Photo DR

La disparition hier de Manolo Cortés, âgé de 67 ans, des suites d’une longue maladie, nous attriste profondément. Le torero de Gines comptait 53 paseos dans les arènes de Séville. Seul Curro Romero en a effectué plus que lui. Maestro dans l’arène, seigneur dans la vie quotidienne tel était Manolo que nous avons eu le bonheur de rencontrer à plusieurs reprises. Grand artiste, dans la lignée des grands toreros sévillans, moins baroque que Curro ou Rafaël de Paula cependant, en fait plus classique, il pouvait être aussi poderoso et à ce titre il était un des meilleurs spécialistes des Miura, une maison où il était souvent invité à tienter. Manolo a triomphé à Madrid et aussi à Valence où il a laissé un grand souvenir.