site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

Un grand Antonio Ferrera face aux victorinos

  Séville, samedi 29 avril 2017. Toros de Victorino Martín. Bien présentés, de comportements intéressants et variés en particulier les bons 3ème et 5ème et le difficile et encasté 4ème.
Antonio Ferrera, ovation avec salut et oreille avec un ais avec pétition de la seconde
Manuel Escribano, silence et ovation avec salut avec un avis;
Paco Ureña, oreille et silence.
Entrée : Lleno.
Ferrera a invité à banderiller au quatrième José Manuel Montoliu qui a salué montera en mainmano.
Manuel Escribano a été appelé à saluer à l’issue du paseo . Il a associé à cette ovation ses deux compagnons de cartel.
Sans atteindre les sommets de 2016, la corrida de Victorino est sortie intéressante donnant une course entretenue.
Antonio Ferrera a fait sur le sable de la Maestranza ,un retour gagnant passant à deux doigts de couper deux oreilles après une très bonne faena, à son second toro, bicho exigeant et encasté.


Bonne faena également de Paco Ureña au troisième Victorino.
Escribano a perdu toute possibilité de trophée avec l’épée et le descabello.
Comme quoi, quand il y a des toros sérieux et des toreros motivés , une corrida attendue , n’est pas forcément une corrida de déception.


corridasi sur ComBoost


photo Joel Buravand

Séville, vendredi, 1ª de la Feria d´ Avril. 1/2 entrée.

Novillos de José Antonio Ruiz 'Espartaco', bien presentés et avec classe.

Luis Miguel Casares, silence et silence.
Cristian Escribano, vuelta al ruedo et silence aprs deux avis .
Esaú Fernández, silence et salut.

Salut des banderilleros Marcos Ortiz et Antoñares au second, Curro Robles et Perico au 4ème et Jesús Alonso et Marcos Ortiz au 5 ème.

Le: 10/04/10
A la fin de ce premier trimestre de temporada mexicaine le classement des matadors au Mexique est le suivant:

1er: Eulalio Lopez El Zotoluco
2eme: Fernando Ochoa
3eme: Arturo Macias
4eme:Rafael Ortega
5eme Manolo Martinez
6eme: Isamel Tellez.... viennent ensuite Castella, Juli, Joselito Adame....


Le: 08/04/10
Las Ventas, Madrid, dimanche 13 juin, novillos de Ganadería de Rehuelga pour Alejandro Parralo (presentation à Madrid), Salvador Barberán et Víctor Barrio (presentation à Madrid).
La devise de Rehuelga qui est sortie avec les honneurs dimanche à Aignan pour ses débuts en France aura l'honneur de sortir dans le ruedo de Las Ventas pour l'ultime festejo madrilène programmé: à cette occasion une double présentation.

Le: 08/04/10
Voici les cartels de le féria de Cordoue:
Dimanche 23 mai.- Novillada. Ignacio González, Arturo Saldívar et un autre (López Gibaja)
Lundi 24.- Novillada sans picadors.
Martes 25.- Matías Tejela, Julio Benítez El Cordobés hijo y otro (Torrestrella)
Mercredi 26.- Finito de Córdoba, José Tomás et Juan Bautista (Las Ramblas)
Jeudi 27.- Finito de Córdoba et José Luis Moreno, mano a mano (La Palmosilla)
Vendredi 28.- Enrique Ponce, José María Manzanares et Miguel Ángel Perera (Parladé)
Samedi 29.- El Cordobés, José Luis Moreno et El Fandi (Juan Pedro Domecq)
Dimanche 30.- Fermín Bohórquez, Hermoso de Mendoza et Andy Cartagena (Castilblanco).

L'aficion dans la ville des Califes (et de Manolete) est en pleine récupération et les abonos vente avant même la sortie des cartels. Ces cartels sont prestigieux avec la présence de Tomás et le "doblete" des deux grands maestros locaux Finito et JL Moreno, ce dernier trouvant enfin sa juste place. Manque tout de même Sébastien Castella, mais il ne peut pas être partout... et Morante de la Puebla; l'idole de Séville ne peut être celle de Cordoue. Ainsi soit-il.

Le: 08/04/10
Nous avons appris la disparition récente de Pierre Miquel. Il avait présidé de très nombreuses corridas dans le sud-ouest puis fait construire les arènes d'Eauze en leur donnant un caractère nettement torerista, dans un moment et un contexte géographique où il s'agissait d'une véritable révolution. Ami de tous, dévoué, c´était une grande figure de l'aficion française, inlassable, et toujours prêt à aider les autres. Qu'il repose en paix.

Le: 08/04/10
 «  1  2  3 ... 2250  2251  2252  2253  2254  2255  2256 ... 2260  2261  2262  »