Auteur/autrice : Ourrias Page 1 sur 67

Musique et toros à Barriol

Captieux, le 12 juin 2022

Communiqué de presse de l’association Renouveau et Traditions – CAPTIEUX (FRANCE – 33) – 20/03/2022

A l’occasion de la Nuit « Rugby et Toros », qui a réuni plus de 330 personnes, la commission taurine de Captieux a annoncé la ganadéria retenue pour la novillada du 12 juin 2022. Ce sont les novillos de la prestigieuse ganadéria ALCURRUCEN qui fouleront le sable des arènes Jean Sango.

L’annonce a été accueillie avec enthousiasme par les aficionados présents qui ont célébré le retour de la traditionnelle novillada de Captieux.

Dans les prochaines semaines, les noms des novilleros qui affronteront les pupilles d’encaste Nuñez, propriété de la famille LOZANO, seront annoncés.

La Féria « Rugby y Toros » se déroulera du 10 au 12 juin 2022 avec l’ouverture de la Féria le vendredi soir, la journée rugby du samedi et la journée taurine du dimanche.                                    

La Nuit « Rugby y Toros » qui s’est déroulée le vendredi 18 mars, en présence de Madame le Maire de Captieux et du Président du Département de la Gironde, a été un franc succès grâce à des invités exceptionnels qui ont su combler toutes les personnes présentes : le matador de toros Juan LEAL, le Président de l’Union Bordeaux Bègles, Laurent MARTI et le joueur de l’UBB, Jean Baptiste DUBIE ; la société TRIAXE assurant une prestation audiovisuelle de très grande qualité.

Toutes les infos en consultant :

  • le blog : http://rugbyytoros.blogspot.com
  • page RugbyyToros Captieux
  • Afficher l’image source rugbytoros_

L’équipe Rugby y Toros 🏉🐂FacebookTwitterEmailCopy LinkPartager

Les autres festejos de ce week-end

Vitigudino (Salamanca). Festival Taurino en faveur de ELACyL. Novillos de Capea, Galache, Castillejo de Huebra, Garcigrande et  Valrubio

Cayetano, ovación; 

Morante de la Puebla, oreille; 

Alejandro Marcos, ovación; 

Pablo Aguado, oreille;

Le novillero Manuel Diosleguarde, oreille.

lleno

Plaza de toros de Arnedo (La Rioja). Finale du Zapato de Plata. Erales de Hnos. Lumbreras,

Fabio Jiménez, oreille et vuelta al ruedo avec un avis; 

Carla Otero, oreille et oreille avec un avis 

Diego Bastos, silence et silence avec deux avis. 

Carla Otero remporte le Zapato de Plata

Castellon : les toreros perdent les trophées à l’épée

Plaza de toros de Castellón. Premier festejo de la Feria de la Magdalena. Toros de Victorino Martín,

Perera y Emilio de Justo se atascan con la espada | mundotoro.com

MIGUEL ANGEL PERERA, ovation avec un avis, palmas avec un avis et silence.

EMILIO DE JUSTO, ovation, ovation avec un avis et silence.

Demi arène

Pluie

Brocas: toros de Malabat pour fêter le printemps

Arènes de Brocas, fiesta campera

Quatre toros et un novillo de Malabat (3) bien présentés, insuffisamment piqués, intéressants à la muleta pour

Alberto Lamelas : salut, silence

Francisco Montero : salut, silence

Clément Hargous : silence

Six piques

Piquero : Laurent Langlois, cavalerie Bonijol.

250 personnes

ce n’est pas encore le printemps

Le printemps se fait attendre mais il y avait du monde sur les gradins pour cette fiesta campera, premier spectacle outdoor de la temporada.

Au programme quatre toros er un novillo de la ganaderia locale Malabat, bien présentés, avec un fond de bravoure et de noblesse pas toujours exploités par les toreros.

L’encaste Atanasio Fernandez demande des premiers tiers sérieux dans la mise en suerte et dans l’intensité des rencontres. Aujourd’hui les toreros ont écourté les tercios de piques, ils ont eu des difficultés lors des faenas et surtout à la mort , il y a probablement un lien de cause à effet.

Les bichos de la famille Fasolo étaient nobles, sont allés, caractéristique de l’encaste , à mas et non pas ce côté abanto en début de lidia qui dessert parfois ce type de toros. Il nécessite une lidia autoritaire et qui se positionne dans la durée pour qu’ils puissent se grandir au fur et à mesure de la faena ce qui n’a pas toujours été le cas ce matin dans la jolie placita landaise.

Alberto Lamelas a touché en premier un bicho faible et manso dont il a réussi à tirer quelques bons muletazos en fin de faena. Son second, plus sérieux et encasté est allé à mas sur chaque sérié qu’il finissait mieux qu’il ne les commençait. Faena appliqué avec de bons passages, malheureusement le bicho, peu piqué, est difficile à fixer et à intéresser au moment de tuer. La mise à mort s’en trouve compliquée et forcément laborieuse.

photo Nicolas Couffignal

Francisco Montero, dans un registre plus sérieux que lors de certaines de ses prestations précédentes, a eu le meilleur toro de la matinée. Encasté, brave et noble le Malabat est allé très vite à mas et a permis au torero un bon début de faena. Après un accrochage et une voltereta , l’ensemble est vite devenu brouillon et n’a pas permis de mettre en évidence toutes les qualités du toro. Mal mis en suerte, le second adversaire du torero de Cadiz est forcément insuffisamment ou plutôt inefficacement piqué. Noble, avec du fond , il conserve une charge violente car pas réglée par la pique qui met en difficulté le torero . Final trémendiste qui pèse encore moins sur le bicho et se termine par un fracaso avec l’épée.

photo Nicolas Couffignal

Le troisième, un joli novillo, prend avec caste un superbe puyazo. Hélas il laisse beaucoup de force dans cette rencontre, ce qui le handicapera pour la suite de la faena. Clément Hargous, qui ne débutera en piquée , que cette année est appliqué et plein de bonne volonté mais il lui manque encore de l’expérience face à un toro certes faible mais exigeant. Il alternera de très bons passages avec d’autres où ils reculent et se fait déborder par le novillo. Salut après deux entrées à matar et un descabello.

photo Nicolas Couffignal

thierry reboul

Lancement de la Peña Lamelas

La peña Alberto Lamelas de Mont de Marsan a été lancée ce samedi à l’occasion de l’inauguration de la tête naturalisée du toro Sombrillade Pedraza de Yeltès au patio de caballos du Plumaçon.

photo Matthieu Saubion

Arnedo : la terna à hombros

Plaza de toros de Arnedo Arena (La Rioja). Traditionnelle Corrida del Día de San José, toros de Jandilla, 

MORANTE DE LA PUEBLA, ovation et deux oreilles. 

DIEGO URDIALES, deux oreilles et ovation. 

JUAN ORTEGA, deux oreilles et ovation

lleno

photo Mundotoro

Les autres festejos de ce samedi

Ontur (Albacete) – Toros de Los Chospes para 

Miguel Tendero, deux oreilles et silence; 

Joaquín Galdós, oreille et oreille; 

José Ignacio Rodríguez, alternative, ovation et deux oreilles 

El Bonillo (Albacete) – Toros de Gregorio Garzón Valdenebro para 

Andrés Palacios, oreille et oreille 

Filiberto, oreille et oreille 

Mario Sotos, oreille et oreille

Coria (Cáceres) – Novillos de Carmen Valiente ( 1er et 6ème ) et Castillejo de Huebra.

Le rejoneador Guillermo Hermoso de Mendoza, oreille; 

Miguel Angel Perera, oreille; 

Cayetano, deux oreilles; 

Daniel Luque, deux oreilles; 

Ginés Marín, oreille   

Le novillero Jorge Hurtado, deux oreilles

Valence: une oreille pour Lea Vicens

Plaza de toros de Valencia. Sixième festejo de la Feria de Fallas. Corrida de rejoneo  . Toros de Los Espartales. 

RUI FERNANDES, silence et silence.

DIEGO VENTURA, silence et ovation avec salut après une légère pétition

LEA VICENS, ovation et vuelta al ruedo.

Valence: La pluie a raison des toros

La dernière corrida des Fallas a été annulée en raison des conditions météorologiques.

Page 1 sur 67

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés