site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

UN MONUMENT A LA MEMOIRE D'IVAN FANDINO

  



Amis aficionados, aturins, gascons, du Sud-Ouest, du Sud-Est, de France, d'Espagne ou d’ailleurs...

Nous, membres de "La Junta des Peñas Aturines", association en charge de la gestion des spectacles taurins dans les arènes Maurice Lauche à Aire sur l'Adour, ouvrons aujourd'hui une souscription afin de rendre hommage au maestro Iván Fandiño, mortellement blessé le 17 juin 2017 dans ces mêmes arènes.
Les fonds récoltés serviront exclusivement à ériger un monument à la mémoire du torero basque, à proximité des Arènes Maurice Lauche, marquant ainsi l'expression de notre respect, de notre reconnaissance et de notre souvenir.
Dans notre démarche, nous voulons faire de ce mémorial, un hommage de l’ensemble de l’Afición au maestro Fandiño, et ce bien au-delà de notre association, de notre ville… Ainsi, si vous souhaitez vous associer à cette initiative, vous pouvez le faire en contribuant à ce projet de financement participatif...

https://www.leetchi.com/c/hommage-au-maestro-ivan-fandino
Pour les dons par voie postale, adressez un chèque à l'ordre de "ETERNO FANDINO" à Eterno Fandiño, PB 88, 40801 Aire sur l'Adour.
Lima dimanche :Feria del Señor de los Milagros. Lleno.

Toros de Roberto Puga.

Enrique Ponce, oreille et saluts
El Juli, oreille et deux vueltas .et saluts
Sebastián Castella, oreille et silence
Cayetano, .qui remplaçait José Mari Manzanares: silence et silence
Grande feana du Juli et décision contestée du président qui ne lui a accordé qu'un trophée. De l'avis général, Juli a réalisé la meilleure faena de la temporada Limeña.



Le: 05/12/10
Quito, samedi 7ème de Feria. Lleno.

Toros de Huahuagrasi (1º, 2º y 3º, 5º) et de Triana (4º ) celui-ci "Forzador", numéro 99, a été grâcié.

Guillermo Albán, silence et deux oreilles et la queue symboliques.
El Fandi, oreille et deux oreilles.
Sebastián Castella, oreille et deux oreilles.

Sortie en triomphe des trois matadors et de José Luis Cobo le ganadero.
Un hommage a été rendu en piste à Manuel Benitez "El Cordobés", présent à Quito.





Le: 05/12/10
La chute est impressionnante: 817 spectacles taurins donnés en moins cette année en Espagne. 42% de diminution de novilladas en 4 ans... Une baisse initiée en 2007 qui touche tous les spectacles: 376 corridas , 159 corridas de rejoneo et 282 novilladas en moins. Ce sont les arènes de troisième catégorie qui sont les plus touchées.

La crise est terrible en Espagne où le taux de chômage frôle les 20% et dépasse les 40% chez les jeunes de moins de 25 ans. Certaines municipalités ne peuvent plus payer leurs employés; difficile donc de subventionner les spectacles taurins comme cela s'est fait par le passé. La politique du PSOE accélère ce phénomène en mettant en cause les fondements même du spectacle. Dernier exemple en date: le refus socialiste de laisser la télévision publique espagnole retransmettre des corridas. Le salut viendra-t-il des urnes? Nous le verrons en Catalogne dans un premier temps où l'on attend de la nouvelle majorité une remise en cause de la loi de prohibition . Il n'est pas sur que la venue probable du PP aux manettes du pays coïncide avec un nouvel age d'or. C'est comme croire au Père Noël.. on a passé l'age..

Les raisons de cette chute vertigineuse sont dans le spectacle lui-même. Son organisation n'est pas en adéquation avec les exigences du monde moderne, exacerbées en ces temps de crise. La transparence: il n'y a plus opaque que l'économie du monde taurin, seul secteur au monde où l'on peut monter des spectacles à perte en gagnant de l'argent; la communication: elle est le plus souvent tortueuse, liée à des intérêts particuliers, l'interactivité -valeur décisive du monde moderne- en est bannie; l'éthique: trop de spectacles montés au rabais ne correspondent pas aux aspirations du public.
Cette baisse du nombre des spectacles, que beaucoup appelait de leurs vœux, a-t-elle eu des effets positifs? Non à l'évidence. On n'a pas assisté à un relèvement du niveau; les grandes arènes ont vu leur public baisser; les conséquences sociales sont catastrophiques avec une réduction des postes de travail; le secteur ganadero est sinistré et l'apparition de nouveaux acteurs est compliquée.

De l'autre côté de la chaîne les exigences des Figuras sont toujours plus élevées. Elles ont partie liée avec de grands noms de l'élevage qui leur réservent leurs camadas et avec les organisateurs qui sont souvent leurs apoderados. Elles imposent leur loi d'airain. Ainsi se crée une classe aux avantages exorbitants qui laisse à la traine une sorte de "lumpenproletariat", dans une misère noire -financière et morale-, la couche intermédiaire se réduisant de plus en plus.
Le toreo n'est rien d'autre qu'une métaphore de la société moderne...
Pierre Vidal


Le: 05/12/10
Quito, vendredi, sixième de feria. Nocturne et goyesque, commémoration du cinquantenaire des arènes . Lleno total.

Deux toros de Vistahermosa, deux de Mirafuente (3º et 4º, sobrero) et deux de Triana (5º et 6º).
Miguel Abellán, oreille et silence.
El Fandi, ovation et silence.
Martín Campuzano, ovation et silence après avis.

Entre la lidia des 3º et 6º il a été présenté un spectacle son et lumières. On a également inauguré la nouvelle illumination des arènes. .

Le: 04/12/10

La commission taurine de la ville de Dax a présenté hier les ganadérias qu’elle a choisies pour la temporada 2011. Seront répétés : Victoriano del Rio, Victorino Martin, La Quinta, El Pilar. Font leur entrée : Ana Romero, Dolores Aguirre et Nuñez del Cuvillo. Au total l’encaste Santa Coloma est bien représenté avec Victorino Martin, La Quinta et Ana Romero, annoncé l’an dernier mais qui n’avait pas pu venir pour défaut de carte verte. Domecq est à la baisse avec El Pilar, Nuñez del Cuvillo et Victoriano del Rio prévus pour les deux derniers jours. Atanasio sera représenté par les Dolores Aguirre, très en vue depuis Orthez et qui ont raflé tous les prix en 2009 pour le sud-ouest. Côté rejon du 14 août ce sera une corrida de Fermin Bohorquez. La corrida portugaise du vendredi soir pour "Toros y Salsa" viendra de chez Montalvo.
Côté toreros rien de fait mais sont d’ors et déjà prévus les triomphateurs de la saison passé El Juli, El Cid, Morante de la Puebla, Diego Urdiales, Sergio Aguilar, Mario Aguilar. Sur la liste Miguel Angel Perera et Juan Bautista et il se pourrait que Juan Mora fasse une apparition comme Manzanares. C’est dans l’air en tous les cas. Pas de spéculations sur un hypothétique retour de José Tomas bien qu’un contact ait été pris par son apoderado. Comment l’interpréter ? Le retour du Maestro de Galapagar semble improbable. En revanche le téléphone n’a pas fonctionné entre Dax et l’entourage de Sébastien Castella, actuellement en Amérique du sud. Brouille ? Sa prestation dacquoise l’an dernier n’avait pas séduit les organisateurs et on avait lâché à son propos des exigences financières jugées démesurées.
L’argent justement, c’est le nerf de la guerre, il n’y aura pas d’augmentation de la dotation municipale –nous sommes en régie municipale ici- pour les corridas dacquoises. On se situe pour l’ensemble du budget à 2 millions et demi d’euros. Plutôt moins que plus. Comme l’an passé donc.
Le cas Mayalde a été évoqué. L’absence du Comte est discutable, car l’an dernier sa corrida fut la mieux présentée. Il semble qu’il y ait eu débat au sein de la commission et que la venue des Dolores Aguirre ait mis tout le monde d’accord.
La grande nouveauté de cette présentation c’est la proportion de lots d’origine Santa Coloma. Trois, sur cinq durant la féria. Impensable il y a encore peu dans une arène de ce type. Pourtant le Santa Coloma est parfaitement adapté à Dax, c’est un toro léger, mais son agressivité, sa mobilité font merveille. Il est spectaculaire cela correspond aux exigences du public. les Figuras seront-elles de cet avis? Elles ont tout à y gagner.

Pierre Vidal

Photo: Les Dolores Aguirre à Dax: Orthez a fait école...

Le: 04/12/10
 «  1  2  3 ... 2195  2196  2197  2198  2199  2200  2201 ... 2204  2205  2206  »