Visiteurs: 1126540
Aujourd'hui: 174
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Photo peña taurine Juan del Alamo (facebook)

Les professionnels qualifieront la faena de Juan del Alamo lors de son premier passage hier à Bilbao "d'importante". Ils qualifieront aussi ce troisième toro -Malvarroso, numéro 13, 556 kilos- du Puerto de San Lorenzo "d'important". Il sauve un lot bien présenté mais médiocre dans son ensemble et cela au trois tiers. "Important" c'est un mot banal qui ne veut pas dire grand chose mais ce qualificatif -bien qu'un peu dévalué- désigne dans la sémantique du milieu taurin une idée, un concept concret. Il signifie que c'est une faena ou un toro qui compte dans une grande féria comme Bilbao et, d'une manière plus générale, dans une temporada. Un moment qui comptera au moment de faire les comptes en fin de féria -il ne faut pas présumer de ce qui peut se passer- et même en fin d'année.

Juan del Alamo a fait la démonstration hier pour le troisième festejo des Corridas Generales qu'il est plus qu'une promesse : un très bon torero, déjà fait, à la personnalité affirmée, sur et bien que sobre qui connecte avec les tendidos. Il incarne le vrai toreo Salmatino: adepte de l'orthodoxie, de la sobriété et de la rigueur. Il n'y a pas de déchet dans sa tauromachie, aucune concession et cela n'a pas empêché que sa faena touche les sévères tendidos Basques qui ont demandé fortement une oreille qui aurait pu en être deux.

Devant un bon toro, on ne cessera jamais assez de le dire, il ne faut pas se louper. Juan a su aguanter la pression mise par les charges du volumineux toro du Puerto certes loyales mais répétées et vives. Il les a conduites avec sécurité sans jamais se faire toucher la muleta dans de belles séries menées par le bas, des deux côtés, dans un rythme parfait. Il a conclu par un grande épée, entière d'effet rapide et obtenu une oreille de poids (comme on dit!).
Juan Del Alamo voici un torero auquel nous avons toujours cru et qui a montré hier dans cette sévère arène de Bilbao qu'il avait acquis une maturité nouvelle avec, sans doute, encore une grosse marge de progression. Il représente brillamment le meilleur de la tauromachie : l'intelligence du combat et la classe naturelle.
PV

Plaza de toros de Vista Alegre, Bilbao. Troisième des Corridas Generales. 1/3 d'arène.

Six toros du Puerto de San Lorenzo,

Jesús Martínez "Morenito de Aranda”, ovation et saluts et ovation et saluts.

Joselito Adame, ovation et saluts et silence.

Juan del Álamo, oreille et silence.

Saluts aux banderilles de Roberto Jarocho, Alberto Zayas au cinquième et Domingo Siro et Javier Gomez Pascual au sixième.






pierre Le: 25/08/15
ANDORRA Encierro de Sanse