Visiteurs: 1128832
Aujourd'hui: 113
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

Photo Ch. Sirvins

Arènes d’Aire sur Adour, vendredi 1er Mai 2015 : Novillada des fêtes des Arsouillos

Novillada Concours de 6 élevages d’origine Santa Coloma
Escolar Gil
Valdellan
For de Jara
Raso de Portillo
Pablo Mayoral
Coquilla de Sanchez Arjona pour
Borja Alvarez (silence, silence)
Louis Husson (une oreille, salut au tiers)
Andres Roca Rey (salut au tiers, deux oreilles)
Vuelta au novillo de Valdellan
1/3 d’arènes, ciel nuageux



Longtemps menacée par la pluie la novillada concours d’Aire sur Adour a eu lieu grâce à une accalmie météorologique et aux efforts des organisateurs pour préserver la piste.
La taquilla a été affectée mais autant qu’on aurait pu le craindre compte tenu du temps.

Les novillo, tous d’origine Santa Coloma , ont manqué de bravoure au cheval et parfois marqué de la faiblesse .Ils permettaient ,à condition de s’en donner la peine aux toreros de s’exprimer.
Ce qu’ont réussi à faire Louis Husson et surtout Andres Roca Rey.
Comme à Samadet Borja Alvarez n’a pas montré grand-chose .S’il peut être pardonné face à son premier adversaire d’Escolar Gil soso et sans grand intérêt et qui a fini par le dominer.
Il l’est moins face au quatrième de Raso de Portillo qui est allé à mas au cheval. Il n’ ajalais pris la mesure de ce manso con casta dont on saura jamais s’il était manso ou con casta

Face au novillo de Valdellan qui venait au cheval avec force mais sans pousser au contact . Louis Husson a réalisé une faena intéressante même s’il n’est pas arriver à se libérer suffisamment pour s’imposer totalement au novillo et en exploiter toutes les possibilités.
Une oreille après une très bonne estocade.
Le Pablo Mayoral sorti en cinquième n’avait pas beaucoup de qualités. Le dacquois a essayé de lui en « créer » par une faena élégante et avec une certaine recherche artistique mais moins bien fini à l’épée.

Le Flor de Jara sorti en troisième lieu et à oublier . Il n’a existé que parce que Andres Roca Rey lui a arraché des passes une à une et que le péruvien est un excellent muletero
Qualités que le protégé de José Antonio Campuzano a su utiliser pour améliorer le dernier novillo de Coquilla de Sanchez Arjona .Inexistant au cheval ,le bicho a été révélé ,ou créé par la muleta très technique et artiste du sud américain avec un final de très bon niveau .
Roca Rey coupe deux oreilles méritées .C’est le torero à suivre de ce début de temporada.

Prochain rendez vous aturin le 21 juin avec une corrida de José Luis Fraile..
Th. Reboul

pierre Le: 02/05/15
AGUAS : EL PAYO DEUX OREILLES TRUJILLO: TROIS OREILLES POUR CASTELLA