Mois : novembre 2018 Page 1 sur 10

Solo du Juli en Equateur

Latacunga (Equateur). . Premier festejo de feria. Toros de Huagrahuasi.vuelta al ruedo au 3Ăšme et 4Ăšme
. JuliĂĄn LĂłpez “El Juli”, salut, silence, deux oreilles et vuelta al ruedo.
Entrée: lleno.

Bayonne: Noel solidaire avec Daniel Luque

TENTADERO BENEFICO

EL RAFI DANS LES MAINS DE TAUROEMOCION


El Rafi est apoderĂ© par Alberto GarcĂ­a, Directeur GĂ©nĂ©ral de l’empresa TauroemociĂłn Ă  compter d’aujourd’hui !
L’accord a Ă©tĂ© scellĂ© aujourd’hui Ă  l’occasion d’un tentadero Ă  la ganaderĂ­a Victorino Martin, oĂč Ă©tait invitĂ© le jeune torero nĂźmois. L’Ă©quipe est complĂ©tĂ©e par Patrick Varin, qui poursuit son travail de directeur artistique.


https://elrafi.net/2018/11/29/el-rafi-apodere-par-tauroemocion/

Carlos Olsina tiente au Mexique

Carlos Olsina poursuit sa préparation mexicaine.


corridaSiinfo sur ComBoost


C’est avec beaucoup d’envie que Charles entame sa troisiĂšme semaine au Mexique.
Il y peaufine les bases de tout le travail de préparation en prévision de la temporada 2019.
Les tentaderos s’enchainent quasi-journaliĂšrement comme il y a deux jours chez Joaquim Aguilar oĂč il pu exprimer tout son talent devant trois excellentes vaches.
Il faut dire que son indulto il y a quinze jours, devant un pensionnaire de la ganaderia « San Salvador» en guise d’entrĂ©e en matiĂšre mexicaine, lui a ouvert les portes de nombreuses tientas.
Outre le fait de « toucher des bĂȘtes » et continuer Ă  se faire connaĂźtre, cela lui permet de complĂ©ter avantageusement le travail foncier important auquel il se soumet. Il sait que les cartels qui vont lui ĂȘtre proposĂ©s vont ĂȘtre plus exigeants, plus difficiles et c’est en toute connaissance et avec beaucoup de confiance et de sĂ©rĂ©nitĂ© qu’il se prĂ©pare aux dĂ©fis qui l’attendent. Il sera au rendez-vous et rien ne sera nĂ©gligĂ© dans sa prĂ©paration sous la houlette et l’exigeance de son apodĂ©rado, Lolo de Camas.
Tout est en place pour que le travail hivernal qui est dĂ©jĂ  bien avancĂ©, tant sur le plan physique, technique ou artistique, le fasse arriver au meilleur de sa forme dĂšs les premiĂšres dates d’une temporada 2019 qui s’annonce prometteuse et qui se profile d’ores et dĂ©jĂ , sous les meilleurs hospices.
PM
(communiqué)

Aux AmĂ©riques…

Lima (PĂ©rou, dimanche. Feria del Señor de los Milagros. Trois quart d’entrĂ©e.



Toros de Puerto de San Lorenzo (1Âș, 2Âș et 6Âș), La Ventana del Puerto (4Âș et 5Âș) et Peña de Francia (3Âș). Bien prĂ©sentĂ©s mais de jeu inĂ©gal.

Morante de la Puebla, silence et bronca;
Manzanares, saluts et oreille;
JoaquĂ­n GaldĂłs, oreille et deux oreille.

Mexico D.F. (Mexique), dimanche 25 de novembre de 2018. 7.500 spectateurs.



Quatre toros de JosĂ© MarĂ­a Arturo Huerta (1Âș et 4Âș, pour rejones) et deux de Arturo Gilio (5Âș et 6Âș).

Le rejoneador Andy Cartagena, silence et oreille;
Arturo MacĂ­as, saluts aprĂšs avis et silence;
Leo Valadez, palmas et oreille.

Une minute d’applaudissements Ă  la mĂ©moire du matador de toros Rafael Muñoz « Chito ».

Les toreros et les cuadrillas firent une vuelta al ruedo avant la sortie du premier toro de l’aprĂšs- midi avec une pancarte qui invitait le public Ă  participer Ă  une marche pacifique mardi devant le Monument Ă  la RevoluciĂłn ville de Mexico en dĂ©fense des
traditions.

Le public fit saluer Arturo MacĂ­as aprĂšs son triomphe de l’an dernier.

Retour des Baltasar Iban Ă  Mugron

ORTHEZ A CHOISI SES GANADERIAS



Tienta de Simon Casas Production

texte et photo de Paul Hermé (Torofiesta)


Tentadero de SCP chez PagĂšs-Mailhan avec Andy Younes et El Rafi…
Si l’on pouvait craindre quelques difficultĂ©s pour rejoindre la finca des Jasses de Bouchaud de la ganaderĂ­a PagĂšs Mailhan, liĂ©es d’une part Ă  une mĂ©tĂ©o pour le moins capricieuse et humide, et d’une autre aux incertitudes gĂ©nĂ©rĂ©es par les actions de blocage par les gilets jaunes, il n’en a finalement rien Ă©tĂ© ! En effet, les routes Ă©taient accessibles et cĂŽtĂ© mĂ©tĂ©o, la pluie nous a laissĂ© tranquilles pour la majeure partie du tentadero, les gouttes venant s’inviter vers la fin. Ensuite, c’est bien au chaud Ă  l’intĂ©rieur de la bĂątisse que la journĂ©e s’est dĂ©roulĂ©e car dehors, la douche aurait Ă©tĂ© inĂ©vitable.

Le prix Claude Pelletier Ă  l’Ă©quipe mĂ©dicale de Bayonne


Page 1 sur 10

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés