site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

ARZACQ, DES RAISONS D'ESPERER

  Bon, la situation n'est pas bonne et il y a de quoi broyer du noir (cf. Bogota). Mais tout ne va pas si mal non plus et nous aurions tort d'abandonner le combat. Il y a de belles satisfactions aussi (cf. la Monumental de Mexico). Une hirondelle ne fait pas le printemps mais sachant que le bonheur n'est pas un état mais un moment, un instant, il faut en jouir car demain il y aura, sans doute, des jours plus difficiles.


Vuelta triomphale du jeune mexicain Hector Guiterrez et du mayoral du Comte de Mayalde (photo Ch. lamoulie)

De ce point de vue il faut se réjouir du succès de la journée taurine d'Arzacq, dimanche. Certes ses dimensions sont modestes mais elle mobilise des bénévoles dévoués et une équipe décidée qui a bien visé et qui a atteint ses objectifs. Il faut rappeler que ces arènes ont été reconstruites avec des fonds européens grâce à l'obstination des élus locaux -comme quoi tout est possible! Plusieurs formules s'y sont succédées avec des fortunes diverses. Dimanche on semblait avoir trouvé la formule idéale : cinq novilleros, français, espagnols et mexicain; un cavalier et surtout un bétail remarquable du Comte de Mayalde. De lujo!

Le public a répondu présent et les tendidos de la placita étaient bien garnis -plus de 3/4- pour cette dixième édition -quatrième organisée par le club taurin d'Arzacq-; plus en tout cas que les années précédentes. Et pour une fois, de nombreux palois s'étaient déplacés -il y avait procession sur la route du retour! Le repas, excellent et bien servi, a affiché complet et, dès le matin, il y avait une belle entrée pour les jeunes de l'Ecole Taurine Adour Aficion.


Jeunes pousses de l'ecole taurine Adour-Aficion...

Pourquoi ce succès, alors que tant d'autres sont à la peine ? D'abord parce qu'il y a eu une communication réussie mêlant les supports traditionnels comme un large affichage et surtout, une bonne utilisation des réseaux sociaux -la clé de la réussite désormais- avec deux films courts et percutants très regardés sur Youtube notamment. Mais il ne peut pas y avoir de bonne com' sans bon produit. Les novillos du Comte de Mayalde avaient plu l'an dernier et beaucoup s'en sont rappelés -bien qu'ils aient été absents des palmarès. Ils ont été à la hauteur cette fois encore. Le mélange du rejoneo et du toreo à pied, récusé par les puristes, attire les grand public et la formule à cinq suscite un intérêt permanent. C'est ainsi que nous avons découvert deux jeunes plein d'avenir Antonio Mora et Hector Guiterrez.

Des raisons d'espérer!

PV
Arles, samedi après-midi. Quatrième de la Feria Pascale. Casi lleno. Corrida Concurso. Toros de La Quinta, Prieto de la Cal, Samuel Flores, María Luisa Domínguez, Dolores Aguirre y Flor de Jara, de peu de jeu en général.
Uceda Leal, silence et silence;
Javier Valverde, sifflets et silence;
Luis Bolívar, ovation et une oreille.



IMAGES FERIATV

Le: 03/04/10
Malaga, samedi, corrida Picassiana. Trois quart.

Toros de Luis Algarra, correctement présentés mais faibles et sans race.

Javier Conde, silence et sifflets.

El Cid, silence et saluts.

El Fandi, saluts après avis et saluts.

Ennui total. Costume magnifique de Conde, style Picasso.

Le: 03/04/10
Dimanche de gloire à Aignan avec un cartel sensationnel pour la placita gersoise: 6 toros de Rehuelga pour Javier Valverde, Sergio Aguilar et Luis Bolivar. Le matin novillada sans picador. L' ami Bergamo va faire des jaloux, avec ce cartel de première bourre...



Sergio Aguilar une des révélations de la temporada 2009

Le: 03/04/10
A Séville la revente est au sommet: 300 euros pour un tendido d'ombre, 100 pour un gradin de soleil. Morante, mais aussi le retour des toros dans la capitale andalouse font flamber les prix. C'est le cas aussi à Malaga avec la venue de José Tomas. Qui parle de crise? Quand on aime on compte pas... L'empresa Pagés ne fait pas de cadeaux le site officiel de l'organisateur Sévillan n'est pas fiable et les réservations faites de France ne sont pas toutes prises en compte. En cas de défection pas de pitié: la revente fait flores. C'est peut-être cela aussi quíl faut changer si l' on veut que la corrida perdure... Les potentats locaux s'en mettent plein les poches et se soucient du client, de l'aficionado, comme de leur dernière chemise. Le respect du client, dans ces moments délicats, c'est essentiel. Non?
Pendant ce temps on nous dit qu'il manquait des places à Arles et que le nombre d'abonos a sensiblement baissé à Séville. Qui croire?

[Lire la suite...]

Le: 03/04/10
Ales, vendredi, 2ª de Feria. Lleno

Toros de Domingo Hernández, bien presentés et de jeu inégal, brave en général.

El Juli, deux oreilles et oreille.
Sebastián Castella, palmas après avis aux deux.
Marco Leal, qui prenait l'alternative salut après avis et ovation.

Le toro de l'alternative Exiliado, nº 43 octobre né en 2005.

Le: 03/04/10
 «  1  2  3 ... 2197  2198  2199  2200  2201  2202  2203  2204  »