site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

Un grand Antonio Ferrera face aux victorinos

  Séville, samedi 29 avril 2017. Toros de Victorino Martín. Bien présentés, de comportements intéressants et variés en particulier les bons 3ème et 5ème et le difficile et encasté 4ème.
Antonio Ferrera, ovation avec salut et oreille avec un ais avec pétition de la seconde
Manuel Escribano, silence et ovation avec salut avec un avis;
Paco Ureña, oreille et silence.
Entrée : Lleno.
Ferrera a invité à banderiller au quatrième José Manuel Montoliu qui a salué montera en mainmano.
Manuel Escribano a été appelé à saluer à l’issue du paseo . Il a associé à cette ovation ses deux compagnons de cartel.
Sans atteindre les sommets de 2016, la corrida de Victorino est sortie intéressante donnant une course entretenue.
Antonio Ferrera a fait sur le sable de la Maestranza ,un retour gagnant passant à deux doigts de couper deux oreilles après une très bonne faena, à son second toro, bicho exigeant et encasté.


Bonne faena également de Paco Ureña au troisième Victorino.
Escribano a perdu toute possibilité de trophée avec l’épée et le descabello.
Comme quoi, quand il y a des toros sérieux et des toreros motivés , une corrida attendue , n’est pas forcément une corrida de déception.


corridasi sur ComBoost


photo Joel Buravand

Les cartels de Céret, la féria la pus torista de France, sont désormais connus avec cette année une novillada supplémentaire. Féria à part, Céret maintient avec fierté le drapeau de l'aficion en terre Catalane en ayant acquis une vraie personnalité tout à fait respectable:

- Samedi 10 juillet (matin). Novillos de Javier Gallego (Veragua) pour Sergio Flores et Mario Alcalde.

- Samedi 10 juillet. Toros de Manuel Coimbra pour Rafaelillo, Sergio Aguilar et Morenito de Aranda.

- Dimanche 11 juillet (matin). Novillos de Fidel San Román-Guardiola Domínguez pour Arturo Saldívar, Paco Chaves et José María Arenas.

- Dimanche 11 juillet. Toros de José Escolar pour Fernando Robleño, Joselillo et Alberto Aguilar.

Le: 07/04/10
On conviendra qu il est normal,apres la semaine sainte que s accorde Seville,de feuilleter la bible andalouse:elle se nomme Maestranza annee 2009, elle est editee par la Caja rural del Sur.
Il s agit des courses de taureaux qui ont eu lieu a Seville l an dernier.
En sus d articles de journalistes,de photographies, s ajoutent les listes precises des evenements qui ont marque chaque corrida, du salut du banderillero jusqu au detail de la moindre blessure etc...
Ce gout du savoir encyclopedique,utile sans doute, a sa cerise sur le gâteau:au cas ou vous seriez un listomaniaque, vous avez droit aux " Detalles de la temporada 2009 en Sevilla" .Exemple notable."les couleurs grenat et bleu furent les plus utilisees pendant cette saison".
Tout ceci ne devrait pas occulter que lors de la remise du prix, par la Caja rural, a Jose Tomas, celui-ci n y etait pas ...

--
Nadege Vidal dans "Autour des taureaux"

Le: 07/04/10
Le grand écrivain et critique taurin Ricardo Vasquez Prada nous fait désormais l'honneur de collaborer à Corridasi. Merci à lui. Voici son compte-rendu de la corrida de dimanche à Malaga.


Je vous asure, chers amis, que cette année sera l´année de Castella. Il l´a prouvé deja à Castellón et dimanche à Málaga, avec José Tomás, "el monstruo", dans le même cartel. Decidé, incroyablement sur de lui-même, roi de la tauromachie dans l´arene de Málaga, Castella a voulu dire a Tomás qu´il sera son heritier si le torero de Galapagar dit un jour au revoir aux arenes. Avec le capote et la muleta, et avec un lot de toros pas bon, le second manso pregonao, Castella a affirmé son grand cartel à Málaga, face a un Tomás toujours fidel a lui-même, formidable, avec, lui-aussi, deux toros pas bons; son courage mettant le feu la Malagueta, remplie jusqu´a "la bandera". A coté, El Tato, qui, pour son retour, eut le meilleur lot, avec un deuxieme toro qui fut le meilleur de la course, a essayé d' être à la hauteur de Tomás et Castella et dans quelques tandas de la gauche on a pu percevoir le torero qui, un jour, sortit par la Puerta del Príncipe de Seville. Un grand spectacle, ce dimanche 4 avril à Málaga, avec un immense Castella, toujours la merveille de Tomás, et des toros de Cuvillo déçevants, sauf le grand quatrieme, noble et brave.

Ricardo Vázquez-Prada


[Lire la suite...]

Le: 06/04/10
Des Hakers antitaurins ont réussi à s'introduire dans le site du comoité des fêtes de la ville d'Arles diffusant des photos sangalantes de toros et de toreros et annonçant la fermeture du comité des fêtes. Cet acte de piraterie est rapporté avec complaisance par un certain nombres de médias. Nous verrons leurs réactions quand ça leur arrivera. Les anti-taurins les plus extrêmes ne respectent rien pas même la vie privée, ça n'est pas vraiement rigolo...

Le: 05/04/10
Mugron, lundi. 3/4 d´ arène, novillos de Guadalest de peu de jeu.
Thomas Duffau, silence et silence;
Juan del Álamo, applaudissments et vuelta
David Galván, qui débutait avec les picadors, silence et silence.
Juan del Alamo a subi deux violentes volteretas.

Le: 05/04/10
 «  1  2  3 ... 2251  2252  2253  2254  2255  2256  2257 ... 2260  2261  2262  »