Mois : octobre 2020 Page 1 sur 14

Nouveaux apoderados pour Tibo Garcia…

Après son alternative prise avec succès à Saint-Gilles le 25 août 2019, on aurait pu penser que Tibo Garciaallait recueillir les fruits de sa bonne prestation le jour de la cérémonie. Mais à cause de l’arrivée du coronavirus et du fait que les cartels soient formés bien en amont, il lui a été ensuite très difficile de se  produire en corrida formelle.

A l’heure actuelle, la carrière de Tibo sera gérée par Didier Cabanis, ainsi que son ancien mentor Serge Alméras. Ils ont scellé ensemble un accord d’apoderamiento pour dorénavant, malgré un contexte difficile, mettre tout en œuvre pour apporter à leur protégé les opportunités nécessaires pour aller de l’avant lors de la temporada 2021…

(Communiqué)

Guijuelo

Plaza de toros de Guijuelo (Salamanque). Samedi. Plus de trois quart d’entrée de l’aforo autorisé. Première novillada piquée du Circuito de Castilla y León.

Novillos de Garcigrande (2º) et Domingo Hernández (1º, 3º, 4º, 5º).  Le premier, « Trallador » n°53, vuelta al ruedo à l’arrastre. 

ANTONIO GRANDE, deux oreilles et une oreille.

MANUEL DIOSLEGUARDE, deux oreilles et une oreille.

JOSÉ MANUEL SERRANO, qui débutait avec les chevaux une oreille et palmas après avis

Après les forfaits de la « gira de la reconstrucion » (prévue sur Movistar) et de la corrida de Constantina (annoncée sur CMMTV), restait, pour meubler ce premier dimanche de confinement, l’opportunité de cette novillada de Gijuelo, la capitale du jambon, télévisée par Castilla y León Televisión CyLTV qui, dans sa zone, elle aussi, fait des efforts pour la tauromachie. Novillada solide et bien faite mais néanmoins très pauvre de tête, avec des armures inacceptables parfois, sans que personne ne s’en émeuve.

Image

Le Covid, les dures circonstances que nous traversons n’excusent rien. L’exigence et l’esprit de responsabilité devraient au contraire proscrire ces pratiques irresponsables et ce n’est pas en mettant la poussière sous le tapis que l’on contribuera à rendre la tauromachie attractive. Il y a très peu de spectacles cette année, ils devraient être irréprochables dans leur présentation. Il s’agit d’une responsabilité collective. Dans trop de spectacles télévisés, parfois subventionnés par les « communautés », sont sortis des toros « touchés » de manière grossière pour que l’on continue à se taire. C’est bien de faire mais il faut faire bien…

Ceci étant dit, le lot a, par ailleurs, donné un jeu intéressant, noble, avec de la transmission, permettant aux jeunes gens de s’exprimer; le premier novillo, supérieur aux autres, au troisième tiers surtout, a été justement honoré pour son comportement: l’animal répétait en humiliant avec de la classe.

Photo La Gacetta de Salamanca

Antonio Grande s’est distingué à la cape qu’il manie avec élégance et temple laissant entrevoir une vraie personnalité artistique. Plus classique à la muleta, il a néanmoins de la classe et un solide bagage technique qui lui a permis d’être à la hauteur du premier et de résoudre les difficultés de son second.

Photo la Gacetta de Salamanca

Beaucoup de maturité chez Manuel Diosleguarde, il l’a montré tout au long de la soirée. Ce savoir faire solide est mis au service d’une tauromachie sans fioriture inutile qui pèse sur l’adversaire avec efficacité mais aussi avec une certaine légèreté, plaisante au bout du compte. On ne s’ennuie pas lors de ses trasteos. Il manie l’épée avec officio c’est un atout dans son jeu. Il sera présent au festival de Samadet le 20 décembre lors du concours matinal, il y aura son mot à dire.

Image

Enfin un ton en dessous, Juan Manuel Serrano qui faisait ses débuts avec les castoreños. De l’enthousiasme pourtant chez ce jeune homme qui eut son moment à la muleta face à son premier adversaire mais qui faillit à la mort et eut une dure cogida en portant le descabello au dernier de la soirée. Il revint secoué et porta le coup fatal.

Pierre Vidal

Jacques Maigne s’est éteint

https://www.lagazettedenimes.fr/live/5f9ab43bd262470f53f0d96d/journaliste-et-ecrivain-jacques-maigne-s-est-eteint?fbclid=IwAR0Ek6_F0hw2LHqcjzFS0c8aVAruWSOVkY2U64LjgrzqnK0yonXu4I3nkGE

« Le journaliste et écrivain nîmois Jacques Maigne est mort ce jeudi 29 au matin d’un cancer. Il avait 69 ans.

Image

Né à Toulouse, installé à Nîmes de longue date, diplômé du Centre de formation des journalistes de Paris, Jacques Maigne avait débuté au Provençal avant d’intégrer la revue Sud, véritable laboratoire et pépinière à journalistes du Languedoc-Roussillon.

Il avait ensuite intégré la rédaction du journal Libération de 1986 à 1995 dont il avait été le correspondant régional.

Il a aussi collaboré au journal Géo pour lequel il aimait écrire des reportages au long court sur des pays lointains.

Plus récemment, il avait cofondé la revue In Vino avec l’éditeur nîmois Bruno Doan (Atelier Baie), une revue de voyages et de portraits dans le monde du vin.
Il était l’auteur de livres sur l’univers de la tauromachie parfois en collaboration avec Jacques Durand.

Il avait aussi collaboré à un scénario avec le réalisateur Tony Gatlif et est l’auteur d’une douzaine de documentaires sur Arte ».

A sa famille, à ses nombreux amis ou proches nos plus sincères condoléances.

Lunel annulé

Suite aux dernières mesures sanitaires relatives au confinement national, les spectacles prévus en cette fin de saison taurine 2020 dans les arènes de Lunel n’auront pas lieu.

Le Bolsin prévu les 31 octobre et 1 novembre est annulé.
La finale du Trophée Pescalune prévu le dimanche 8 novembre est reportée en ouverture de la saison Taurine 2021.

La direction des arènes de Lunel vous remercie de votre soutien durant cette année 2020 très compliquée.
Faites attention et prenez soin de vous!

Emilio de Justo « Les clés du triomphe »

This image has an empty alt attribute; its file name is Emilio-de-Justo-1ereCouv-683x1024.jpg

https://www.editions-cairn.fr/editions-gascogne/1488-emilio-de-justo-les-cles-du-triomphe-9782366661316.html

Report de la corrida de Constantina

La corrida de Constantina est finalement reportée. Elle avait été maintenue ce samedi sans public mais avec les caméras . Le cartel était ainsi composé : toros de Torrehandilla-Soberbina pour Javier et Borja Jiménez et le rejoneador Leonardo. Castilla y León Televisión CyLTV présentera à 17:00 De Guijuelo (Salamanque). Une novillada avec picadors inscrite dans le. Circuit des Novilladas de Castilla y León de la Fundación del Toro de Lidia. Novillos de Garcigrande et Domingo Hernández pour les novilleros Antonio Grande, Manuel Diosleguarde et José Manuel Serrano. (Pinche aquí para ver Castilla y León Tv) 

Annulation à Gamarde

Le couperet est tombé…

Conformément aux décisions annoncées, la Peña Gamardaise se voit contrainte d’annuler la Fiesta Campera prévue Samedi 7 Novembre prochain.Nous attendrons comme tout le monde de voir comment la situation évolue pour décider s’il s’agit d’un report ou d’une annulation définitive.Nous ne manquerons pas, bien sûr, de vous en tenir informé(e)s.

Nous sommes très tristes pour les ganaderos, pour les toreros et peones, pour le public aussi, qui nous avait fait l’amitié de répondre positivement en nombre à notre invitation.

Soyez assuré(e)s que nous serons très attentifs à la moindre opportunité !

Un grand merci à toutes et à tous, soyez prudents, et rendez-vous à des jours meilleurs

.Suerte a todas y todos.

Annulation à Vauvert

La tienta de machos du 08 Novembre à Vauvert est annulée

Décès de Pablo Lozano

Image

Pablo Lozano âgé de 90 añs, est décédé du Covid. Il faut avant tout un torero remarqué mais aussi ganadero, empresario et apoderado. Toledano, Pablo Lozano est né en Alameda de la Sagra, il prit l’alternative en 1951 à Barcelone des mains de Manolo Gonzalez. Il confirma l’année suivante sous la tutelle de Antonio bienvenida. Il s’enferma face à 6 toros à Madrid en 1957. Il fut le fondateur de la fameuse « Casa Lozano » qui régna longtemps sur le milieu taurin et à ce titre géra les arènes de Madrid durant dix ans. Ce fut aussi une personne chaleureuse, cultivée et facile d’accès; à sa famille toutes nos condoléances.

Les frères Lozano Las Ventas Madrid Photo : © Ferdinand DE MARCHI

Reports à Ubrique

Les deux corridas de la Gira de la reconstrucion prévues samedi et dimanche à Ubrique en raison des mesures sanitaires prises en Andalousie qui instaure des périmètres de sécurité interdisant les aller et venues. D’autres dates et lieux sont en cours de réflexion pour ces deux dates et devraient être connues rapidement. Ces deux courses étaient très attendues des aficionados la première avec Rafael de la Serna et Pablo Aguado toros de Jandilla; la seconde Diego Urdiales et David de Miranda toros de Nuñez del Cuvillo.

Par ailleurs les trois corridas prévues à Sanlucar les 7 et 8 novembre ont été suspendues par décret municipal et se dérouleront à Estepona.

Image

Page 1 sur 14

© 2020 Corridasi - Tous droits réservés