Visiteurs: 1127064
Aujourd'hui: 296
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Plaza de toros de Vauvert.Dimanche. 1/2 entrée.
Novillos de El Pilar
Lilian Ferrani, oreille et vuelta al ruedo après pétition
Manolo Vanegas, oreille après avis et deux oreilles
Ginés Marín, silence et oreille.
Manolo Vanegas a reçu le 1er trophée José María Manzanares.


Manolo Venegas


Photo P Hermé

Triomphe de Manolo Vanegas qui a coupé trois oreilles aux novillos du Pilar…
Cette feria de Vauvert s’est terminée sur une bonne note avec la novillada du Pilar, en présence de l’éleveur. Des novillos inégaux en tamaño et comportement, mais qui pour la plupart se sont avéré intéressants, la palme allant au cinquième.
La note moins évidente concerne l’affluence qui sur les deux jours a été quasiment confidentielle, cette dernière tarde relevant un peu l’impression avec environ un quart d’arène. Mais comme il faut positiver, disons que si pas mal d’aficionados ont préféré les bienfaits de la plage ou de la piscine en ces temps de canicule, ils y auront peut-être rencontré les antis, eux aussi brillant enfin par leur absence. Un pur bonheur !!!
Lilian Ferrani (oreille et vuelta) a connu un après-midi douloureux, mais somme toute positif. Il accueillit son premier a portagayola et se montra décidé sur les capotazos qui suivirent. Deux rencontres avec la cavalerie et après un bon second tercio, l’Arlésien brinda à l’assistance une faena débutée au centre par trois cambios avec par la suite des enchainements harmonieusement cadencés des deux côtés, au son de la Concha Flamenca. Bonnes réponses du bicho, final au plus près et entière. Lilian prit ensuite l’éléphant du troupeau qui poussa sur la première rencontre avant une suivante plus anecdotique. Du pur XXL qu’il fallut ensuite contraindre à suivre le leurre malgré son regard avisé, ce que parvint à faire Lilian par séries courtes et volontaires entrecoupées cependant d’une spectaculaire voltereta. Autre accrochage au moment de porter l’épée. Son entrega et l’effort fourni face à cet adversaire de respect aurait pu lui valoir une récompense, mais le palco resta insensible à la pétition. On en a vu pourtant ici ou là accordées pour bien moins que ça…

Manolo Vanegas (oreille et deux oreilles) n’a pas loupé sa sortie sur les terres de ses apoderados. Le Vénézuélien brilla sur la réception de son premier au capote et après deux rencontres, la première poussée, il s’attira une belle ovation avec les palos, se faisant au passage une frayeur pour avoir trébuché devant son opposant. Brindis à l’assistance d’un trasteo varié et harmonieusement dessiné sur les deux rives, la fin s’étiolant quelque peu avant entière au troisième envoi. Le cinquième allait lui permettre de doubler la mise au terme d’une faena brindée à Antonio Briceño qui se déroula sous les notes cuivrées de « El Deguello ». Trasteo alluré qui transmit sur les gradins jusqu’à une estocade d’effet rapide après pinchazo.

Ginés Marín (silence et oreille) tomba sur un premier client qui invita le lancier à faire un spectaculaire tour de montagnes russes ! La suite par échanges sans saveur par manque de transmission du Pilar, le labeur de Ginés étant soutenu par des applaudissements polis. Pinchazo puis entière. Avec l’ultime, le Jerezano brilla au capote et après une rencontre, il se lança dans une succession de muletazos ajustés, soignant le geste et emportant l’adhésion populaire, mettant un terme à cette intéressante novillada par entière.

A l’issue de la course, M. Jean Denat, maire de Vauvert, a remis en piste le trophée José María Manzanares à Manolo Vanegas.
P. Hermé

pierre Le: 05/07/15
PAMPELUNE, NOUVEAU COUP DE ROCA REY Respect !