Visiteurs: 1138909
Aujourd'hui: 74
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Plaza de toros de Las Ventas, Madrid. Jeudi. Feria de Otoño, première de abono. Plus de 17.000 spectateurs (résultat formidable pour une novillada!).

Novillos de El Torreón, justes de présence et faibles.
Filiberto: silence et ovation.
Alejandro Marcos : silence et silence.
Joaquín Galdós: silence et silence.


Filiberto (photo Las Ventas)

Ouverture à Las Ventas en novillos mineurs...
Trois quarts d’entrée environ, beau temps. Six novillos d’El Torreón corrects de présentation, mais donnant dans l’ensemble peu de jeu par manque de forces et de race. Le cinquième qui s’est invalidé a été remplacé par un sobrero de Rufino Martín qui n’a pas relevé la note.

Filiberto (silence et saluts) a bien accueilli son premier par chicuelinas, se faisant tout de même accrocher une fois. Protestations pour faiblesse entre les deux piques, bon second tercio puis brindis à l’assistance provoquant diverses réactions, début par le haut qui n’estompera pas les signes de faiblesse d’un opposant qui alla par la suite plusieurs fois au tapis. Echec aux aciers. Avec le quatrième, bon capoteo, premier puyazo avec poussée en travers et le second en contournant, brindis à l’assemblée et entame de faena en le faisant venir de loin. Malgré le vent, s’ensuivirent plusieurs séries droitières convenables avant de frôler la correctionnelle sur l’autre rive. Filberto étala vaillance, aguante et une certaine facilité sur une autre série de naturelles avant un sérieux avertissement sur le pecho, final par manoletinas serrées, puis pinchazo et entière tombée.

Alejandro Marcos (silence aux deux) a dessiné quelques capotazos de réception estimables et après deux piques traseras puis un quite accroché de Galdós, faena volontaire égrenée de gestes suaves, mais sans grand écho, puis conclusion par entière au second envoi. Le quinto fit mentir l’adage et retourna rapidement aux corrales accompagné des cabestros, les seuls animaux à être applaudis au cours de cette tarde !!! Avec le sobrero de Rufino, très charpenté, Alejandro n’eut pas la partie facile, le bicho mesurant les planches avant de sortir seul de quatre rencontres. A la muleta, Marcos s’en tira avec les honneurs par sa volonté et plusieurs passages méritoires, mais il gâcha le tout en étant trahi par le verdugo après entière.

Tout auréolé de son triomphe de la veille à Arnedo où il avait indulté un Fuente Ymbro, Joaquín Galdós (silence aux deux) a pu vérifier que les journées se suivent mais ne se ressemblent pas ! Son premier poussa en contournant sur le premier assaut puis retourna au cheval pour la forme avant un salut de Raúl Adrada au second tercio. Face à un adversaire faible et soso, le Péruvien ne put par la suite élever le débat, pas plus qu’avec l’ultime, lui aussi juste de forces et pas plus vif dans ses attaques. Dans ce contexte, Joaquín fit le boulot, mais sans aucune possibilité de réussir le desquite. Trois quarts au second envoi. Mañana será otro día...
Paul Hermé


pierre Le: 01/10/15
Enhorabuena Tibo C'EST BEAU LA COLOMBIE