site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

ARZACQ, DES RAISONS D'ESPERER

  Bon, la situation n'est pas bonne et il y a de quoi broyer du noir (cf. Bogota). Mais tout ne va pas si mal non plus et nous aurions tort d'abandonner le combat. Il y a de belles satisfactions aussi (cf. la Monumental de Mexico). Une hirondelle ne fait pas le printemps mais sachant que le bonheur n'est pas un état mais un moment, un instant, il faut en jouir car demain il y aura, sans doute, des jours plus difficiles.


Vuelta triomphale du jeune mexicain Hector Guiterrez et du mayoral du Comte de Mayalde (photo Ch. lamoulie)

De ce point de vue il faut se réjouir du succès de la journée taurine d'Arzacq, dimanche. Certes ses dimensions sont modestes mais elle mobilise des bénévoles dévoués et une équipe décidée qui a bien visé et qui a atteint ses objectifs. Il faut rappeler que ces arènes ont été reconstruites avec des fonds européens grâce à l'obstination des élus locaux -comme quoi tout est possible! Plusieurs formules s'y sont succédées avec des fortunes diverses. Dimanche on semblait avoir trouvé la formule idéale : cinq novilleros, français, espagnols et mexicain; un cavalier et surtout un bétail remarquable du Comte de Mayalde. De lujo!

Le public a répondu présent et les tendidos de la placita étaient bien garnis -plus de 3/4- pour cette dixième édition -quatrième organisée par le club taurin d'Arzacq-; plus en tout cas que les années précédentes. Et pour une fois, de nombreux palois s'étaient déplacés -il y avait procession sur la route du retour! Le repas, excellent et bien servi, a affiché complet et, dès le matin, il y avait une belle entrée pour les jeunes de l'Ecole Taurine Adour Aficion.


Jeunes pousses de l'ecole taurine Adour-Aficion...

Pourquoi ce succès, alors que tant d'autres sont à la peine ? D'abord parce qu'il y a eu une communication réussie mêlant les supports traditionnels comme un large affichage et surtout, une bonne utilisation des réseaux sociaux -la clé de la réussite désormais- avec deux films courts et percutants très regardés sur Youtube notamment. Mais il ne peut pas y avoir de bonne com' sans bon produit. Les novillos du Comte de Mayalde avaient plu l'an dernier et beaucoup s'en sont rappelés -bien qu'ils aient été absents des palmarès. Ils ont été à la hauteur cette fois encore. Le mélange du rejoneo et du toreo à pied, récusé par les puristes, attire les grand public et la formule à cinq suscite un intérêt permanent. C'est ainsi que nous avons découvert deux jeunes plein d'avenir Antonio Mora et Hector Guiterrez.

Des raisons d'espérer!

PV
Séville, dimanche. Lleno. 7 toros de Daniel Ruiz, le premier remplacé par un sobrero du même fer. Les 4 ème et 5 ème de bon jeu, les autres faibles et sans race.
Morante de la Puebla: silence et une oreille.
José Mari Manazanares: silence et une oreille
Perrera: silence et palmas.

Grande faena de Morante bon de bout en bout à son second, mal conclue à l'épée. Du rythme dans la muleta de Manzanares qui a bien tué ses deux adversaires. Deux grands moments artistiques qui ont illuminé une tarde sans éclat par ailleurs. Morante à son meilleur niveau, retrouvé (pourvu que ça dure). Il faudra compter avec Manzanares cette temporada.

Le: 04/04/10
Ce dimanche matin le philosophe français Francis Wolf a reçu une ovation extraordinaire pour le Pregon de Sevilla donné au Teatro Lope de Vega plein pour l'occasion. Parmi les personnalités, le maire de Séville, la Duchesse d'Albe et Curro Romero lui-même. Evoquant Platon, Epicure et les Stoïciens Wolf a réussi a charmer ses interlocuteurs par ses références Sévillanes. Un moment qui honore l'aficion Française et qui restera dans l'histoire.

Le: 04/04/10
Arles, dimanche matin. Cinquième de la Feria. Demi arène. Toros de Ana Romero, braves mais de peu de force sauf le troisième excellent. Un sobrero de López Gibaja, en sixième.
Antonio Ferrera, silence et ovation;
Joselito Adame, silence et ovation ;
Román Pérez, deux oreilles et oreille.

Le: 04/04/10
Incident grave ce samedi à Jaen: 7 toros au lieu de 8 étaient dans les corrales contrairement au réglement. Ainsi l' alternative de Venegas n'a pas pu avoir lieu, les autorités interdisant la tenue de la corrida Parrain prévu Ponce et témoin Cayetano. Tout le monde est rentré á la maison sans toréer. Désolé pour notre ami Michel Benito un proche de Venegas qui devait être très déçu. On ne connaît pas la date à laquelle est remise la corrida.

Le: 03/04/10
Arles, samedi matin. Troisième de la Feria . Un quart d'arène. Novillos de Blohorn, le second vuelta al ruedo, le troisieme bon.
Patrick Oliver, ovation et ovation après avis
Thomas Joubert, Tomasito: vuelta al ruedo après deux avis et oreille après avis;
Juan del Álamo, oreille et ovation.



Le: 03/04/10
 «  1  2  3 ... 2196  2197  2198  2199  2200  2201  2202  2203  2204  »