site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

MAUBOURGUET: LE JOUR DE YOAN LAMOTHE

  


Yoan Lamothe: deux sorties en triomphe: le matin Rion, le soir Maubourguet



Maubourguet, dimanche, novillada sans picador des fêtes: une moitié d'arène.

3 novillos de Sanchez Fabres (1, 5 et 6) et trois de Sanchez Arjona (2,3 et 4). Vuelta du quatrième "Tallador" n° 42.

Hector Guiterrez: une oreille et vuelta,
Joao d'Alva : silence après un avis et une oreille,
Yoan Lamothe: silence après avis et deux oreilles.

Le prix de l'Accosso a été partagée entre Hector Guterriez et Yoan Lamothe.

Une minute de silence a été respéctée à la mémoire d'Ivan Fandiño.

Les petites arènes méritent mieux que le sort que leur réserve les aficionados, c'est également vrai des spectacles dits mineurs. La preuve nous l'avons eu une nouvelle fois à Maubourguet pointe avancée de l'aficion gasconne. Un lot de novillos palpitants et trois jeunes gens qui se la sont donnés sans réserve avec la générosité qui sied à la jeunesse.

Je ne sais s'il y a compétition entre le cousinage Sanchez, le fait est que la branche Fabres n'était pas, durant la course, dans le secteur Arjona. Les deux, pourtant, ont porté, dans des styles différends, haut les couleurs de l'origine Coquilla en voie de disparition mais pourtant si séduisante. Nous donnerons l'avantage aux Arjona qui firent tous les trois preuve d'une bravoure égale, chargeant sans mollir, bouche fermée. Le troisième eut les honneurs d'une vuelta que les deux autres auraient aussi bien méritée. Un ton au dessous le premier Fabres noble cependant mais le second et surtout le troisième impressionnèrent eux aussi. Ils eurent le mérite de finir fort et d'aller de menos à mas. Un poil de faiblesse néanmoins chez les Fabres.

Beaucoup de métier déjà chez le jeune torero d'Aguascalientes Hector Guiterrez. Savait-il qu'il foulait le sol de l'arène ou débuta Joselito Adame, son compatriote? On lui souhaite de faire aussi bien. C'est un jeune qui maîtrise déjà son sujet: varié à la cape et solide avec la muleta. Il a bien tué son premier. Sa seconde faena nous a enchanté avec ce "corte" typiquement mexicain et bien qu'il tua laborieusement, il fit une vuelta justement fêtée.

Jao d'Alava nous a plu aussi. On le vit sous de bons auspices à la cape comme à la muleta face au premier Arjona. Faena centrée, allurée, décidée mais hélas, il lui manque l'essentiel: l'épée qu'il manie piètrement. Il eut plus de chance avec l'acier à son second passage et fut crédité d'un trophée. A revoir.

C'était le jour de Yoan Lamothe avec un rude examen de passage: le matin Rion et le soir les Coquilla. Il fallait le faire, il l'a fait en obtenant la mention puisqu'il est sorti en triomphe les deux fois. Il nous a fait peur néanmoins à son premier passage en se faisant prendre durement.On craignait qu'il n'y ait de la casse mais le gaillard est solide et il repartit pour un travail qui se ressentit sans doute un peu de l'incident. Il donna la plénitude de son jeune talent face à l'excellent dernier dont il prit la mesure à gauche surtout. Un gros mental mais aussi beaucoup de lucidité Yoan a franchi un cap important. Il aura convaincu les plus sceptiques.
PV
Mont-de-Marsan, mardi, 5ème corrida de féria. Plein.
6 toros de Victoriano del Rio.
Manolo Sanchez, outre-mer et or : salut et silence.
Morante de la Puebla, Bordeaux et or : silence et sifflets ; bronca finale.
Sébastien Castella, lilas et or : silence et salut.

Madeleine pleure, le final montois a déçu. Le lot de Victoriano, de présentation modeste, a donné peu de jeu sauf le dernier maniable. Franchement non, ce n’est pas « le toro de Mont-de-Marsan ». On attendait José Tomas. Blessé, il fallut le remplacer. Morante n’était pas le bon choix quoiqu’en disent ses inconditionnels. Ce sont les effluves du Guadalquivir qui inspire l’artiste de La Puebla, il ne vibre pas aux charmes de la Midouze. Inconsistant, vulgaire, marginal, il n’eut même pas un de ces détails qui pardonnent ses faiblesses. Il faut le voir à Séville.
Sébastien Castella montra sa maturité dans son second travail débuté par le haut, immobile. L’ensemble bien mené, réveilla des gradins anesthésiés jusque là. Il eut des détails plaisants : changements de main, circulaires inversées. Il aurait pu, passant en dernier, sauver cette corrida et relever le niveau du cycle. Hélas il mit une épée de gendarme et n’obtint qu’un succès de sympathie. Manolo Sanchez, comparse discret était là pour ouvrir le bal. Il a de la classe à la cape et eut des séries méritoires sur la corne droite.
Des toros ! des toros ! ce fut le cri du coeur public à l’issue du spectacle.
Pierre Vidal


Le: 21/07/10
Valence, mardi 3ª de Feria.1/3

Novillos de Javier Molina.
Arturo Saldívar, silence et deux oreilles.
El Melenas, silencie et silence.
Jesús Chover, qui débutait avec les chevaux silence après avis et silence après avis.

Excllent Saldivar c'est de bon augure pour sa venue à Garlin samedi.

Le: 21/07/10
Dimanche 5 septembre: Luguillano, Manolo Sánchez et Joselillo (J. Manuel Criado)

Lundi 6: Gonzalo Montoya, Fdo. Adrián et Luis Miguel Castrillón (Gª Jiménez)

7: Finito de Córdoba, Leandro et Daniel Luque (Fuente Ymbro)

8: Rivera Ordóñez, El Juli et Sebastián Castella (El Torreón)

9: Enrique Ponce, El Cid et El Fandi (Ventorrillo)

10: El Juli, José Mª Manzanares et Miguel Ángel Perera (Daniel Ruiz)

11: Morante de la Puebla, Talavante et Cayetano (Las Ramblas)

12: Fermín Bohórquez, Andy Cartagena et Diego Ventura (Capea)




Le: 21/07/10
Valence, mercredi quatrième de feria. 3/4.

Un toro pour rejones de Fermín Bohórquez . Un autre de El Pilar (2), noble. Otro de Victoriano del Río (3), grand toro. Ovacionado fuertemente.

Hermoso de Mendoza, silence et silence.
Enrique Ponce, silence après avis et silence .
Sebastián Castella, oreille et pétition de seconde après avis et silence.

Le: 21/07/10


Le: 21/07/10
 «  1  2  3 ... 2279  2280  2281  2282  2283  2284  2285 ... 2374  2375  2376  »