Visiteurs: 1128832
Aujourd'hui: 113
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 



Modeste et discret Alberto Aguilar a décidé de quitter les ruedos ; victime d’une grave blessure dont il ne s’est jamais remis totalement. On n’aura pas fait beaucoup de cadeaux à ce torero courageux qui a triomphé pourtant devant des corridas dures dans des arènes exigeantes comme Madrid, Pampelune ou Bilbao. Il a trouvé en France une terre d’accueil dans le sud-est mais surtout dans le sud-ouest. Les organisateurs n’ont pas célébré ce départ, annoncé au début de l’année, comme ils auraient dû. Alberto n’a toréé cette année que trois corridas dont la corrida totale d’Illescas où il a coupé une oreille, il y a quelques semaines.

Rappelons les grandes lignes de sa carrière. Elève de l’école taurine de Madrid, il débute le 1er mai 2002 à Las Matas (Madrid). Il débute en novillada piquée le 23 juillet 2003 à Villalba (Madrid). Novillos de Ángel Luis Peña avec Javier Solís et Luis Bolívar ; il coupe trois oreilles. Alternative à Miraflores de la Sierra (Madrid) le 13 août 2006. Parrain: Iván Vicente. Témoin: El Capea. Toros de Jaime Brujó. Il coupe trois oreilles. Il confirme l’alternative à Las Ventas le 3 octobre 2010 avec Diego Urdiales et Miguel Tendero. Il débute à Séville le 26 avril et confirme à Nîmes le 8 juin 2011. En 2012 il toréé 13 corridas et coupe 15 oreilles, une à Madrid où il est blessé. Cette année-là il coupe trois oreilles à Istres, deux à Beaucaire et deux à Dax. En 2013, il coupe deux oreilles à Medellin et combat trois fois à Madrid. En 2014 Il coupe une oreille à Madrid, il toréé à Vic-Fézensac, Céret où il coupe une oreille, Bayonne, Pampelune, Bilbao, Dax et Saragosse. En 2015, il torée à Vic et Madrid. En 2016, il toréé trois fois à Madrid, Pampelune et Céret. En 2017 on le retrouve trois fois à Madrid et il coupe deux oreilles à Céret.

Alberto aura combattu les ganaderias les plus prestigieuses et les plus sérieuses comme Victorino Martin, Miura, Escolar, Rehuelga, Adelaïda Rodriguez, Dolores Aguirre, Celestino Cuadri, etc. Son courage et son officio ont été reconnus de tous ; sa rectitude en piste comme dans la vie aussi. Il a payé comptant ce pundonor constant par de nombreuses blessures, souvent graves. Il a gagné ainsi l’estime de tous les aficionados en Espagne comme en France et ce fut un des toreros préférés de Madrid, ce qui est une référence. Hélas l’aficion a souvent la mémoire courte et les mérites d’un jour, sont oubliés injustement du plus grand nombre. Il y a pourtant un devoir de mémoire et la générosité d’Alberto, son don de soi mérite reconnaissance et remerciements.

La dignité c’est qui aura marqué la carrière d’Alberto Aguilar. Le respect de soi et des autres. L’amour d’une profession qu’il aura honoré. En ce sens il restera dans nos cœurs d’aficionados et nous ne pourrons manquer cet ultime rendez-vous de Samadet où nous lui rendront hommage pour tout ce qu’il nous aura donné.

Pierre Vidal

https://youtu.be/3TNar7xu99A





pierre Le: 02/11/18
Samadet: JB MOLAS POUR VICTOR MENDES Les festejos du 1er Novembre