Visiteurs: 1126534
Aujourd'hui: 168
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Thomas Dufau (Photo R. Costedaoat)



Arènes de Gamarde, samedi 30 Mai 2015 : corrida de toros en pays chalossais

6 toros de la ganaderia Benjumea (Portugal) pour
Manuel Gomes Dias qui prenait l’alternative (salut au tiers, vuelta)
Thomas Dufau (une oreille, une oreille)
Juan Leal (silence silence)
Première Puerta Grande gamardaise pour Thomas Dufau.
6 rencontres très anecdotiques face à la cavalerie d’Alain Bonijol
Emmanuel Lataste a sauté les second ,quatrième et sixième toros
Lleno de quasi No Hay Billetes

On retiendra surtout de cette première corrida dans les arènes rénovées de Gamarde c’est que les gradins étaient pleins. Gros succès populaire que la faiblesse et le manque de caste du bétail de la ganaderia portugaise Benjumea n’ont pas permis de transformer en succès tauromachique.
Manuel Dias Gomes qui prenait l’alternative est un torero élégant, au répertoire varié. Il a réalisé une bonne faena face à son premier mais a perdu les trophées, comme souvent, à l’épée. Le sixième, après un bon début, va très vite s’éteindre et la faena ira à menos .La vuelta du nouveau matador s’explique par une épée habile et pour une fois efficace et l’émotion de son fan club qui avait fait le déplacement.

Thomas Dufau a tout fait pour animer l’après midi .Toréo à genoux ,de loin ,de près ,pose de banderilles ,mais le comportement de ses deux opposants ,sans aucune transmission , a fait que les faenas n’ont jamais vraiment décollé. Le torero landais devra se contenter de couper une oreille à chaque bicho, grâce à des estocades efficaces, alors qu’il était venu pour triompher de plus belle manière.

Juan Leal, lui aussi animé de bonnes intentions, a touché les deux pires toros du lot et n’a pas pu mettre en place sa tauromachie.

Le sauteur landais Emmanuel Lataste, invité à sauter les second ,quatrième et sixième toros ; a été ovationné après chacune de ses interventions et en quittant les arènes.
Th. Reboul



Emmanuel Lataste Saut Périlleux au dessus du taureau de Manuel Dias Gomes from spyde64 on Vimeo.



pierre Le: 31/05/15
MADRID Restons lucides (bis)