Visiteurs: 1126644
Aujourd'hui: 278
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Galdos seule oreille de la soirée (Photo Ch. Sirvins)

Mont de Marsan, Plumaçon. Dimanche. Novillada Concours des fêtes de Saint Perdon. Un tiers d'arène.
Novillos par ordre de sortie de Partido de Resina, Parladé, Dolores Aguirre, El Cubo, L’Astarac et El Añadío.

Louis Husson, silence après deux avis et silence
Josquín Galdós, ovation et oreille
Juan de Castilla, ovation après avis et vuelta al ruedo.

Une minute d'applaudissements a célébré la mémoire d'El Yiyo disparu il y a trente ans et qui a laissé tant de souvenirs dans ce ruedo du Plumaçon.

Le prix au meilleur toro et à la meilleure pique n'ont pas été décernés.

Ainsi cette année encore le prix n'ont pas été décernés pour cette novillada concours devenue un des rendez-vous majeurs de cette fin de saison même si la chaleur étouffante a sans doute limité l'assistance. Ainsi les responsables ne veulent pas dévaluer leur spectacle et le principe même du concours qui demande un toro complet.

Même s'il n' y a as eu de toro complet, on aurait tort de croire que l'ensemble manquait d'intérêt au contraire il y eut des novillos intéressants, le plus spectaculaire étant le quatrième de Cubo qui a pris trois piques et a donné un jeu exigeant. Il avait de la transmission mais il envoya Louis Husson au tapis en début de faena. On eut peur pour le jeune landais qui revint courageusement mais diminué, il ne put faire la faena complète que ce toro attendait.
Autre novillo intéressant l'Astaracq qui prit lui aussi trois piques. Jaoquin Galdos a démontré par la suite devant lui tout son savoir faire, captant les embestidas surprenantes de cet élément de la branche Guardiola de Jean Louis Darré. Son estocade le découpa littéralement et il coupa une oreille très demandée. Le dernier de El Añadio a fait preuve d'une belle noblesse et le jeune Juan de Castilla a fait bonne impression: c'est un garçon courageux, sans complexe, qui a déjà du métier et sut embarquer l'animal dans de bonnes séries avec un réel sens du rythme. Malgré ses échecs à la mort, il fut invité à faire une vuelta.

Dans le type, le Partido de Resina prit deux piques très légères et s'arrêta par la suite. Louis Husson frôla la correctionnelle: écoutant deux avis il le tua à la dernière seconde. Le Paladé deux petites piques lui aussi, fut noble avec un poil de soseria. Il semblait idéal pour le torero mais à Galdos il faut des oppositions plus rudes. Et il le tua avec difficulté. Le Dolores Aguirre fut le plus retors, franchement désagréable, mettant en danger le torero. La décision de Juan de Castilla nous fit là aussi bonne impression car il ne se dégonfla pas même s'il tua mal.
PV



pierre Le: 01/09/15
Colmenar Viejo: Perera et Castella en triomphe Novilladas à venir