Mois : octobre 2019 Page 2 sur 17

Le prochain Café Toro

BĂ©ziers, premier BolsĂ­n de la Grappe d’Or

Ismael MartĂ­n vainqueur du premier BolsĂ­n de la Grappe d’Or Ă  BĂ©ziers


Ce dimanche, dans les arĂšnes du Plateau de Valras, la matinĂ©e a Ă©tĂ© consacrĂ©e au troisiĂšme tentradero avec du bĂ©tail de MargĂ© qui dans l’ensemble a donnĂ© du jeu, et Mathias sur le cheval. Se sont produits dans l’ordre de passage deux par deux, Ismael MartĂ­n, de Salamanca, avec Fabien Castellani, d’Arles, puis LĂ©ny MartĂ­n avec AnaĂ­s Tailhades, les deux de BĂ©ziers, et enfin ont fermĂ© la marche Joan MarĂ­n, de Valencia, et Javier Cano, de Navas del Rey.

bez27f

De gauche Ă  droite : Juan Herrero, Ismael MartĂ­n et Filipe Martinho

A l’issue de ce tentadero, le jury a rendu son verdict et aprĂšs les trois tentaderos rĂ©alisĂ©s sur deux jours, ont Ă©tĂ© retenus pour la finale de l’aprĂšs-midi Ismael MartĂ­n, de Salamanca, le portugais Filipe Martinho, de Vilafrancea de Xira, ainsi que Juan Herrero, de l’école Yiyo de Madrid.

sc27f

AprĂšs la rĂ©ception de la Peña Oliva sur laquelle je reviendrai demain, ainsi que sur le gala taurin, la finale s’est dĂ©roulĂ©e en la prĂ©sence du parrain, SĂ©bastien Castella, entourĂ© de quelques pitchouns qui reprĂ©sentent l’avenir
 si tant est qu’on leur en donne la possibilitĂ© !

Public clairsemĂ©, on y reviendra aussi, paseo suivi d’une minute de silence Ă  la mĂ©moire du journaliste taurin Jean-Louis Lopez.

vuelta27h

Cavalerie : Massey Ferguson !

Trois novillos de MargĂ©, San Sebastian puis Fernay, tous torĂ©ables Ă  divers degrĂ©s, le premier nommĂ© ayant Ă©tĂ© crĂ©ditĂ© d’une vuelta posthume.

fm28s

Filipe Martinho (vuelta) reçut le MargĂ© par larga de rodillas, l’élĂšve de Luis Procuña, suivi ce jour par Victor Mendes, partagea les banderilles avec Ismael MartĂ­n, les deux se faisant ovationner. Brindis Ă  l’assistance prĂ©cĂ©dant un trasteo inĂ©gal mais mĂ©ritoire, le portugais perdant un trophĂ©e avec l’estoc.

jh27h

Juan Herrero a affiché sa décision dÚs sa réception capotera, le protégé de Miguel Rodríguez brindant à Sébastien Castella une faena certes volontaire, mais compliquée par des forces limitées de son opposant et une charge inégale. EntiÚre au troisiÚme envoi.

im27h

Ismael MartĂ­n (oreille) s’est distinguĂ© au capote puis avec les palos oĂč il rendit la politesse Ă  Martinho, les deux Ă©tant applaudis. Il brinda Ă  son tour Ă  SĂ©bastien Castella puis entame allurĂ©e suivie d’une faena compacte qui alla a mĂĄs, conclue par entiĂšre foudroyante, l’ensemble lui valant le seul trophĂ©e de cette tarde.

bols28z

Bonne organisation de la FĂ©daration des Clubs Taurins du Biterrois. La suite Ă  demain


Paul Hermé http://torofiesta.com

Ce dimanche de l’autre cĂŽtĂ© de l’Atlantique

Lima (PĂ©rou), . Plaza de toros de Acho. Segunda novillada de feria. Novillos de Toto ChirinosHermanos Aguilar BravoBenjamĂ­n BarriosGuillermo ManriqueMarĂ­a Estela et Salvador SĂĄnchez,  vuelta al ruedo accordĂ©e au 3Ăšme  

Joselito Riquelme, silence aprĂšs trois avis et oreille; 

Arturo Gilio, silence et oreille; 

Óscar Quiñonez, vuelta al ruedo et ovation 

EntrĂ©e: Un quart

Aguascalientes (Mexique), . Plaza San Marcos. Novillada del XXV Festival de Calaveras. Sept novillos de Santa Inés dont un de regalo    . 

HĂ©ctor GutiĂ©rrez, palmas, palmas et dos oreilles Ă  celui  de regalo; 

Miguel Aguilar, palmas, vuelta al ruedo et palmas; 

Eduardo Neyra, palmas avec un avis et oreille. 

EntrĂ©e:   media.

Salut des  subalternes Felipe Kingston, Christian SĂĄnchez, Jonathan Prado et de l’aspirant  Eduardo Noyola.

Lleno Ă  Rodilhan

Rodilhan  , . Festival organisĂ© par le Club Taurin  Toros et Caridad. Novillos de CuillĂš,  

 Alberto Lamelas, oreille avec un avis; 

Andy Younes, oreille; 

Tibo GarcĂ­a, vuelta; 

Carlos Olsina, vuelta;   

Solalito, palmas aprĂšs deux avis 

EntrĂ©e: Lleno.  

VIDEO // Discours pour la liberté à Rodilhan (27/10/2019)
L’UVTF condamne avec la plus grande fermetĂ© les violences commises en rĂ©union et les troubles Ă  l’ordre public provoquĂ©s hier Ă  Rodilhan par les manifestants anti corrida rĂ©unis Ă  l’instigation du CRAC.

Montero et Valencia triomphent Ă  Gimaux

gim27z

Gimeaux  , . Festival. Novillos de François André. vuelta al ruedo au second et palmas au quatriÚme   

El Adoureño, oreille; 

Francisco Montero, dos oreilles avec pétition de rabo

Kike, oreille; 

JosĂ© Antonio Valencia, dos oreilles. 

EntrĂ©e: Lleno.

Michel Sardou: Pourquoi tout interdire ?

Présentation du livre les 9 et 10 novembre à Saint-Sever

Philosophe français reconnu dans le monde entier pour la rigueur de ses travaux Francis Wolff est professeur Ă©mĂ©rite de philosophie Ă  l’École normale supĂ©rieure de la rue d’Ulm Ă  Paris. Il a dĂ©couvert la corrida par hasard Ă  l’ñge de 18 ans et il s’est engagĂ© dans le combat pour sa dĂ©fense dans ses ouvrages et ses prises de positions. Il est devenu ainsi un interlocuteur central du dĂ©bat sur l’avenir de la tauromachie. Mais c’est aussi et d’abord un aficionado avec ses passions, ses expĂ©riences, ses anecdotes. Dans ces « Moments de VĂ©ritĂ© Â» il revient avec Pierre Vidal sur son parcours singulier, son passĂ© de militant, la naissance de sa passion taurine, le sens de son engagement au cĂŽtĂ© des aficionados. Il le fait en toute sincĂ©ritĂ©, sans langue de bois, sans craindre de mettre Ă  mal de nombreuses idĂ©es reçues. A lire pour tous ceux qui s’intĂ©ressent Ă  la corrida et Ă  son avenir qu’ils soient avertis ou simplement curieux. 

Pierre Vidal, auteur de ce dialogue inĂ©dit avec Francis Wolff est un journaliste, cinĂ©aste et Ă©crivain. Directeur de la collection « La Verdad Â» aux Ă©ditions Gascogne qui comporte dĂ©sormais treize titres, il y a Ă©crit quatre livres. Il a consacrĂ© une grande partie de sa carriĂšre Ă  la dĂ©fense de la corrida.

PremiÚre présentation du livre les 9 et 10 novembre dans le cadre de la semaine taurino culturelle de Saint-Sever.

En vente dans toutes les bonnes librairies. Sur les principales plateformes de vente par correspondance. Editions Gascogne. Prix 15 euros.

MĂ©rida (Mexique), alternative d’El Galo

Monumental MĂ©rida (YucatĂĄn). PremiĂšre corrida de la Temporada 2019-2020. Trois quart d’entrĂ©e

L’image contient peut-ĂȘtre : 2 personnes, enfant et plein air

Toros de Fernando de la Mora,

ENRIQUE PONCE, palmas aux deux;

‱ EL PAYO, oreille et palmas;

‱ EL GALO, qui prenait l’alternative salut au tiers aprĂšs deux avis et silence aprĂšs deux avis.

El Galo a pris l’alternative avec le toro «Altivo» NÂș 18 de 530 kg.

Communiqué Peña Al Violin

Ce matin, les socios de la peña se sont rĂ©veillĂ©s avec une gueule de bois. Hier aurait dĂ» ĂȘtre jour de fĂȘte et de bienfaisance ; fĂȘte gĂąchĂ©e par une trop faible affluence. A l’heure oĂč nous sommes de plus en plus attaquĂ©s, oĂč une proposition de loi vise Ă  interdire l’accĂšs de nos arĂšnes aux mineurs, nous ne sommes pas capables de nous mobiliser. Nous ne sommes pas capables, non plus, de nous mobiliser pour une cause noble : le soutien d’enfant dans le besoin.

Alors que faut-il faire ? RĂ©pĂ©ter encore et toujours que la lutte pour nos libertĂ©s ne se fait pas devant son ordinateur, mais bel et bien dans les arĂšnes ? RĂ©pĂ©ter encore que des manifestations dans les rues de n’importe quelle grande ville n’ont aucun sens si les « petites arĂšnes » sont vides ? Heureusement, la peña peut compter sur de gĂ©nĂ©reux donateurs qui, chaque annĂ©e, mettent la main au porte-monnaie, et nous permettent de remettre un chĂšque Ă  l’association. Nous les en remercions infiniment. Mais le problĂšme est bien plus grave ; a notre Ă©chelle, Samadetoise, le festival est le dernier Ă©vĂ©nement taurin, espagnol. Sa pĂ©rennitĂ© aujourd’hui, est remise en cause. Les « petites arĂšnes », dont nous faisons fiĂšrement partie, ont pour objectif de faire dĂ©couvrir de nouveaux toreros et des ganadĂ©rias françaises ; est-ce qu‘ aujourd’hui ces arĂšnes ont encore leur place dans le paysage taurin ? Qui, demain, aura Ă  charge l’importante tĂąche de faire Ă©merger les jeunes talents ? SĂ»rement pas les arĂšnes de 1Ăšre catĂ©gorie.

L’aficion naĂźt et grandit dans ces « petites arĂšnes », il ne faut jamais l’oublier. Nous remercions, tout de mĂȘme, les personnes prĂ©sentes, les ganaderos et toreros ainsi que tous les acteurs de cette journĂ©e, qui se dĂ©placent et donnent de leur temps bĂ©nĂ©volement. Aujourd’hui nous sommes pessimistes mais demain, nous continuerons d’y croire ; c’est le propre de l’aficion.

Peña Al Violín

Rassemblement de Mont de Marsan

A voir les interviews rĂ©alisĂ©es par Benoit Persillon d’Aficion Gascogne Occitanie Ă  Mont de Marsan lors du rassemblement pour la dĂ©fense des cultures taurines

https://www.facebook.com/benoit.persillon/videos/3104593606234481/

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés