Visiteurs: 1126851
Aujourd'hui: 83
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Arles. Feria de Paques. Trois quart de plaza.

Toros de Murube pour rejones et Montalvo pour la lidia à pied, bien présentés mais manquant de jeu.

Manuel Manzanares, oreille.

Photo : arènes d'Arles
Sebastián Castella, ovation et oreille.
Iván Fandiño, ovation et ovation.
Daniel Luque, silence et ovation.


Arles 05 abr 2015 par burladero_es

Trois-quarts d’arène, température sibérienne. Un toro de Murube manso pour le rejón et six de Montalvo bien présentés, inégaux de forces, donnant la plupart un jeu limité, par charges molles à cause d’un moteur quelque peu grippé, meilleur le cinquième.
Manuel Manzanares (oreille) arborait un insigne de deuil sur sa manche gauche. Héritant d’un manso, il réussit à l’intéresser et à placer deux farpas avant une succession de banderilles puis de courtes avec Farruquito, Mazantini et Chavela qui ont transmis. Rejón de muerte d’effet rapide et oreille méritée.

Sébastien Castella (saluts et oreille) a coupé la seule oreille de la tarde après une faena volontaire brindée à l’auditoire débutée assis à l’estribo et poursuivie au centre par enchainements ajustés. Conclusion par entière après s’être fait applaudir pour un final comprenant manoletinas, cambio et superbe changement de mains.

Avec son premier, il eut à combattre à la fois un toro aux charges limitées qui ne l’aida guère et les rafales, terminant d’une entière après un combat de plus en plus rapproché.

Iván Fandiño (saluts aux deux) tomba sur deux adversaires sans grande classe et malgré avoir revêtu le costume de sa récente encerrona madrilène pour faire probablement retourner la suerte, il ne put totalement s’imposer. Visiblement désireux de bien faire, le Basque construisit une première faena agréable à suivre et aurait pu couper à son premier qui tarda à tomber après entière, le public ne réagissant pas alors qu’on a vu couper des oreilles pour moins que ça ! Avec son second, Fandiño ne put réussir le desquite, mais fit le maximum face à un opposant aux charges trop molles pour donner plus de relief aux débats.

Daniel Luque (silence aux deux) en est le plus souvent resté au stade des bonnes intentions, égrenant des gestes de classe lors de ses deux trasteos, notamment à son second après les encouragements sonores d’un spectateur qui semblèrent un temps dégeler la banquise. Mais le piètre maniement des aciers fit retomber le soufflé avant rapide retour aux abris des aficionados en état de congélation avancée...

A l’issue de la course, Sébastien Castella a reçu le trophée octroyé par le Comité des Fêtes au meilleur matador de la tarde.
Paul Hermé

pierre Le: 05/04/15
MADRID, NOUVEAU SUCCES D'EUGENIO DE MORA ZAMORA: OREILLE POUR CLEMENTE