Mois : août 2018 Page 2 sur 13

Cartels de la féria d’automne de Madrid

Voici les cartels de la féria d’automne de Madrid qui viennent d’être tirés au sort dans le patio de caballo de Las Ventas plein pour l’occasion et devant notaire:



BELMONTE, ESCRIBANO GRAVEMENT BLESSE

Grave cornada reçue hier par Manuel Escribano alors qu’il toréait à Belmonte une corrida de Las Monjas. Il a été pris dans la partie supérieure droite de la cuisse droite alors qu’il débutait sa faena à genoux. La cornada irait jusquà la zone « iniguale ». Il souffrirait par ailleurs de fortes contusions. Une première opération a eu lieu dans l’infirmerie des arènes, il a été ensuite transporté jusqu’à l’hôpital leplus proche.

SAINT PERDON DIMANCHE



Arènes de Mont de Marsan, novillada des fêtes de Saint Perdon. Dimanche. 1/4 d’arène.

Novillos dans cet ordre de Flor de Jara, Puerto de San Lorenzo, Antonio San Román, Sánchez Fabrés (comme sobrero), La Ventana del Puerto et Sánchez Fabrés.

Ángel Jiménez, silence et sifflets après trois avis.;
Ángel Téllez, silence après avis et oreille;
Dorian Canton, oreille avec pétition de la seconde et oreille.

Saluts aux banderilles de Miguelito et El Santo au troisième et de El Monteño au sixième.

Le concours a été déclaré désert.


corridaSiinfo sur ComBoost


BILBAO, JUAN LEAL PRIX IVAN FANDINO

– Prix à la meilleure corrida de la plaza de Vista Alegre: Torrestrella.

– Prix au meilleur quite: Diego Urdiales.

– Prix à la meilleure paire de banderilles: Miguel Martín, de la cuadrilla de Luis David.

– Trophée Iván Fandiño a la “Verdad del Toreo” donné par la Federación de Peñas: Juan Leal.

– Prix au triomphateur de la feria: Diego Urdiales

– Prix à la meilleure faena: Roca Rey

-Le prix au meilleur toro a été déclaré désert.

Juan Leal qui après sa blessure de ce dimanche devrait rester absent des ruedos entre 10 et 15 jours. Il serait donc absent de la corrida de Bayonne samedi mais il devrait reprendre pour Arles le 9 septembre la corrida de Baltasar Iban, si tout se passe bien. La blessure: deux trajectoires dont une de 5 centimètres dans le haut de la cuisse droite.

https://twitter.com/twitter/statuses/1033798495680045058

BILBAO, LEAL HEROIQUE



Bilbao. Dimanche. Corridas Generales. Un tiers.

Cincq toros de Miura lel 6º comme sobrero) et un de Salvador Domecq (5º bis).

Octavio Chacón, ovationn et saluts, oreille et ovations et saluts;
Pepe Moral, ovation et saluts et vuelta al ruedo;
Juan Leal, oreille au seul qu’il ait tué.

Saluts au troisième de Marco Leal et Manolo de los Reyes.

juan Leal a été grièvement blessé à la cuisse droite deux cornadas qui ont touché le fémur. Il a été blessé en tuant le troisième toro qui l’avait pris une première fois. Malgré cette grave cogida il est resté en piste puis il est est allé à l’infirmerie seul sous les applaudissements.
Octavio Chacon une des révélations de Madrid a de nouveau montré ses grandes qualités de lidiador .il s agit d un torero
resté longtemps sur le banquillo des remplaçants .Il a ainsi forgé un mental remarquable. Prestation solide et prometteuse devant une miurada à l ancienne exigeante et dangereuse
Pepe moral à son avantage dans ce type de corrida est a créditer d une bonne prestation essentiellement devant le sobrero de Salvador Domecq en 5 eme position
Notre compatriote juan Leal a fait preuve d un héroisme devant l unique Miura qu il a tué. On peut penser que son toreo
n est pas toujours approprié avec ce type de ganado mais son envie de triomphe a subjugué l aficion bilbaina.
Citant à genoux le Miura il a subi une forte voltereta. En s’engageant a fuego y sangre à l’estocade il subit une dure
cornada. Entière concluant et grande ovation. Le torero a marqué des points.
Animo Juan!

Manolo Gloria

Photo de Marchi

Béziers, Juan Leal meilleure faena

Vendredi 24 aout en leur siège social situé au Kennedy, les adhérents du club taurin biterrois l’Aficion ont désigné à bulletin secret le maestro ayant effectué la meilleure faena de la Feria de Béziers 2018.

De l’urne est sorti le matador Juan Leal pour son travail face à son second toro. La vidéo tournée par Maurice Daussant a bien justifié ce choix…
Auparavant, le président du Club Bernard Mula, entouré des membres du bureau de l’Aficion : Claude San Nicolas, Jean Lopez et Jean François Jacquet, a rendu en sa présence et à juste titre, un vibrant hommage à la novillera biterroise Anaïs, de l’École taurine de Béziers, pour sa brillante novillada lors de la cette même feria qui lui valu deux oreilles.
Une jeune fille discrète, lucide, courageuse, tenace, volontaire, tant dans le ruedo qu’en dehors…

(Lo Taure Roge)

Photo Paul Hermé

SANLUCAR DE BARRAMEDA

Sanlúcar de Barrameda (Cádiz). Samedi. LLeno.

Toros de El Torero, le 4º vuelta al ruedo.

Juan José Padilla, deux oreilles et deux oreilles et la queue;
Morante de la Puebla, pitos et deux oreilles;
Octavio Chacón, deux oreilles et une oreille.

Communiqué Ecole Taurine Pays d’Arles

L’Ecole Taurine du Pays d’Arles organise une grande novillada internationale le samedi 1er septembre 2018, aux Arènes d’Arles, dans le cadre du cycle de Novilladas Sans Picador soutenues par la Communauté d’Agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette.
Cette manière de lancer une semaine à l’avance la Feria du Riz, sera l’occasion de découvrir deux jeunes toreros prometteurs, le mexicain Arturo Gilio, premier de son escalafón au Mexique, et Miguel Senent « Miguelito », élève talentueux de l’école taurine de Valence en Espagne. Il dira à cette occasion ses adieux en non piquée : il doit passer à l’échelon supérieur le 22 septembre lors de la fameuse Feria d’Algemesí. C’est Adam Samira, jeune espoir arlésien triomphateur à Boujan et Vic-Fezensac qui a coupé une oreille de poids à Arles lors de la Feria de Pâques, qui représentera l’école arlésienne dans une confrontation de styles et d’écoles qui devrait ajouter à l’intérêt de la novillada.
Le bétail de l’élevage arlésien de Fernay constitue une garantie de qualité. Il devrait permettre aux jeunes toreros de montrer leur envie et leur savoir-faire naissant.
Entrées gratuites pour les jeunes de moins de 16 ans et réduction (20%) pour les achats groupés des clubs taurins du Pays d’Arles.


SAINT PERDON


Pour Angel Jimenez, Angel Tellez, Dorian Canton

COLOMBIE

La tauromachie restera légale en Colombie. Voilà une nouvelle réjouissante et qui pourrait être décisive pour l’avenir. On l’a un peu oublié mais une décision du précédent gouvernement colombien avait décidé la mort programmée de la corrida en promulguant son interdiction dans les deux ans. L’échéance était annoncée pour la fin de cette année; La Cour Constitutionnel colombienne a cassé cette directive et la tauromachie ne fait plus partie de la loi sur la maltraitance animale: elle est donc redevenue légale.

© 2021 Corridasi - Tous droits réservés