Dans un communiqué le torero péruvien Andrés Roca Rey vient d’annoncer la fin de la relation professionnelle avec José Antonio Campuzano et Ramon Valencia. Comme c’est l’usage, chaque partie s’est réjouie du travail réalisé ensemble. Andrés ne s’est pas encore décidé sur qui mènera la suite de sa carrière On devrait le savoir rapidement quand à José Antonio Campuzano il a souhaité continuer à travailler comme apoderado avec une nouvelle pupille dont on ne connaît pas le non. Tout cela n’est pas une surprise on savait qu’il y avait de l’eau dans le gaz.

Ce soir sur les réseaux sociaux on évoque la venue de Martin Arranz aux côtés de Roca Rey. C’est donc une annonce sous réserve. Pour les plus jeunes il faut rappeler qu’il fut l’apoderado historique de Joselito, José Tomás  et Pablo Hermoso de Mendoza. C’est aussi la terreur des despachos car il n’a pas un caractère facile et il s’est toujours montré intraitable dans sa défense des intérêts de ses toreros. Est-ce l’homme de la situation ? Le monde d’hier dont il est issu n’est pas celui de demain où tout le monde devra faire des concessions. Roca Rey devra, comme les autres, se ranger au principe de réalité.

Martin Arranz