Visiteurs: 1138739
Aujourd'hui: 242
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Real Maestranza de Caballería de Sevilla. Huitième de feria. Moins de 3/4 d'entrée.
Toros de Parladé, Juan Pedro Domecq (1º bis, et 6º) et El Pilar (4º bis).
Enrique Ponce, silence et palmas;
Sebastián Castella, ovation après avis et silence
José Garrido, qui prenait l'alternative, ovation et vuelta al ruedo après pétition.
José Chacón salua aux banderilles au cinquième.

3 Heures d'ennui. On était loin du lleno avec pourtant un cartelazo et surtout l'alternative d'un bel espoir ce qui rajoute toujours un peu de poivre à la sauce. Elle fut comme les jours précédents inodore et sans saveur; les maestarntes avaient abandonné leur placo où ils ne manquaient pas de parader un jour de farolillos ; mais c'était en d'autres temps... Dernière innovation: le changement d'un toro ( le premier) sous la pression d'un public ignare après les banderilles pour la seule raison qu'il était tardo. Pour le reste comme les jours précédents on fait semblant devant un bétail indigne. On fera une exception pour le cinquième et l'entrega, devant ce potable, de Catella qui perdit une possible récompense à l'épée. Au total c'est triste pour José Garrido car son jour de fête est manqué et il ne le mérite pas...



pierre Le: 22/04/15
OSUNA THOMAS DUFAU A LA BELUGUE