Auteur/autrice : Pierre Vidal Page 2 sur 250

Samedi: Copa Chenel (la suite)

Voici le classement de la Copa Chenel avant la dernière corrida de qualification qui aura lieu samedi sur:

Telemadrid Toros desde Navas del Rey (Madrid). COPA CHENEL, 6º clasificatoria. Toros de Guerrero y Carpintero y Flor de Jara para Mario Palacios, Daniel Menés y Manuel Perera.(PICHA AQUÍ PARA VER EL FESTEJO EN DIRECTO Y EN ABIERTO)

Sont donc déjà qualifiés : Isaac Fonseca, Fernando Plaza, Juan del Alamo, Juan de Castilla, Borja Jimenez et mathématiquement le meilleur second Rafael Serna et Calerito la corrida de samedi devrait permettre de désigner le dernier qualifié automatiquement et départagé le dernier meilleur second selon les points obtenus. Avec le point de bonus du accordé par le jugement du publis qui a été déterminant pour le classement jusqu’à maintenant.

William Lucas remporte le concours photo de Garlin

C’est William Lucas qui a remporté le concours photo organisé par la peña taurine de Garlin. Ce concours concernait exclusivement l’élevage de Pedraza de Yeltes qui seront dimanche dans les arènes de La Porte du Béarn, pour la dixième année consécutive. Le jury était composé de membres de la peña, de partenaires et des aficionados habitués des arènes garlinoises. 20 photographes ont participé avec près de 80 envois. Le gagnant, nous propose ici une magnifique sortie d’un Pedraza de Yeltes des chiqueros vicois. Enhorabuena William pour cette magnifique estampe. Bravo aussi aux organisateurs pour ce concours.

Toutes les photos à voir sur: https://www.torosengarlin.fr/palmares_concours_photo/

Communiqué de la Peña Taurine Garlinoise:

GARLIN – Concours Photo « Spécial Pedraza de Yeltes »

Le palmarès

La Peña Taurine Garlinoise remercie les 32 participants professionnels ou amateurs qui ont proposé leurs clichés pour ce Concours spécialement dédié à l’élevage de PEDRAZA DE YELTES.

Chacun des 9 membres du jury a communiqué le classement de ses 10 photos préférées en leur attribuant 10,9,8…1 points selon leur ordre de préférence.

Le classement est désormais établi:

Le vainqueur est William LUCAS qui remporte un prix de 150 euros.

2ème: David LE DEODIC qui remporte un prix de 100 euros.

3ème: Julie BROUQUEYRE qui remporte un prix de 50 euros.

La liste des 12 premières photos classées ainsi que la totalité des 93 photos en compétition sont consultables sur le site de la Peéna Taurine Garlinoise:

Rappel du programme:

* Samedi 1er Avril:

Conférence “Pedraza de Yeltes, una ganaderia joven con experiencia” à 21h au Cinéma de Garlin.

Entrée gratuite.

* Dimanche 2 Avril:

– Arènes de la Porte du Béarn, Gradins entièrement couverts:

11h: Fiesta Campera qualificative au vote du public: 2 Toros-Novillos de Pedraza de Yeltes pour Jorge MOLINA (Espagne) et Bruno ALOI (Mexique)

16h30: 21ème Novillada de Printemps: 6 Toros-Novillos de Pedraza de Yeltes pour Guillermo GARCIA PULIDO (Espagne), Christian PAREJO (Espagne) et le qualifié de la Fiesta Campera

– Salle polyvalente:

13h: Grand repas Festi’Garbures, à la Salle Polyvalente

Exposition de photos de Jennifer HARISPE “El Hierro de Pedraza de Yeltes”

Réservations sans frais jusqu’au Samedi 1er avril, de 10h à 12h et de 16h à 19h, au 07 72 26 42 45

Toutes informations sur www.torosengarlin.fr

Instagram: toros_en_garlin

Twitter: Toros en Garlin

Istres, ouverture de la location

— OUVERTURE DE LA BILLETTERIE POUR LA FERIA D’ISTRES 2023, LE LUNDI 3 AVRIL :

  • AUX ARÈNES DU PALIO. TEL 04 13 29 56 38
  • A L’OFFICE DE TOURISME. TEL 04 42 81 76 00
  • VENTE EN LIGNE. www.istres.fr/feria

Vente des abonnements ainsi que des places individuelles.

La Temporada complète à partir de 125 € ! (novillada d’octobre offerte).

Pour la novillada du 15 octobre, la billetterie débutera le lundi 19 juin.

Présentation du film documentaire “Nimeño II , au bout d’une passion” à Tercis-les-Bains

Nous avons l’honneur de vous présenter, pour la première fois dans le Sud-Ouest, le film documentaire NIMEÑO II qui sera diffusé le vendredi 28 avril à partir de 20h à la salle polyvalente de Tercis-les-Bains. Nous aurons l’immense joie de recevoir les Maestros Richard Milian et Victor Mendes à cette soirée. Ils
viendront évoquer leurs moments de vie partagés avec NIMEÑO II. Venez nombreux rendre hommage à ce grand torero français !

Ledesma: six contre un pour Lopez Chaves

Le 11 juin, Domingo de Corpus, à 19 heures, Domingo Lopez Chavez le torero de Ledesma affrontera dans son arène en solo, six toros d’élevages de Salamanque. Castillejo de Huebra, Montalvo, Carmen Lorenzo, Puerto de San Lorenzo, Adelaida Rodriguez et Casasola sont les ganaderias retenues. Salvador Ruano et Miguel Angel Sanchez seront les sobresalientes.

Les ganaderias de Millas



Les six élevages français pour la novillada concours du 6 août prochain…Pour cette temporada 2023, le Comité d’Animations Culturelles de Millas vous donne rendez-vous le dimanche 6 août à 18h aux Arènes de Millas.Nous persévérons dans notre soutien aux élevages Français en organisant une nouvelle édition de notre désormais traditionnelle novillada concours de ganaderías Françaises.Pour cette année, les élevages sélectionnés par ordre de sortie sont :- Fernay y sus Hijas- Blohorn- Jalabert- Héritiers de Christophe Yonnet- Cuillé- La Golosina.
Le cartel complet sera dévoilé dans les prochaines semaines…
(Communiqué)

Soirée à la Peña des Graves

jlc28ph

Précisions sur la réception vendredi du ganadero de Valverde Jean-Luc Couturier...La soirée avec Jean-Luc COUTURIER se déroulera chez notre partenaire et adhérent de la Peña, Grégoire GABIN, Château Haut-Reys, 18 allée Perrucade – 33 650 La BRÈDE.Le 31 mars, nous recevrons le ganadero Jean-Luc Couturier qui nous présentera son élevage “Curé de Valverde” et sa finca de Coste Haute avec sa très belle arène, à Saint Martin de Crau dans les Bouches-du-Rhône.Nous terminerons la soirée par un apéritif dînatoire façon Peña.Le prix de la soirée est fixé à 15€ pour les adhérents, 18€ pour les non-adhérents et gratuit pour les moins de 20 ans.Pour une bonne organisation, vous pouvez réserver jusqu’au mardi 28 mars auprès de Michel au 06.83.147.141.(Communiqué)

Présentation de la peña Clemente Jaume

Soirée “los mozos de espada”

Philippe Tort président de la peña de Garlin: ” Les Pedraza de Yeltes c’est un peu comme les springbocks du rugby”

Dimanche, c’est Garlin et les Pedraza: un rendez-vous important pour tous le aficionados du sud-ouest et qui est toujours très suivi. On a vu à Arzacq (casi lleno), Gamarde (Lleno) et Bellegarde dans le sud-est (700 spectateurs pour une non-piquée) que le public est là, malgré la crise, sans doute dopé par la récente attitude liberticide des antitaurins. Nous verrons si cette tendance se confirme aux “Portes du Béarn”, dans ces élégantes arènes qui ont vu défiler les plus grands. Ce sera la XXI ème novillada de printemps, la Xème venue successive de Pedraza de Yeltes, la première novillada piquée de la saison, un lieu de retrouvailles conviviales.

Faisons le point sur cette édition avec Philippe Tort le président de la peña.

Philippe Tort interrogé par Pierre Viidal (Photo R. Costedoat)

-On a initié en 2013 notre aventure avec Pedraza de Yeltes. On ne savait pas au départ que ce serait une aventure. On voulait rebondir sur l’année 2012, morose pour nous. On a voulu tout chambouler au niveau des élevages en suivant des informations venues du Campo Charro et on a débuté cette fameuse formule d’une compétition en matinée, au vote du public, qui débouche sur la sélection d’un des deux novilleros pour le soir. Cette formule a coïncidé avec l’arrivée de Pedraza. L’élevage est monté en puissance à Dax, dans le sud-est de la France, à Bayonne et plus récemment à Mont-deMarsan. Nous n’avons pas eu que du bon avec Pedraza mais on a eu souvent du bon et on a des relations d’amitié avec eux: nous n’avons pas voulu chambouler les choses qui fonctionnent. C’est un élevage récent mais qui a des garanties, qui correspond bien à l’aficion du sud-ouest qui est un mélange de torerisme et de torisme, avec de l’exigence. Il convient tout à fait à notre arène.

Un des exemplaires de la novillada (photo site de la peña)

-Une novillada forte ?

-La novillada elle est de Pedraza : c’est un peu comme les springbocks du rugby ; des toros charpentés, des toros qui pèsent ; en novillada on peut se retrouver avec des novillos de fort tonnage. Cette année on a une novillada homogène. Sans être gigantesque, elle fera impression.

-Côté novilleros?

Le matin c’est une fiesta campera qualificative : c’est le public qui choisit. La philosophie de la journée c’est mettre des valeurs sures mais aussi de proposer des découvertes. Par exemple l’après midi Guillermo Garcia Pulido c’est une valeur sure qui se présentera en France. Christian Parejo a été élu meilleur novillero du sud-est et du sud-ouest ce qui est rare et le matin on découvrira Bruno Aloi qui vient du Mexique, c’est peut-être l’outsider qui sera opposé à Jorge Molina triomphateur de Villaseca l’an dernier devant une novillada télévisée de Cebada Gago. Il a des qualités d’artiste qu’il a déjà montré à Captieux l’an dernier. Nous avons voulu lui donner une nouvelle chance.

-Y-a -t-il de l’engouement autour de ce programme?

Il y a une bonne ambiance, malgré le contexte que l’on connaît tous. On a aussi un franc succès avec la pause gastronomique des festigarbures. On a déjà plus de 700 repas réservés et il reste encore quelques jours. Il faut se presser. Il y aura une conférence la veille en présence de José Ignacio Sanchez le représentant de l’élevage au cinéma de Garlin. L’entrée sera gratuite. Il y a eu aussi un concours photo ouvert à tous qui a réuni plus de 30 photographes et plus de 90 photographies qui ont eu une bonne répercussion sur les réseaux sociaux. Nous avons été surpris du nombre de participants et nous allons publier un palmarès bientôt. Pour ces dix ans de présence de Pedraza nous avons voulu ainsi doper le programme.

Jennifer Harrispe a signé l’affiche de cette année

-Comment se porte la peña qui est la cheville ouvrière de l’organisation ?

On a recruté l’an dernier de nouveaux membres, des jeunes. Cela casse l’idée que les arènes ne sont occupées que par des gens d‘un certain âge. C’est à la fois vrai et faux car il y a de l’aficion chez les jeunes. Une aficion qui est consommée différemment. Il faut savoir s’y adapter. C’est aux anciens de s’ouvrir à leur façon de voir les choses et aux nouveaux à écouter les anciens, mais ce qui est rassurant ce qu’il y a de l’aficion à tous les âges.

Itw Pierre Vidal

Page 2 sur 250

© 2023 Corridasi - Tous droits réservés