Est-il opportun d’interroger les candidats à l’élection présidentielle sur la corrida? Il nous semble que non bien qu’il ne faille pas douter des bonnes intentions de ceux qui ont déjà entrepris la démarche. Non pour trois raisons: