Visiteurs: 1127219
Aujourd'hui: 92
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
MATIN


aguado h264 par F3languedocroussillon


Triomphe de Pablo Aguado face à de ternes novillos de Joselito

Arènes de Bayonne, dimanche 05 septembre : Novillada piquée de la Féria de l’Atlantique 2015

6 novillos de la ganaderia El Tajo y la Reina correctement présentés mais faibles pour
Louis Husson : silence, salut au tiers
Joaquin Galdos Moreno : une oreille, salut au tiers
Pablo Aguado : salut au tiers, deux oreilles
Salut aux banderilles de Rafael Cañada au premier et du peon de la cuadrilla d’Aguado au dernier.
Sortie en triomphe de Pablo Aguado.
Poids moyen : 437 kg
12 piques dont certaines anecdotiques
4/10 émes d’arènes
Bien que peu piqués, les novillos de Joselito, se sont très vite éteints, certains dès le début du second tercio. Ils ont manqué de transmission. Parados, ils n’ont pas aidé les jeunes toreros dans la construction de leurs faenas.

Louis Husson, juste remis des coups pris à Saint Perdon, reçoit en premier un joli novillo negro noble mais faible . Le toro a déjà baissé de régime à la fin du premier tercio. Noble il vient bien si on le cite à mi-hauteur. Très vite le toro devient tardo, et le torero a du mal à canaliser une charge brusque par à coups. Torero et toro vont à menos. Louis tue mal
Le quatrième est économisé à la pique. Le toro est noble et a un peu de charge. , Louis s’accorde avec le novillo et l’embarque sur des séries de bon niveau avec des cites de loin des deux côtés. Le Joselito est soso et la faena, la meilleure du dacquois depuis Mugron, manque un peu de transmission. . Le torero perd l’oreille qui semble acquise en tue mal d’une épée efficace mais très en avant.
.
Galdos Moreno reçoit en premier lieu un joli, , novillo typé Nunez qui a une charge courte. Il accuse le coup après les piques. Les premières séries de muleta sont intéressantes mais le toro manque de charge. . Le péruvien s’efforce de donner du relief à bsa faena mais finit par choisir de toréer le public .il tue d’une entière de côté, très rapide d’effet
Galdos attend le cinquième à puerta gayola un joli jabonero. Le toro faible, est lui aussi économisé à la pique. Il se décompose très vite. La faena est sans intérêt, et comme le torero la prolonge au-delà du nécessaire, public se lasse. Le péruvien tue mal..
Pablo Aguado est excellent à la cape et ses passes d’accueil soulèvent l’enthousiasme sur les gradins. Le toro marque le coup après avoir été pourtant peu piqué. train arrière et a Le toro manque de force et fléchit à plusieurs reprises. La faena trop longue manque d’émotion et surtout d’intérêt. Le protégé de Luisito salue après un pinchazo et une entière caîda, quelques sifflets à l’arrastre.
. Pablo Aguado, se met à genoux pour une puerta gayola au cours de laquelle il se fait secouer par le sixième Joselito. Peu et mal piqué,. Le bicho est noble et a un peu de fond. Le début de la faena est excellent avec des séries où le torero fait humilier son opposant et toréé avec art .La suite sera un ton en dessous par la faute d’un toro qui va à menos. mais permettra au novillero de distiller quelques muletazos très profonds . Le torero s’engage pour un pinchazo et une bonne entière rapide d effet. Le public insiste et obtient une double récompense


SOIR

Arènes de Bayonne, dimanche 05 septembre :deuxième corrida de la Féria de l’Atlantique 2015

1 toro de los Espartales (rejon) et 6 toros de Garcigrande faibles et manquant de caste pour
Leonardo Hernandez : une oreille
Sebastien Castella : salut au tiers, salut au tiers
Yvan Fandiño : salut au tiers, salut au tiers
Joselito Adame : salut au tiers, une oreille
Salut des banderilleros au cinquième
Poids moyen : 530 kg
2 piques et dix picotazos
10000 personnes
Vent du Nord glacial pour les personnes à l’ombre

Tout était réuni pour que la corrida soit une grande corrida, un ciel dégagé ,des gradins quasi combles et des toreros en forme (ou regain de formes) . Et comme souvent ce fût la déception à cause d’un lot, correctement présenté, mais faibles et décastés de Garcigrande .
Les arrastres des 1er,3ème et 5 ème ont été sifflées.
En prélude à la course ,Sebastien Castella ,chaleureusement applaudi, a reçu le prix des clubs bayonnais au titre de triomphateur de la Féria madrilène de San Isidro 2015

En premier lieu ,le rejoneador Leonardo Hernandez a coupé une oreille à un bon toro de Los Espartales . A retenir deux bons quiebros ,et des poursuites « émotionnantes « le long de barrières .
Sebastien Castella et Yvan Fandino n’ont pas eu les opposants qui pouvaient leur permettre de s’exprimer. Faibles , leurs Garcigrande se sont soit rapidement éteints ou bien étaient sosos et ne transmettaient aucune émotion.
Joselito Adame a su profiter des possibilités offertes par le sixième .Bravito face à la pique ,le toro a permis au mexicain de réaliser un début de faena sincère et élégant. A mi parcours, le bicho est parti dans les planches où le torero l’a toréé avec efficacité .Après un superbe recibir Adame coupe le seul trophée d’une corrida décevante.

Texte Th. Reboul


Ph. R. Costedoat



pierre Le: 08/09/15
CLATAYUD Villarrubia de los Ojos