Mois : juin 2022 Page 4 sur 9

Badajoz, à Ferrera le mano à mano


Plaza de toros de Badajoz. Vendredi. Deuxième corrida de toros de la Feria de San Juan. Près de trois quart d’entrée.

Toros de Zalduendo. 

Mano à mano.

ANTONIO FERRERA, ovation, deux oreilles et ovation. 

ALEJANDRO TALAVANTE, ovation après avis, palmas y palmas. 

Alicante, Manzanares maître chez lui

Plaza de toros Alicante. Vendredi. Quatrième de la Feria de Hogueras. 3/4 d’entrée.

Toros de Alvaro Nuñez Benjumea, inégaux de présentation manquant de race sauf le 3ème et 2 El Pilar (2º et 6º), sans force.

• MORANTE DE LA PUEBLA, pitos et pitos.

• JOSÉ MARÍA MANZANARES, ovation et deux oreilles.

• PABLO AGUADO, ovation après avis et silence. 

Séville: oreille pour “El Melli”

Séville jeudi soir en nocturne.

Novillos de Torrehandilla

GERMÁN VIDAL ‘EL MELLI’: Silence après avis et oreille.

LALO DE MARÍA: Silence et ovation.

JOSELITO SÁNCHEZ; Silence aux deux.

Atteint d’une cornada de 15 cms Lalo de Maria qui a malgré cela tué ses deux toros a été opéré avec succès ce vendredi.

Mariage du Madiran et du Jurançon pour la présentation de la novillada de Castelnau

Mariage réussi entre le Madiran et le Jurançon mercredi soir à Monein au clos Bayard pour la présentation de la novillada sans picador de Castelnau-Rivière-Basse. C’est Louis Laborde, le propriétaire des lieux, qui a accueilli avec son vin généreux et gouleyant, les nombreux participants à cette première. Il y avait là le jeune torero Jean Larroquette “Juanito” qui défilera à Castelnau, Paul Bonnet le ganadero dont le bétail sera combattu dans cette placita des Hautes Pyrénées emblématique, le président du club taurin de Castelnau Michel Raymond et un pulic venu nomreux. Ce fut l’occasion pour chacun d’échanger sur la tauromachie, en direct avec ses acteurs au cours d’un dialogue très productif. L’affiche réalisée à partir d’une toile du peintre Marco Sikora a été présentée également au public et appréciée de tous.

Rappelons que la novillada sera animé par un groupe de flamenco venu du Puerto de Santa Maria. Elle se déroulera le 3 juillet avec 6 novillos du Lartet pour Juanito, Martin Morilla ( qui fera sa présentation en France) et Manuel Roman.

Alicante, première de Hogueras

Arènes d’ Alicante . Première de la Féria de Hogueras. Plus des trois quarts d’arène.
Taureaux de Fuente Ymbro, bien présentés, sérieux.


ANTONIO FERRERA, applaudissements et oreille après avertissement

MIGUEL ÁNGEL PERERA, applaudissements après avis et applaudissements.

GINÉS MARÍN, oreille et deux oreilles.

Algéciras: la sans picador

Arènes d’Algéciras . Novillada sans picadors, première célébration d’abonnement de la Féria Royale. Un peu plus d’un quart de carré dans un après-midi avec de fortes rafales de vent.


Novillos de Torrealta , bien présentés et avec un bon jeu en général.


• SERGIO MARCHANTE (Los Barrios), Vuelta al ruedo.
• GONZALO CAPDEVILA (El Puerto de Santa María), deux oreilles.
• MARTÍN MORILLA (Morón de la Frontera), oreille.
• PABLO LOZANO (Alcalá de los Gazules), oreille.
• ANTONIO SANTANA (Chiclana de la Frontera), standing ovation après
avertissement.
• LUCAS ROJAS ‘EL GAMBOA’ (Algésiras), Vuelta al ruedo..

Las Ventas

Marc Serrano au Mexique

L’UNION TAURINE BITERROISE PRESENTE

L’EXPOSITION DE L’ETE AU MUSEE TAURIN

SOÑANDO DE UN SUEÑO SOÑE

« En rêvant d’un rêve j’ai rêvé Â»

DU SCULPTEUR MADRILENE PUENTE JEREZ

8 JUILLET AU 20 SEPTEMBRE 2022

Par cette exposition, l’Union Taurine Biterroise a voulu commémorer le 75ème anniversaire de la mort du Maestro cordouan MANOLETE auquel elle voue une grande admiration.

En son hommage et en souvenir de celle qui fut son unique et grand amour, Lupe Sino, le sculpteur madrilène PUENTE JEREZ a rêvé d’un spectacle de sculptures sur scène « Soñando de un sueño soñé Â» « En rêvant d’un rêve j’ai rêvé Â». Ce montage théâtral de 36 sculptures en bronze raconte cet amour tragique et silencieux qui n’eut pas de point final.

L’artiste a sculpté en bronze cette histoire de passion. Il contribue ainsi à restituer l’image de ce martyr d’amour et de l’art tauromachique mais aussi à raconter l’histoire de l’Espagne de 1947.

A voir au Musée Taurin de Béziers du 8 juillet au 20 septembre 2022

7, rue Massol – BEZIERS – Ouvert du mardi au samedi – de 11 H à 18 H.

Festival en Almonte

© 2023 Corridasi - Tous droits réservés