Catégorie : club Page 1 sur 19

Assemblée générale du CFT

La Newsletter du C.F.T.

Le CFT a tenu son assemblée générale9 janvier 2021
Vent debout face à la vague du harcèlement d’informations dramatisant l’épidémie du Coronavirus, refusant l’esprit dépressif qu’il engendre, le Centre Français de Tauromachie a continué sa mission cap sur le monde d’après.
 
Le samedi 9 janvier 2021, le C.F.T. a tenu donc son assemblée générale statutaire en respectant toutefois toutes les consignes de distanciation règlementaires.


Clovis
 
Les comptes ayant été approuvés,
le tiers sortant ayant été réélu,
nous avons présenté l’activité 2020 avec un certain orgueil, annonçant des résultats qui ont surpris notre assistance car, en effet, malgré les entraves liées aux restrictions gouvernementales, nous sommes parvenus à faire « lidier » AUTANT d’animaux en 2020 qu’en 2019 :

Paolo
112 animaux toréés
dont 31 mises à mort.​
C’est un bilan tout à fait remarquable compte tenu du blackout sur les spectacles taurins.


Noélie


 
Beaucoup de bonnes nouvelles ont fait suite aux déclarations statutaires, le Président a annoncé déjà plusieurs dates de Novilladas Sans Picadors pour la saison nouvelle et Monsieur Frédéric PASTOR a offert aux élèves quinze muletas neuves de la part de Monsieur Jean-Paul FOURNIER, nous remercions vivement la Ville de Nîmes pour ces cadeaux magnifiques.

Nils
Pour compléter le tout, Christian LE SUR a annoncé que « Los Reyes » avaient eux aussi apporté une surprise inattendue : Six vaches attendaient nos plus jeunes élèves dès le lendemain.



Gauthier
​Nous avons bravé le froid mais nous avons donné les premières passes de la Temporada 2021 !

Et Damien a raccompagné les vaches au toril tout en douceur !
DISCOURS DU PRESIDENT :

… Je vais vous faire une confidence, je ne sais pas où j’en suis…
Je me demande pourquoi depuis 38 ans j’enseigne la tauromachie…
 
Lorsque je regarde derrière moi et que je contemple l’Histoire de l’humanité,
je constate que rien n’a beaucoup changé
du point de vue des communications, jusqu’à l’apparition de l’ère industrielle.
 
Quant à l’énergie, la seule sur laquelle pouvaient compter les hommes
était celle de la force de leurs bras et de la traction animale,
cela a duré paisiblement pendant des siècles…
 
Or dès le XVIIIe siècle, les modes de vie ont changé
grâce à la découverte et à l’utilisation de l’électricité, de la vapeur.
 
Cela a été une véritable révolution !
Imaginez, depuis la nuit des temps, rien n’avait trop changé,
les idées se propageaient sur des écrits souvent manuscrits
transportés par des postiers à cheval ou par voie maritime.
 
On a appelé ce changement : la révolution industrielle…révolution, c’était le mot juste !
 
C’est à partir de ce moment que les choses sont allées très vite
et de façon exponentielle :
 
De fantastiques découvertes ont été réalisées,
 en particulier dans les domaines de la physique et de la chimie.
 
On a découvert l’utilisation des ondes radio.
Grâce à l’aviation, entre autres, les transports ont décuplé les échanges
et par la même le transport des idées.
Et ce, jusqu’à maintenant où nous disposons tous de ce formidable « outil » 
qu’est le téléphone cellulaire : – nous avons entre les mains le web :
toute la connaissance mondiale et dans toutes les langues…
 
Aujourd’hui, force est de constater que l’utilisation de ces nouvelles technologies modifie le comportement des individus ;
les informations s’interpénètrent, les idées se télescopent,
les cultures se découvrent les unes les autres, voire se mélangent.
 
C’aurait pu être la meilleure des choses…mais…cela a dégénéré,
débouchant non pas sur un enrichissement,
mais sur une submersion de données,
un magma bouillonnant d’où ne s’échappent trop souvent que des idées superficielles et généralisatrices donc réductrices.
 
Je constate un phénomène d’uniformisation du mode de vie des gens :
– tous nivelés !
mais quand on nivelle, on écrête les sommets,
donc tout cela ne va pas dans le sens de l’épanouissement général !
 
ces nouvelles philosophies à coloration mondialistes
viennent nous anesthésier insidieusement :
Elles voudraient que l’homme n’ait plus de couleur, plus de sexe défini,
plus de religion, plus d’opinion, plus de libre arbitre,
plus d’esprit rebelle et revendicateur,
plus de sens commun, de réflexion,
d’épanouissement de soi, plus d’envie de se dépasser soi-même,
plus de racines, plus d’histoires, plus de traditions.
 
 – c’est la génération Zapping !
 
Vous devez vous demander pourquoi je vous raconte tout cela et où je veux en venir !
 
Et bien, je veux vous parler de nous !
 
Où en sommes-nous, nous les passionnés de Corrida ?
 
Je viens de vous le dire, nous sommes rattrapés par la modernité, et surtout l’insidieuse « pensée unique » qui,
née dans l’esprit de quelques individus hors-sol, devient une vérité indiscutable :
La corrida n’est pas un fait culturel, 
on donne en spectacle la torture gratuite d’un animal d’avance condamné à mort !
 
– À lire le piètre niveau des attaques de nos adversaires, qui, le plus souvent
n’ont pour seul argument que de se réfugier derrière un flot d’injures vulgaires et obscènes,
– À voir les messages de haine, d’insulte sans discernement ni réflexion que nous recevons des anti-corrida,
– On comprend que nous soyons incompris, que le dialogue est impossible et pourtant …
 
Et pourtant, la corrida est si belle, son art est si profond, reconnaissons-le,
– c’est le spectacle vivant le plus intense et le plus émouvant que l’on puisse connaitre,
puisque, non seulement l’artiste risque sa vie,
mais nul ne connait par avance ni le déroulé, ni l’issue de son combat.
C’est ce qui la rend incomparable !
 
Alors, finalement, pourquoi la corrida survit-elle aujourd’hui
dans cette société égoïste où personne ne respecte personne ?
 
Comment la Corrida a-t-elle évolué au cours des siècles ?
 
Je pense que la corrida a traversé les siècles
parce qu’elle est basée sur des vraies valeurs universelles : celles liées au RESPECT
 
C’est précisément au siècle des lumières qu’en l’organisant autour d’un règlement
on a compris qu’on devait transcender la corrida.
Les jeux taurins des rues, où le Toro était finalement massacré par une foule anonyme, restent beaucoup plus difficile à défendre contre les critiques.
 
 
En 2021, la tauromachie fait partie des activités
que nous revendiquons comme culturelles, puisqu’à juste titre
elle est l’émanation de nos usages traditionnels
mais au delà de toutes les règles, c’est : le RESPECT.
 
Voilà pourquoi, au Centre Français de Tauromachie, nous, on continue,
on continue parce qu’on aime ça
et que, comme on veut bien le faire, on s’entraîne, on s’éduque, on apprend.on apprend le RESPECT 
Lorsque nos jeunes élèves viennent s’inscrire chez nous pour la 1ere fois,
ils sont des enfants pleins de rêves,
nous en faisons des adultes formés avec ce que nous appelons
une certaine grandeur d’âme: le RESPECT
 
le RESPECT du toro que nous vènerons …
bien sûr – Le toro est mort d’avance…
mais il arrive que les toros meurent vainqueur !vainqueur lorsque le torero n’est pas parvenu à le dominer.Voilà ce qui suscite en nous le respect. 
lequel des deux a dominé l’autre ? L’homme ou bien le Toro ?
On pourrait méditer sur l’attribution des vueltas al ruedo aux Toros …
– quel est le Toro le plus méritant ?
– le toro trop docile ou le toro trop fougueux ?
 
le RESPECT disais-je ?
 
le respect des Maîtres
le respect du règlement
le respect du président…
même s’il se trompe – changement de tercio – oreilles refusées
le respect du public (qui ne manifeste souvent que quand le règlement n’est pas respecté, quand le toro n’est pas conforme – cornes défectueuses – quand le toro boite ou sort invalide – quand « sa » 1ere oreille est refusée…)
 
Patrick VARIN Juan VILLANUEVA et moi-même
savons très bien que tous les élèves n’atteindront pas le niveau dont ils rêvent.
 
nous en faisons des individus forts dans leurs têtes, sains dans leur corps et leur esprit.
Nous sommes une école de valeurs et de respect.
 
Vous les élèves et vous nos adhérents, il faut que vous soyez des missionnaires-militantsLorsque vous aurez à défendre la corrida, vous devrez utiliserles arguments de valeur universelle de respect que je viens de vous donner.
 
Et alors, le C.F.T. dans cette histoire, me direz-vous ? pues ¡ Seguimos pa’lante !
 
ANNONCE DU CALENDRIER 2021

Vœux 2021 de la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard

Vœux 2021 de la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard

Le monde d’avant, le monde d’après…

L’année 2020 se termine ; la Coordination des Clubs Taurins de Nîmes et du Gard, malgré le contexte difficile, a pu réaliser avec succès les 7 et 8 mars derniers, aux arènes du Clapas, le 13e Printemps des Jeunes Aficionados qui s’est terminé à Caveirac avec la réussite de Juanito et Miriam Cabas.
Durant cet été, les 3 manifestations gratuites au campo pour soutenir les éleveurs gardois et les jeunes toreros ont permis de maintenir ce lien social qui nous manque tant, un franc succès qui ouvre des perspectives.

Concernant l’année 2021 :
L’amélioration de la situation sanitaire devrait, si tout se passe bien, se situer au cours du deuxième trimestre 2021, il va donc être difficile pour la Coordination d’organiser le Printemps des Jeunes Aficionados en mars 2021, il faudra probablement réfléchir à un nouveau positionnement pour cette nouvelle année, mais cette manifestation gratuite doit être programmée.

En ce qui concerne l’avenir de la tauromachie, la Coordination pose différentes questions auxquelles l’ensemble des composantes de la tauromachie de Nîmes et du Gard va être amenée à réfléchir rapidement :
1Quelle articulation entre le Printemps des Jeunes Aficionados et Terre d’Aficion ? L’esprit d’ouverture de l’ancien élu délégué à la tauromachie devait permettre d’avancer dans le bon sens ; nous en sommes actuellement malheureusement au point mort.
2) Le projet du nouveau corral et des structures allant avec n’ont fait l’objet d’aucune réunion de travail à ce jour. Sur ce sujet, la Coordination est prête à travailler, le Covid et la situation actuelle nous auront fait perdre déjà une année. Ce projet nous semble très important pour l’avenir de la tauromachie à Nîmes et dans le département.
3) Le soutien de la Coordination aux Novilladas Sans Picador est une de nos préoccupations principales. Il avait été envisagé un travail sur ce sujet regroupant les clubs taurin ,la Mairie de Nîmes et la Communauté d’Agglomération Nîmes Métropole pour mettre en place des spectacles sans mise à mort dans les villages, avec une finale en NSP organisée par les clubs taurin dans une grande arène de l’Agglo.
4) En ce qui concerne la nouvelle Commission Taurine de Nîmes récemment constituée, une lettre d’intention doit être adressée au nouveau Président.
5) Quelle doit être la position des aficionados Nîmois et de la Ville de Nîmes en ce qui concerne l’UVTF et en ce qui concerne le rassemblement entre les différentes formes de tauromachie (cela concerne les arènes de Nîmes et aussi celles du département) ?

Vous pouvez constater que si nous voulons que le monde d’après soit meilleur et que l’avenir de la tauromachie dans notre ville et notre département soit assuré, il y a beaucoup de travail.

A la date d’aujourd’hui, le nouveau Adjoint délégué à la tauromachie de Nîmes ne nous a pas fait part de sa nomination, ni de ses intentions et ne nous a pas contactés pour que nous puissions nous mettre à travailler tous ensemble.Il est évident que la situation actuelle complique les relations et la mise en place des différents projets.
L’ensemble des clubs de la Coordination conscient de la situation actuelle est prêt à travailler dès maintenant pour que 2021, puis 2022 soit les années de la renaissance de la tauromachie.
La Coordination vous souhaite une bonne année 2021 !
Au nom des Présidents et des membres de l’ensemble des clubs de la Coordination,Son Président,Joe GABOURDÈS

Béziers, l’Aficion joue les Pères Noel

Mardi 22 décembre, le président de la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois Bernard Mula et son trésorier Jean François Jacquet ont joué les Pères Noël à l’Hôpital de Béziers.
En effet, ils ont offert une quarantaine de jouets pour les enfants de un à sept ans hospitalisés en Pédiatrie.


Compte tenu des mesures de protections sanitaires l’accès à ce département n’était pas possible. C’est donc en présence de Robert Ménard président de l’Agglomération Béziers Méditerranée et du Conseil de surveillance de l’Hôpital, accompagné de Benoit d’Abbadie adjoint à la tauromachie,  que ces cadeaux – achetés au magasin de jouets du Centre ville « Les bêtises de Malie » – ont été remis au directeur des lieux Philippe Banyols accompagné de représentants de la Pédiatrie.

Les jouets seront distribués aux enfants hospitalisés début janvier 2021.  Gageons qu’ils leur apporteront – grâce à la FCTB – des instants de bonheur…

Annulation AG de l’UCTF

Annulation de l’Assemblée Générale de l’Union des Clubs Taurins de France…

uctf13ph

L’assemblée générale de l’UNION DES CLUBS TAURINS DE FRANCE qui devait se dérouler en Camargue le samedi 30 janvier 2021 est annulée.

Face aux incertitudes de la situation sanitaire à la fin du mois de janvier prochain, et en raison de la pandémie qui touche le pays et des contraintes liées aux différents protocoles à mettre en oeuvre, tout rassemblement festif est inenvisageable actuellement.

En conséquence, l’assemblée générale se déroulera sous une forme digitale, conformément aux statuts. Les présidents des associations adhérentes seront informés et consultés durant le mois de janvier, par voie numérique.

(Communiqué)

2021 à la Peña des Graves

L’image contient peut-être : 3 personnes, dont Loren Pallatier et Olivier Baratchart, texte qui dit ’PENA TAURINE SOIREE PRESIDENCE BERNARD ASSESSEALAIN ALGUAZIL YANNICK BOUTET PENA TAURINE DES GRAV ZOCATO SOIREE LOREN PEÑA TAURINE DES GRAVES SOIREES A VENIR Locato ABREDE Brede AP PRINTEMPS 2021 PEÑA TAURIN DES GRAVES SOIREE VICTOR MENDES PEÑA TAURINE DES GRAVES SOIREE CLEMENTE TURINE DES GRAVES OLIVIER ADRIBABRATCHART ADRIEN SOIREE BARRATCHART SALENC a Sa’

La rentrée du club taurin de Nîmes

Comme toute rentrée, elle se prépare et le bureau s’est réuni
dernièrement pour préparer cette journée qui aura lieu début octobre.

La rentée aura lieu à la ganaderia FRANCOIS ANDRE à Maussane avec du
bétail pour les débutants ou les plus confirmés.

DOSSIER D’INSCRIPTION SUR NOTRE SITE: www.ctnimes.com

Renseignements:

Par télephone: 06 28 72 70 70

Par mail: contact@ctnimes.fr

Communiqués Peña Tibo Garcia

Bonjour à tous, 

La Peña Cayetano Rivera Ordonez tiendra son assemblée générale

LE SAMEDI 25 JUILLET À 10H30 chez :

Mathias Forestier

Mas de Font Meuniere

Chemin de Font, 30730 Montpezat

Cette assemblée générale se poursuivra par leur fiesta campera.

Au programme: Tienta de 2 vaches, Ganadéria Barcelo et la Suerte, par Tibo Garcia et Solal.

La journée se continuera autour d’un apéritif et d’un repas

Salade composée

****

Paëlla

****

Fromage

****

Dessert

Prix de la journée tout compris : 30€

Réservation obligatoire avant le 20/07 au ‪06.62.21.16.47‬

En espérant vous y voir nombreux.

 Informations importantes: 

Le bureau de notre pena Tibo Garcia s’est réunit lundi soir pour parler d’une éventuelle date pour notre fiesta campera qui à l’époque était prévu le 22 mars, elle avais dû être reporté suite aux conditions sanitaires qui a touché notre pays. 

Nous avons donc décidé d’organiser une fiesta campera  nocturne le 

VENDREDI 31 JUILLET  à partir de 18h30 à la Ganaderia LA PALUNA. 

Le programme ainsi que le tarif vous sera communiquée au plus tard lundi. 

On espère vous y voir nombreux tout en respectant les règles sanitaires💪. 

Cordialement le bureau. 

Un été au campo

La Coordination et ses clubs membres ont décidé d’organiser cet été 3 manifestations solidaires concrètes au campo en faveur des ganaderos gardois. Ces manifestations intitulées « L’ÉTÉ AU CAMPO » s’articuleront autour du combat d’un novillo piqué, d’un érale non piqué et d’une vache en tienta pour les écoles taurines suivis d’un moment convivial bar, tapas y vino.

Le périmètre d’action retenu est le Département du Gard avec 3 ganaderias disponibles (M. BARCELO, LA VÉRONIQUE, O.RIBOULET).
Ces manifestations seront gratuites pour garder notre marqueur et principe du Printemps des Jeunes Aficionados et s’organiseront sur 3 soirs : les mercredi 08 et jeudi 23 juillet prochains et le vendredi 07 août 2020.

La prise en charge financière sera assurée à 50 % par la Coordination et à 50 % par les 17 Clubs Taurins membres qui se sont portés volontaires. Le bénéfice des consommations sera reversé au ganadero en plus de l’achat du bétail.
Les Clubs taurins volontaires formeront 3 groupes, un pour chaque manifestation et gèreront la programmation et l’organisation. Les détails seront rapidement préciés (lieu, toreros, école taurines…).

Au CFT

Marc Serrano avec Culturaficion


TORÉER A… PARIS !
Chers amis culturaficionados,

Marc Serrano. Samadet.11.2018.jpg
Marc Serrano. Arte.Le maestro est membre d’Honneur de Culturafición.
Le prochain cours collectif (élèves maîtrisant les fondamentaux) aura lieu le dimanche 28 juin (10h30-12h30).C’est à l’inscription que nous vous préciserons le lieu.Nous espérons nous entraîner en extérieur (respirer…). ☀
Si la météo nous était contraire, nous rejoindrions un studio.
Pour vous renseigner et vous inscrire (obligatoire, svp), merci d’utiliser uniquement l’adresse : ecoletaurinedeparis@gmail.com
Rappel : ce cours du 28 est réservé aux élèves déjà formés.Nous encourageons les primo-débutants à nous contacter également sur ecoletaurinedeparis@gmail.com pour un apprentissage précis des bases du Toreo. Cours « à la carte », particulier ou mini-groupe, vous choisissez l’heure et le lieu.
Bonne journée !Continuez à… prendre soin de vous.(Cuidado. el virus es un Miura con genio…).
Vincent Blondeau-Goyens.
 

Page 1 sur 19

© 2021 Corridasi - Tous droits réservés