Visiteurs: 1127249
Aujourd'hui: 122
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 




La gauche espagnole, Podemos puis le PSOE, avec une récente déclaration de son secrétaire régional de Castilla La Mancha est terriblement agressive avec le monde taurin. Cela vient après une récente déclaration de guerre de la ministre nationale de la transition écologique Teresa Ribera se déclarant favorable purement et simplement à l’interdiction de la corrida en Espagne. Tant de convergences dans ces prises de position inquiètent : Bruxelles prépare-t-elle quelque chose ? On sait le zèle que la gauche européenne met aux injonctions de cette superstructure -on l’a vu en Grèce, au Portugal et désormais en France. Pourtant la gauche andalouse a payé cher cet aveuglement : elle a perdu le pouvoir dans son bastion, l’Andalousie, et a permis au parti d’extrême droite Vox d’entrer en force au parlement régional. Vox qui a fait de la défense de la tauromachie un de ses axes forts de la campagne électorale.

Il est temps de rappeler quelques vérités :
Vous êtes pour la défense de la planète ? Nous aussi ! Et nous ne faisons pas qu’en parler nous le mettons en pratique : nos éleveurs sont les défenseurs de la nature, d’un environnement protégé. Grace à eux, -et à notre argent- des dizaines de milliers d’hectares sont préservés de la spéculation immobilière, de l’agriculture intensive. C’est la dehesa, cette immense zone consacrée aux toros de combat, élevés comme ils l’ont toujours été sur d’immenses et magnifiques espaces.

Vous êtes pour la biodiversité ? Nous aussi ! Car nous préservons la ressource : le toro de combat une espèce sauvage unique par sa force et son intelligence ; le descendant de celui que les générations précédentes nommaient l’auroch. L’interdiction de la corrida conduira à sa disparition et aux zoos où elle trouvera un ultime et précaire refuge. Accessoirement, sur ces territoires sauvages, il voisine avec le loup, le renard, le cerf, le daim, une faune exceptionnelle qui trouve à ses côtés un refuge unique.

Vous êtes pour le bien- être animal ? Nous aussi ! Nous respectons cet animal sauvage. Il grandit dans de grands espaces. Il bénéficie des meilleurs soins vétérinaires. Tout est fait pour son bien-être. Tout cela est à l’opposé de l’élevage en batterie, de la mort industrielle programmée dans les abattoirs, de ces images horribles que l’on nous montre régulièrement.

Alors pourquoi tant de haine et d’incompréhension si ce n’est pour obtenir des gains politiques qui se transforment en réalité en pertes et en reculs. N’écoutez pas les démagogues ! Renseignez-vous ! Nous sommes ouverts à la discussion et vous verrez que nous avons des réponses raisonnées à vos légitimes interrogations. Il y a bien longtemps que nous avons pris la mesure des atteintes à l’environnement et nous sommes sans conteste et pour des raisons objectives parmi ceux qui mettent en pratique cette nécessaire lutte pour l’avenir de la planète. En suivant les injonctions caricaturales des anti-corridas vous allez contre vos intérêts et contre vos idéaux;
Pierre Vidal

pierre Le: 10/12/18
communiqué école taurine Rhone Aficion MEXICO