua sur un quite par lopecinas puis brinda à Sébastien Castella une faena « de más a menos », égrenée néanmoins de quelques gestes de bon goût. En effet, son adversaire sembla accuser l’épreuve du fer, les choses trainèrent un peu et comme indiqué plus haut, les aciers n’ont rien arrangé, l’affaire se terminant par des applaudissements de sympathie, faute d’avoir pu couper l’oreille qui aurait permis à Rafi de sortir aux côtés de Léa. Dommage…
Toros de Fermín Bohórquez pour le rejón, Vegahermosa pour Castella et novillos de Málaga (Callet) pour Rafi. Sobresalientes : Jérémy Banti pour Castella et Mojales Balti pour Rafi. Temps ensoleillé. 1/3 d’arène environ.

Paul Hermé http://torofiesta.com

Nîmes à la télé



PLAZA TOROS TV PROPOSE 3 NOUVEAUX ÉVÉNEMENTS EN DIRECT À LA FERIA DES VENDANGES 2020 À NIMES (FRANCE) LES 18, 19 ET 20 SEPTEMBRE 

 

VENDREDI 18 SEPTEMBRE À PARTIR DE 16H45

Taureaux de Victoriano del Río pour Enrique Ponce, Curro Díaz et Emilio de Justo

Le maestro de Chiva retourne à Nîmes, un rendez-vous indispensable sur son calendrier. En 2018, il a gracié « Devoto », marqué avec le fer de Toros de Cortés.

Curro Diaz, qui vient d’une récente victoire à Villanueva del Arzobispo avec un taureau de Victorino Martin, fera également le paseillo à Nîmes, l’ arène où l’année dernière a été ovationnée avec des taureaux de Robert Margé.

Emilio de Justo, qui retourne à Nîmes après une importante apparition face aux taureaux de Victorino Martín en 2018, le jour de sa alternativa, complète le cartel.

La célébration commencera à 17h30, avec un preview à partir de 16H45.

  


SAMEDI 19 SEPTEMBRE À PARTIR DE 16H45

Taureaux de Garcigrande pour Daniel Luque, Juan Leal et Marcos
 
Une après-midi spéciale au cours de laquelle Marcos ouvrira le cartel et prendra l’alternativa. Daniel Luque, qui remplacera José María Manzanares en raison de son opération d’urgence ce samedi, après avoir subi une rechute de sa grave blessure au dos, sera son parrain.

Juan Leal, qui a coupé trois oreilles à une corrida de Fuente Ymbro lors de la Feria de Vendanges de 2019, sera le témoin de la cérémonie.

La célébration commencera à 17H30, avec un preview à partir de 16H45. 


DIMANCHE 20 SEPTEMBRE À PARTIR DE 16H45

Taureaux de Jandilla pour Sebastián Castella et Miguel Ángel Perera, mano a mano
 
Un duel de titans entre les deux vainqueurs de la dernière feria qui s’est tenue dans l’amphithéâtre de Nîmes en 2019, où tous deux ont ouvert la Porte des Consuls. Sebastian Castella a remporté trois trophées et Miguel Angel Perera a gracié les « Cazadotes », de la ganaderia de Garcigrande.

Ce week-end, ils seront mesurés mano a mano pour la sixième fois dans leurs carrières respectives.

La célébration commencera à 17h30, avec un preview à 16H45.
  PLAZA TOROS TV est la plateforme OTT de Toros TV, une chaîne éditée par Movistar+, responsable de la distribution exclusive en France. Son offre comprend un vaste catalogue de vidéos diffusées par la chaîne, offrant aux aficionados la possibilité d’accéder aux meilleurs foires en Espagne, en France et en Amérique latine. Elle est complétée par des documentaires exclusifs sur les Matadores et les Ganaderías, ainsi que par toute la programmation d’actualité générée chaque semaine par la chaîne Toros TV.
 
Actuellement, PLAZA TOROS TV maintient un prix réduit de 3,99 euros par mois jusqu’à la récupération du calendrier taurin, dont le prix régulier sera de 7,99 euros par mois ou 79,90 euros par an.
 
Vous pouvez accéder à l’APP depuis votre téléphone portable avec les systèmes d’exploitation de Google (Android) ou d’Apple (iOS), et via la page www.plazatoros.tv. D’ici la fin de l’année, les principaux fabricants de télévision intelligente (Samsung, LG, Panasonic) seront intégrés, ainsi que les acteurs numériques (Roku, Chromecast, Fire, Apple TV).

Retour en images sur la Féria d’Arles

Photos Alain Garres

LA CORRIDA CONCOURS

Cliquez sur une photo pour l’agrandir et lancer le diaporama

LA NOVILLADA

vidéo CorridaTV

LA CORRIDA MIXTE

Nîmes sera télévisée

Toros TV - Videos

Joachim Cadenas remporte la Cocarde d’Or

Vendredi 11 septembre 2020

17H30 : Course camargaise, Cocarde d’Or

En ouverture de cette Feria du Riz, se tenait la 88ème édition de la Cocarde d’Or.

35 des meilleurs raseteurs se sont affrontés face à 7 biou, expérimentés, bien présentés et posant des difficultés aux hommes.

Si les premiers attributs furent rapidement coupés, les ficelles ne trouvèrent que peu de preneurs.

A noter, une ficelle à 2000 euros levée sur Lou Tai de Guillerme.

Voici le palmares :

1er    avec 9 points : Joachim CADENAS

2ème avec 7 points : Youcef El MABHOU

3ème avec 6 points : Jérôme MARTIN

Meilleur toro : Mari-Peu de la manade GILLET

Meilleur Arlésien : Vincent MARIGNAN

Meilleur animateur de la course : Jérôme MARTIN

( resena, photos et video Alain Garres pour Corridasi)

A l’issue de la capelado , une minute de silence a été observée en mémoire de Kevin Bruguières jeune raseteur récemment mort en piste dans les arènes de Vallabrègues.

Empresa arènes de Mont de Marsan

Jean Baptiste Jalabert et Alain Lartigue ont été reconduit comme prestataires des arènes par la mairie de Mont de Marsan.

Page 1 sur 94

© 2020 Corridasi - Tous droits réservés