Mois : juin 2023 Page 1 sur 15

Majorque : corrida zapatista

Bouillargues, le bétail

bou29ph

La Peña Taurina La EMBESTIDA de Bouillargues est heureuse de vous annoncer le bĂ©tail de la 11eme Novillada sin Caballos… Elle aura lieu le samedi 7 Octobre 2023,. Comme chaque annĂ©e, une journĂ©e taurine complĂšte sera proposĂ©e aux aficionados (Capea, repas, novillada, bodega…) Les six Ă©levages retenus sont : HĂ©ritiers d’Hubert YONNET (Vainqueur 2022), HĂ©ritiers de François ANDRÉ, TARDIEU FrĂšres, BLOHORN, Roland et Rafi DURAND, Francis et Emma COLOMBEAU. Le cartel complet, l’affiche, ainsi que le programme de la journĂ©e seront prĂ©sentĂ©s ultĂ©rieurement. (CommuniquĂ©)

Michel Zuccarelli nous a quittés samedi dernier 24 juin


Il était né le11 janvier 1933. Fils de Maßtre Jean Zuccarelli, ce dernier fut maire de Montpellier de 1937 à 1941.

AprĂšs avoir Ă©tĂ© Ă©leveur de chevaux Camargue aux Saintes Maries de la Mer, Michel fit l’acquisition d’une manade de taureaux Camargue.

Je l’ai connu fin des annĂ©es 70 dĂ©but 80. Et c’est cette Ă©poque-lĂ  que j’entends Ă©voquer.

InstallĂ© dans sa manade Ă  Saint Nazaire de PĂ©zan avec pour bayle AimĂ© Fabre, Zucca Ă©tait un cavalier qui aimait l’Ă©quitation de tradition française et le faste qui va avec. Il caressait l’envie de torĂ©er Ă  cheval. Ce qui lui fit choisir tout naturellement de porter le costume Louis XV et la selle portugaise qui est la copie de notre selle Ă  piquer. Il se plaisait Ă  la garnir avec des Ă©triers Camargue pour souligner son appartenance Provençale.

Cultivé et courtois, il avait le goût des belles choses.

AidĂ© par Pierre Poujol, boucher Ă  Lansargues, et Jean-Louis Lopez, journaliste, Michel s’investit pour satisfaire sa passion et mener Ă  bien ses projets tauromachiques. Pour ce faire, il investit bcp d’argent et d’Ă©nergie afin d’organiser plusieurs spectacles auxquels GĂ©rald Pellen et moi-mĂȘme participions, mais aussi Luc Jalabert, Jacques Bonnier, et les stars de l’Ă©poque : Manuel VidriĂ©, Álvaro Domecq, Antonio I. Vargas, Manuel Jorge, Ángel et Rafael Peralta…

Ce fut le cas Ă  Lunel, Lansargues, Port Saint Louis du RhĂŽne, Saint Cyprien… Les Ă©leveurs ganaderos français, tels Tardieu, François AndrĂ©, D’andecy, Gallon, fournissaient le plus souvent le bĂ©tail.

Plusieurs temporadas s’Ă©grainĂšrent ainsi. L’Ă©tĂ©, je sĂ©journais souvent Ă  la cabane oĂč Ă©taient hĂ©bergĂ©s mes chevaux. Mes souvenirs sont peuplĂ©s d’anecdotes pittoresques que ma mĂ©moire ne peut oublier.

Combien de soirées sommes-nous passés à la Pizzeria face à la gendarmerie de Lunel. Le Maßtre des lieux, Mr Ligron, photographe à ses heures, immortalisa cette époque avec de nombreux clichés.

DĂ©bordant de passion, parfois candide, la pipe Ă  la main, Michel aimait se mettre en scĂšne. Il ne manquait pas d’humour, ni de fantaisie.

Une succession de situations cocasses, comme les caprices de la chĂšvre de Dominique ou la fausse manƓuvre qui provoqua la chute de la voiture dans la roubine Ă  peu de temps d’un pasĂ©o, n’en sont que quelques exemples… Une ambiance bon enfant.

Et ce jour oĂč tu nous invitas Ă  nous changer avant la corrida GĂ©rald Pellen et moi-mĂȘme dans ton appartement de Lunel. Nous Ă©tions restĂ©s bloquĂ©s au 3Ăšme Ă©tage de l’immeuble, impossible d’ouvrir la porte (la clĂ© Ă©tait restĂ©e sur la serrure cotĂ© extĂ©rieur). L’heure du pasĂ©o approchait, nous gesticulions pour attirer les passants et les inviter Ă  venir nous dĂ©livrer.

Et Lisbonne by-night, les cabarets, les discussions pour nĂ©gocier le prix d’Ă©ventuels chevaux toreros.

La vache brave achetée dans le Ribatejo et transportée sur une camionnette plateau jusque dans le nord de la Lusitanie afin de tester les capacités des chevaux à acquérir.

Il y aurait bcp à dire, tant la vie de Michel a été riche et captivante, quelquefois rocambolesque.

Personnage haut en couleur, capable du meilleur comme du pire, il me laisse un souvenir Ă©mouvant.

Ainsi que le disait Jean-Louis Lopez, « il savait rester indiffĂ©rent aux boulets rouges que lui adressaient le cercle d’Ă©rudits ! »

Zucca mena sa vie comme il l’entendit et souvent avec panache.

Officier parachutiste, pilote de rallye automobile, aviation, furent quelques parenthÚses faisant de lui un touche-à-tout et un amateur éclairé dans de nombreux domaines.

En 2016, MichĂšle Ricard l’honora de la mĂ©daille du Club MĂ©janes.

Michel nous a quittĂ©s aprĂšs avoir fĂȘtĂ© ses 93 printemps, j’ai Ă©tĂ© tĂ©moin de quelques -uns.

Adessias Michel, repose en paix.

Freddy PORTE – 29 juin 2023.

Crédit photo : collection privée.

De gauche Ă  droite : GĂ©rald Pellen, Michel Zuccarelli et Freddy Porte.

torofiesta.com

Jonathan Veyrunes auteur de l’affiche de Bilbao

Les stars Ă  Pontevedra

Les cartels du circuit des novilladas d’ExtrĂ©madure avec Tristan Barroso

Nouveau-nĂ© sous l’impulsion de la FTL, le circuit qui est composĂ© de trois novilladas piquĂ©es qui auront lieu le 15,22 et 29 juillet a livrĂ© le nom des neuf participants. On y retrouve entre autres le nom d’Alejandro Mora qui prendra l’alternative dĂ©but septembre Ă  Bayonne, et du franco-
espagnol Tristan Barroso. Le vainqueur de chaque novillada sera qualifié pour la grande finale. Les cartels sont les suivants
‱15 juillet. Casar de CĂĄceres. Novillos de San MartĂ­n et CarmenValiente pour JosĂ© Rojo, Alejandro Mora, Ismael MartĂ­n
‱22 juillet. Barcarrota. Novillos de Guadajira pour García Corbacho, Carlos Domínguez, El Mella

‱29 juillet. Valencia de Alcántara. Novillos de Guadalest pour Eric Olivera, Sergio Sánchez, Tristán Barroso

‱05 aoĂ»t. Herrera del Duque. Novillos de El Cahoso pour les 3 finalistes

Burgos

Burgos (Burgos).- CinquiĂšme de la Feria de San Pedro y San Pablo. Lleno.

Toros de RomĂĄn Sorando. 

Pour sa derniĂšre annĂ©e Ă  Burgos El CordobĂ©s a fĂȘtĂ© son anniversaire en piste

El Cordobés, silence etdeux oreilles

El Fandi, deux oreilles et deux oreilles

Cayetano, silence et ovation

Les prix de la féria

TRIomphateur Daniel Luque

MEILLEURE FAENA: Daniel Luque 

MEILLEUR TORO: Â«Rencoroso» de Juan Pedro numero 143 (LidiĂ© en quatriĂšme le 28 juin)

MEILLLEURE GANADERIA: Juan Pedro Domecq

MEILLEUR REJONEADOR: Guillermo Hermoso de Mendoza

MEILLEUR PICADOR: Pedro Geniz

MEILLEUR BANDERILLERO: Roberto MartĂ­n «Jarocho»

MEILLEURE ESTOCADE: Emilio de Justo (Al segundo toro del 28 de junio)

MENTION SPECIALE: Equipe de corrales

Huelva: mano a mano Roca Rey-De Miranda

Voici les cartels des Colombinas de Huelva:

– X 02/08: Novillada sin picadores. AgustĂ­n GarcĂ­a-Palacios, Enrique Toro, Manuel Sanz de la Puerta, Cristian GonzĂĄlez, Carlos Tirado y Guillermo Luna (Marcelino Acosta, Prieto de la Cal y Macandro)

– J 03/08: Roca Rey y David de Miranda, mano a mano (Hnos. GarcĂ­a JimĂ©nez)

– V 04/08: SebastiĂĄn Castella, Pablo Aguado y Emilio Silvera, que toma la alternativa (Albarreal)

– S 05/08: Morante de la Puebla, JosĂ© MarĂ­a Manzanares y Daniel Luque (Juan Pedro Domecq)

– D 06/08: Rui Fernandes, Diego Ventura, Lea Vicens y AndrĂ©s Romero (FermĂ­n BohĂłrquez)

SĂ©ville, blessure de Manuel Roman


Plaza de toros de la Real Maestranza de CaballerĂ­a de Sevilla. SixiĂšme novilladas de abono.

Demie arĂšne.

Novillos de NĂșñez de Tarifa

 LALO DE MARÍA, ovation et ovation.

MARIO NAVAS, palmas et ovation.

MANUEL ROMÁN, vuelta al ruedo et blessure en mettant Ă  mort son toro. Il a Ă©tĂ© conduit Ă  l’infirmerie.

Bilbao: Roca Rey et Morante doublés

Une corrida de moins cette annĂ©e pour la Semana Grande de la plus grande fĂ©ria du Nord c’est la consĂ©quence d’une temporada 2022 trĂšs mauvaise du point de vue des entrĂ©es. Peu d’originalitĂ©s cette annĂ©e: Roca Rey sera doublĂ© comme Morante. La corrida de Dolores Aguirre sera l’occasion pour le torero salmantino de faire ses adieux, Manuel Escribano injustement oubliĂ© Ă  Madrid a droit Ă  un poste. Pour ce qui concerne la France: Castella sera lĂ  Ă©videmment avec LĂ©a Vicens naturellement et dans la novillada prĂ©sence de Lalo de Maria face Ă  du bĂ©tail de JosĂ© Cruz un ganadero installĂ© aux confins du Campo Charro, d’origine Bilbaino.

Page 1 sur 15

© 2023 Corridasi - Tous droits réservés