site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

Weekend de TOROS en France et en Espagne

  La temporada prend son rythme de croisière avec un weekend "chargé" en France (Istres, La Brède, Saint Sever) et en Espagne (Madrid, Aliicante,.....)
Reseñas à venir sur CorridaSi





Que les arènes soient pleines et les courses entretenues , c'est le plus bel hommage à rendre au Maestro Ivan FANDIÑO


"Le torero mort" d'Edouard Manet



Et maintenant que tout est terminé que rodent les chacals, que les ténèbres sont tombées, obscures, sur notre joie, le souvenir ineffaçable désormais de ces derniers instants laissera une trace définitive dans notre esprit. Et nous avons beau faire, les images du drame ne peuvent pas s’effacer. Elles restent obsédantes et qui n’a pas vécu ces instants ne peut pas comprendre. C’est sans doute l’explication de la légèreté de certaines remarques ironiques, mais ne justifie en aucune façon les indécentes et gratuites insultes.

Le toreo, éternelle leçon de vie, nous enjoint de nous pencher sur ce qui nous est commun, irrévocable et essentiel : la mort. C’est en ce sens que cela nous obsède : nous ne pouvons admettre cette vérité première ; cet état auquel nous sommes tous promis. Et le monde où nous évoluons ne nous y aide pas. Car c’est un univers médiatisé où l’image interfère, commande, oriente. Nous ne croyons vrai que ce qu’elle nous reflète… mais ce n’est qu’un reflet ce n’est pas la vérité ! Ainsi la réalité même de la disparition est-elle évoquée, dans le prisme médiatique, comme un événement banal, lointain dont nous serions exemptés.

Le sacrifice d’Ivan Fandiño nous indique qu’il n’en est rien. Il nous rappelle la dure condition humaine : ce destin fatal qui relativise les péripéties du quotidien. Car si tout nait et se transforme tout s’achève aussi. Ce sont les « Leçons des ténèbres » comme l’on disait au temps des musiciens baroques. Le héros meurt dans la gloire et la lumière ; en symbolisant ce combat qui s’impose à chacun. Il nous rappelle à notre condition d’Homme : ainsi la corrida est bien une manifestation de cet humanisme qui lentement abandonne les rives du monde dit moderne.

Pierre Vidal

Le: 22/06/17
Pendant plus de quatre heures, la piste des arènes d'Aire a été ouverte aux très nombreux aficionados qui sont venus rendre un dernier hommage à Ivan Fandiño


Cette forte mobilisation contribuera , avec les remerciements qui leur ont été adressé par la famille du torero, à soutenir l'équipe de la Junta Aturine et celle du Docteur Darracq fortement marquées par le drame de samedi.

ommuniqué de la famille d’Ivan Fandiño
La famille d’Iván Fandiño, par un communiqué, a voulu remercier les aficionados de l’affection qu’ils ont reçu au cours des derniers jours, et le traitement reçu par les autorités françaises et l’équipe médicale qui a pris en charge le torero Orduña.
« Une fois passé ces premiers instants de choc et de douleur, nous voulons envoyer ce message de remerciement pour toute l’affection que nous avons reçu.
Nous voulons également remercier les autorités françaises pour le traitement reçu et pour avoir fait accélérer le rapatriement du corps.
Préciser que les équipes médicales des arènes, l’ambulance et l’hôpital ont fait tout leur possible pour sauver la vie d’Ivan.
Nous ne doutons pas que les actions de l’équipe, qui l’a assisté, étaient les meilleures et demandons le respect de ce qui est arrivé là-bas.

Merci à tous »

Le: 21/06/17
Alicante, 21 juin 2017 Feria de Hogueras. Toros de Adolfo Martín. Très bien présentés et donnant du jeu sauf ceux de Rafaelillo
. Rafaelillo, silence et ovation avec salut ;
Juan Bautista, oreille et oreille;
Manuel Escribano, oreille et oreille .
Entrée : moins de la moitié.
A la fin du paseo, une minute de silence a été observée en mémoire d’ Iván Fandiño. Manuel Escribano, blessé gravement dans ces arènes l’an passé a été invité à saluer



Le: 21/06/17



Le: 21/06/17
Pour éclaircir des incertitudes surgies en Espagne suite au décès de Ivan Fandiño consécutif à un coup de corne reçu dans les arènes de Aire sur Adour samedi, l’UVTF porte à votre connaissance les faits suivants après audition des différentes parties, consultation du bulletin médical établi dans l’infirmerie des arènes de Aire par le docteur Darracq et des minutes des actes médicaux auxquels il fut procédé sur le torero blessé.


- Avant d’autoriser le déroulement de la corrida qui débutait à 18 heures, monsieur Éric Encinas, président de celle-ci, a inspecté l’infirmerie conformément au règlement taurin extra municipal, et constaté la présence d’une équipe composée d’un chirurgien, d’un médecin anesthésiste, deux infirmières anesthésistes, deux infirmières, deux secouristes et deux ambulanciers.
L’infirmerie était équipée du matériel d'anesthésie et de chirurgie d’urgence conformément au règlement taurin français.
Une ambulance était sur place pour assurer un transfert éventuel.

-

[Lire la suite...]

Le: 21/06/17
 «  1  2  3  4  5  6 ... 2315  2316  2317  »