Mois : juin 2016 Page 3 sur 15

SAINT-SEVER, Castella Garrido à hombros

Fiche technique : Arènes de Saint Sever, dimanche, corrida des Fêtes de la Saint Jean
6 toros d’El Pilar, inégaux de présentation, justes de forces mais qui ont donné du jeu, meilleur le troisième. Le quatrième, corne cassée dans les chiqueros a été remplacé par un exemplaire du même fer pour
Sebastien Castella : un avis et silence, une oreille, deux oreilles
José Garrido : silence, une oreille, deux oreilles
6 piques (cavalerie Bonijol)
Sobresaliente : Jérémy Banti
8/10 ème d’arènes

Très attendue, la confrontation entre le confirmé torero français et l espoir espagnol est allée à mas.
Les toros d’El Pliar, inégaux de présentation sortis plus solides que les autres lots du même fer combattus ces dernières temporada. Justes de force, économisés à la pique, ils ont permis aux deux toreros de dérouler et confronter leurs tauromachies respectives. C est Garrido qui a poussé dans ses retranchements son compagnon de cartel.
Sebastien Castella a débuté petitement son après-midi face à un premier toro faible Marginal, il ne peut donner de l’émotion à sa faena face à un toro qui transmet peu .La conclusion à l’épée est laborieuse.
Il impose sa tauromachie à un bon toro, qui bien que faible a de la noblesse et de la caste. C’est le type de bicho qui nécessite une autre lidia, avec des cites plus lointains et surtout en allongeant les passes sans réduire les terrains. Le biterrois coupe une oreille grâce quelques détails et une bonne épée.
Le dernier plus naïf que noble se prête bien à la «méthode» Castella. Le début de faena est superbe avec des enchainements sur un petit périmètre, le toro hypnotisé par la muleta. La fin est un ton dessous, le toro baissant de ton. Le début de faena et l’estocade habile et rapide d’effet font tomber deux oreilles du palco.

José Garrido commence lui aussi petitement son après-midi avec un toro faible qui transmet peu et qu’il a du mal à tuer.
Il élève le débat, au quatrième bis, en construisant, porté par le public, une belle faena sincère et classique, courant la main et allongeant la charge du toro. Il coupe une oreille après une belle épée à recibir.
Face au dernier, il rajoute un volet trémendiste à sa faena, mêlant torero classique de haut niveau et prise de risques qui portent sur le public face à un toro manso et moins collaborateur que les précédents. Il réalise les meilleurs séries de l’après-midi , prenant des risques et surtout ne reculant pas en cas de difficultés
On a retrouvé stimulé par la compétition , le Garrido lidiador que nous avons connu quand il était novillero.
L’estocade est bien placée, efficace et la présidence accorde deux nouvelles oreilles.


corridasi sur ComBoost


photos Matthieu Saubion


RT

EAUZE

Les locations pour la corrida d’ Eauze seront ouvertes tous les jours à partir du lundi 27 juin de 9h30 à 12h et 14h à 17h par téléphone au 05.62.09.89.11 ou sue le site de la mairie d’ Eauze www.mairie-eauze.fr .

Programme du samedi 9 juillet :

11h 4 novillos de JL Darré pour Diego San Roman et Baptiste Cisse
13h repas de l’aficion aux abords des arènes: paella 15 euros (réservation à l’office de tourisme 05.62.09.85.62)
18h Corida avec 6 toros Antonio Banuelos pour Sebastien Castella et Thomas Dufau en mano a mano.

MADRID, BLESSURE DE CARBALLO

Madrid, dimanche. Plaza de toros de Las Ventas. Un quart d’entrée.

Trois novillos de El Sierro, le premier et le second changé, un de Benjamín Gómez, troisième bis, un de Dolores Rufino, quatrième bis et un de Guadajira, cinquième bis et un de Vista Alegre en sixième.

Andrés Jiménez ‘Gallo de Córdoba’, silence et silence et silence;
Ricardo Maldonado, silence après avis et vuelta al ruedo;
Juan Carlos Carballo, oreille et blessure.



Carballo: Traumatisme à la jambe droite lors de la réception du sixième a porta gayola . Pronostic réservé. En définitive, il est victime d’une fracture du tibia.

Les autres festejos du 25 juin



Zamora, samedi 25 juin 2016. Toros de Alcurrucén, justes de présentation mais nobles Enrique Ponce, oreille et deux oreilles;
Sebastián Castella, ovation et deux oreilles;
Miguel Ángel Perera, oreille et oreille.
Entrée: moitié d’arènes

Burgos, 25 juin 2016 Toros de María Guiomar Cortés de Moura
Andy Cartagena, salut avec legère petition et deux oreilles;
Diego Ventura, silence et oreille;
Óscar Borjas, silence et deux oreilles.
Entrée: Trois quarts.



León, samedi 25 juin 2016 Segunda de la Feria de San Juan et San Pedro. Toros de Núñez del Cuvillo, vuelta al ruedo au sixième
Juan José Padilla, deux oreilles et deux oreilles;
José María Manzanares, oreille et ovation;
Cayetano, deux oreilles et deux oreilles.
Entrée: moitié d’arènes.

Aldea del Fresno (Madrid), samedi 25 juin 2016 quatre novillos de Fernando Peña, très bien présentés, vuelta al ruedo.pour le premier
José Manuel, oreille avec pétition de la seconde et deux oreilles;
Manuel Ponce, deux oreilles et deux oreilles.
Entrée: moitié d’arènes. .

Medina de Rioseco (Valladolid), samedi 25 juin 2016 Toros de Agustínez.
Miguel Moura, deux oreilles et vuelta al ruedo;
Ginés Cartagena hijo, oreille et oreille.
Por colleras, deux oreilles.

CURRO DIAZ TRIOMPHE A LA BREDE

Arènes de la Brède, corrida des Fêtes de la Rosière 2016 Entrée : 9/10 d’arènes
6 toros de Fuente Ymbro très bien présentés et armés, nobles mais faibles à l’exception du bon troisième. Le premier, corne cassée contre le peto a été remplacé par un exemplaire du même fer.
Curro Diaz : une oreille, deux oreilles
Alberto Lopez Simon : silence, silence
Joaquin Galdos Moreno : une oreille, un avis et silence
Sept rencontres avec la cavalerie Bonijol


Photo R. Costedoat

Du trapio et des têtes sérieuses , le lot de Fuente Ymbro très bien présenté , au-delà du standard des arènes de troisième catégorie a manqué de force . Seul le bon troisième très noble et mobile a tenu la distance ,mais n’a pas été exploité complètement par son matador.

Curro Diaz est le torero préféré des girondins. Il est sorti à nouveau en triomphe des arènes de la cité de Montesquieu après avoir coupé trois oreilles (une de trop ).
Il a réalise une bonne première faena avec des cites de loin et de bonnes séries templées et élégantes sur la corne droite. Il sera accroché spectaculairement en s’engageant pour porter une bonne estocade rapide d’effet.
Le torero de Linarès a coupé deux oreilles à son second après une faena pourtant en deçà de la première. Commencée petit bras à cause de la faiblesse du toro , elle se terminera par des séries plus sincères et plus élégantes . le torero profite de ce que le toro , faible au début du troisième tiers, se reprend et passe mieux en fin de faena. L’estocade habile et engagée provoque une mort spectaculaire du Fuente Ymbro , mort qui a probablement contribué à favoriser l’octroi d’un second trophée. Discutable.

Alberto Lopez Simon est venu à La Brède pour se faire pardonner d’avoir préféré, l’an passé, aller toréer à Istres au lieu de respecter son engagement vis-à-vis des organisateurs girondins. Il est reparti sans trophée et sans montré grand-chose , très mal servi par le sorteo. Ses deux adversaires faibles ne permettaient pas grand-chose.

Le néo matador Joaquin Galdos Moreno n’a pas su profiter de la noblesse et la mobilité du bon troisième . La faena est appliquée mais manque de sens artistique face à un bicho qui vient avec alegria et qui répète . La mort spectaculaire du toro permet au péruvien de couper une oreille Le sixième faiblissime ne permet rien


RT

Succès de Baptiste Cissé le matin à La Brède

La Brède (33), novillada non piquée des Fêtes de la Rosière
Quatre erales d’Alma Serena bien présentés et donnant du jeu pour
Juan Molas : silence, un avis et silence
Baptiste Cissé : une oreille, deux oreilles
Un tiers d’arènes
Le dacquois Juan Molas est resté en dessous d’un eral d’origine Miranda de Pericalvo noble et qui répétait. On retiendra deux séries de derechazos exploitant bien la charge du novillo.
Du troisième compliqué et manquant de race, Molas n’a pas pu tirer grand-chose, malgré son courage. Dans les deux cas, le novillero a eu des problèmes avec les aciers.
Baptiste Cissé a réussi à tirer une bonne faena à son premier eral (origine Miranda de Pericalvo), toro tardo avec lequel il était difficile de d’enchaîner et lier les passes.
Il saura profiter des qualités du quatrième (origine Luis Algarra) pour enchaîner de bonnes séries sur les deux cornes.
Face aux deux erales, le tyrossais conforte son succès en tuant bien.
RT

JT A ALICANTE



Plaza de toros de Alicante. Troisième de la Feria de Hogueras. Corrida de toros. Lleno de No Hay Billetes.

Toros de Fermín Bohórquez pourle rejoneo et Núñez del Cuvillo. Brave le cinquième ‘Cacareo’, nº 175, noir, de 526 kilos, récompensé par la vuelta al ruedo

Le rejoneador Manuel Manzanares: ovation et palmas.

José Tomás: oreille et deux oreilles.

José María Manzanares : silence et deux oreilles.

AUX ACORES…




Plaza de toros de Angra do Heroismo (Isla Terceira, Azores). Vendredi. Première d’abono de la feria de Sanjoaninas.
Corrida à pied, à la portugaise. Deux tiers d’entrée.
Six toros de la devise des Açores de Rego Botelho, origine Jandilla, le troisième comme sobrero.

Daniel Luque, silence et deux vueltas al ruedo
Juan Leal, vuelta al ruedo et silence
José Garrido, vuelta al ruedo et ovation

Juan Leal,a souffert une forte voltereta, et Daniel Luque, a souffert d’une blessure au pied droit. Ils sont passés à l’infirmerie.

Le subalterne local Gonçalo Toste apris l’alternative comme banderillero de toros.

ALGECIRAS, DAVID GALVAN SUR LE PODIUM

Plaza de toros de Algeciras. Troisième de la Feria Real. Corrida de toros.

Six toros de Núñez de Tarifa (Benjumea). Le sixième vuelta al ruedo.

Enrique Ponce, ovation et vuelta al ruedo.

Alejandro Talavante, ovation après pétition et ovation.

David Galván, deux oreilles et deux oreilles et la queue.

Badajoz, Léa Vincens à hombros



Plaza de toros de Badajoz. Vendredi. Troisième de la Feria de San Juan. Corrida de rejones.

Six toros de Luis Terrón.

Pablo Hermoso de Mendoza, ovation et deux oreilles.

Leonardo Hernández, deux oreilles et oreille.

Lea Vicens, oreille et oreille.

© 2021 Corridasi - Tous droits réservés