Peut être une image en noir et blanc de Marc Serrano
Photo Philippe Latour https://www.vueltaalostoros.fr/

La blessure de Marc Serrano, lors du festival de Samadet, hier par un toro de Las Dos Hermanas, est de « pronostic grave » selon les autorités médicales de l’hôpital de Mont de Marsan. Il s’agit de deux coups de corne sur la face interne de la cuisse gauche qui ont provoqué des destructions musculaires importantes. Une d’entre elles est d’une trajectoire ascendante de 20 centimètres et elle aurait contusionné la fémorale, la seconde trajectoire est d’une profondeur de 25 centimètres, elle est descendante et elle aurait causé de nombreuses destructions musculaires. Marc a été opéré dans la nuit durant plus de deux heures. Il est resté toute la nuit en observation à l’hôpital Layné à Mont-de-Marsan.

Il faut souligner que la cornada est intervenue lors du début de la faena devant un bon toro de Laugier, très bien présenté. Marc qui avait brillé à la cape s’était montré très à l’aise dans ce début de faena prometteur. Une fois encore il est opportun de souligner la grande aficion du torero nîmois qui a beaucoup donné de son temps et de son enthousiasme pour la réussite de ce festival caritatif de Samadet.

Peut être une image de 2 personnes et personnes debout
Photo Pierre Claverie

Il faut souligner aussi la présence du grand philosophe et écrivain Francis Wolff que Marc avait sollicité et qui a répondu présent sans hésiter. C’est à lui que Marc avait d’ailleurs brindé son toro. Le philosophe qui a présidé la matinale est intervenu brillamment en piste, après le paseo. Il a défendu avec brio la tauromachie et sa nécessaire implantation dans des petites arènes pour son avenir. Il a recueilli une très forte ovation.

Nous lui renouvelons ici à Marc Serrano notre amitié et nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Pierre Vidal

.