Visiteurs: 1103877
Aujourd'hui: 118
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

DERNIER ADIEU AUX "CONDE DE LA MAZA"

  


Le lot de Conde de la Maza combattu à Roquefort (photo Ch. Lamoulie)

On vient de l’apprendre il y a quelques jours, la ganaderia « Herederos Conde de la Maza » n’existe plus : tout le bétail a été vendu et la finca "Cortijo de Arenales" est en vente. Celui qui l’achètera aura en prime le fer, désormais inutile, d’un élevage qui aura marqué l’histoire puisqu’il détient son ancienneté depuis 1963 et qu’il est sorti dans les plus grandes arènes, régulièrement à Séville. Conde de la Maza, c’est un nom familier aux plus anciens d’entre nous. Cette décision a été prise par le conseil de famille qui est organisé en société. La famille se sépare donc définitivement de l’ensemble, bétail et installations, situé à Moron de la Frontera.

Il y eut cette année une novillada de La Maza à Roquefort, une corrida à Cenicientos, une autre novillada à Añover del Tajo et une sans picador –ultime sortie- à Ayllon. Un des propriétaires, Leopoldo Sainz de la Maza s’est exprimé ainsi : « nous ne sommes pas les premiers et nous ne serons pas les derniers ». Il y a donc de l’amertume dans sa bouche et, bien qu’il se réfugie dans un silence élégant sur les raisons de cet « abandon », on peut en déduire qu’il est motivé par des raisons économiques.

Le « modèle économique » -comme on dit aujourd’hui- étrangle ces camadas courtes et ces élevages atypiques, essentiellement toristas. Ce sont désormais des ganaderias beaucoup plus rentables, aux moyens financiers considérables qui occupent la place, avec l’aval des grandes empresas et le consentement des veedors des principales figuras. Nous sommes passés de l’ère artisanale à l’époque industrielle ; raison de plus pour être attentif aux premiers. Il s’agit de défendre un patrimoine culturel et surtout génétique qui disparaît définitivement ; c’est grave.

Roquefort aura eu le triste privilège de présenter cette année le dernier lot de La Maza en France. Un ensemble terriblement présenté au trapio impressionnant et avec beaucoup de tête. Trop disaient beaucoup au sorteo. Très sérieuse, et en cela dans la tradition de la « Monumental des Pins », la course s’est avérée toréable et a procuré un spectacle sérieux mais agréable aussi, car après de nombreux désistements, Aquilino Giron et Kevin de Luis, venus au dernier moment, se montrèrent à leur avantage et coupèrent chacun une oreille. Le premier se montra même, ce jour-là, comme une des révélations de la saison. Ce fut une course émouvante qui tint le public en haleine. Un très bon choix.
Nous ignorions alors que nous vivions, avec passion, le dernier tour de piste de cette devise prestigieuse.

Pierre Vidal




Chers amis aficionados,

Avant la venue de Francis Wolff, le vendredi 23 novembre en soirée...




... Rappel : cours de Toreo, ce dimanche 18 novembre de 10h30 à 12h30.


Pensez, svp, à vous inscrire sur "resaculturaficion@gmail.com".
C'est à l'inscription obligatoire que l'adresse exacte vous sera confiée.

NB : idem pour réserver la soirée avec le philosophe Francis Wolff.

Merci.

Tarif cours: 20€.
Cours d'essai gratuit.

Participation soirée-dîner avec F. Wolff : 28 €

Bienvenu(e)s !

NB: d'avance Merci de transmettre ces activités à votre propre entourage aficionado.

L'Equipe de Culturafición.

pierre Le: 12/11/18
Lima (Perú), dimanche. Feria del Señor de los Milagros. Demie arène.

Toros de El Olivar. Le second "Lanudo", nº 240, melocotón, de 524 kilos a été gracié.

Emilio de Justo, qui confirmais l'alternative, silence et silences;
Alfonso de Lima, silence et vuelta al ruedo;
Álvaro Lorenzo, qui confirmait l'alternative deux oreilles symboliques et silence.

De Justo a confirmé avec "Resabio", nº 11, negro listón, de 542 kilos.
Lorenzo avec le second "Lanudo" qui a été gracié.



pierre Le: 12/11/18
Plaza de Toros ‘Nuevo Progreso’. Guadalajara. Quatrième de la temporada.
Toros de San Miguel de Mimihuapam.

Juan José Padilla, oreille et oreille
Sebastián Castella, ovation et ovation
Joselito Adame, silence et silence.

Ixmatkuil, Yuc.- Novillada de feria. Lleno.

Novillos de San Salvador bien présentés.

Héctor Gutiérrez: Deux oreilles et ovation.
Carlos Olsina: Indulto et ovation.

San Diego de la Unión. Gto.- Trois quart.

Novillos de Los Cués.

Francisco Martínez: Oreille et ovation
Enrique de Ayala: Ovation et ovation.

pierre Le: 12/11/18


Monumental de México. Calle Rodin. Dimanche. Première corrida de la Temporada Grande. Plus de 2/3 environ 32 millle personnes). Beau temps.

Deux toros de Enrique Fraga (1o. et 5o.) pour rejones, le 5o.número"Fantasma", numéro 82, jabonero sucio, de 487 kilos a été gracié. Et six de Barralva, inégaux de présentation.

Le rejoneador Diego Ventura: Ovation et indulto.

Enrique Ponce: Oreille protéestée silence, silence après avis a celui tué pour El Payo.
Octavio García "El Payo" : Silence et blessure.
Luis David Adame : Palmas et palmas.

Aux banderilles Gustavo Campos, a salué au 4 ème.

Le picador Daniel Morales, a salué après une grande ovation au 8o.

Diego Ventura a fait la vuelta al ruedo avec deux de ses chevaux et avec le ganadero ganadero Enrique Fraga.

A la fin du paseo une minute d'applaudissements a été observée à la mémoire de l'écrivain et juge de plaza Heriberto Lanfranchi, disparu samedi.

El Payo a été blessé d'un coup de corne dans la cuisse droite avec une double trajectoire de 10 et 25 cms.

[Lire la suite...]

pierre Le: 12/11/18
Je suis heureuse d’effectuer mon premier paseo à Nîmes et de pouvoir annoncer, la mise en place de mes pièces uniques en béton cellulaire, dont mon Minotaure “CASANOVA” et sa cuadrilla dans la galerie d’art : “plume et curiosités “située à 50 mètres des arènes en exposition permanente !!!!
ZAZA


Carlotta,une sculpture de Zaza en place devant les arènes de Vieux Boucau

pierre Le: 11/11/18


Bonsoir à tous, c'est la dernière ligne droite pour la souscription participative...
Vous le savez, depuis plusieurs mois, nous avons lancé une grande souscription afin d'ériger un monument à la mémoire d'Iván Fandiño à Aire sur l'Adour.
Dès le départ, il nous a paru important d'ouvrir cet initiative au plus grand nombre, pour faire de ce mémorial, un hommage de l’ensemble de l’Afición au maestro Fandiño, et ce bien au-delà de notre association, de notre ville…
Ainsi, à ce jour, vous êtes déjà nombreux à avoir répondu positivement à cette initiative. Clubs Taurin, aficionados, du Sud-Ouest, du Sud-Est, de France ou d'Espagne...
Comme annoncé, la collecte de fonds va prendre fin dans quelques jours. C'est donc, si ce n'est pas déjà fait, le moment ou jamais de participer à cet élan, à cet hommage des aficionados à la mémoire d'Iván Fandiño.
Pour ce faire, plusieurs possibilités s'offrent à vous :
- Glisser votre participation dans l'urne "Eterno Fandiño" qui se trouve à Saint Sever jusqu'à dimanche, pour la traditionnelle semaine taurine et culturelle.
- Participer à la cagnotte Leetchi (paiement sécurisé) en suivant ce lien :
https://www.leetchi.com/c/hommage-au-maestro-ivan-fandino
- Envoyer un chèque (ordre "Eterno Fandiño") à Association Eterno Fandiño, BP 88, 40801 Aire sur l'Adour.
- Si vous souhaitez plutôt effectuer un virement, merci de vous faire connaître par mail (eternofandino[at]gmail[point]com).
Enfin, au delà de votre participation, vous pouvez également soutenir cette initiative en partageant cette publication, afin de lui donner encore plus de visibilité.
Merci à tous.

Mathieu Cazalet

pierre Le: 11/11/18
 «  1  2  3  4  5  6 ... 1184  1185  1186  »