Visiteurs: 1138900
Aujourd'hui: 65
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Le jeune torero nîmois a coupé une oreille à son premier adversaire. Le trophée du meilleur éral est revenu à l'exemplaire de Yonnet.
Les arènes de Bouillargues étaient pleines à craquer, samedi, pour la novillada sans picador organisée par la pena taurina La Embestida. Au cartel : Jose Antonio Valencia, Solalito et Tristan Espigue. Ces jeunes toreros ont combattu des erales de six ganaderias françaises.
Le trophée "Embestida" du meilleur toro a été décerné à la ganaderia Yonnet. Le trophée "Pundonor" du meilleur novillero est revenu à Solalito. L'élève de Denis Loré à coupé une oreille à son premier adversaire, un François André. Un peu déçu par manque de charge de son second, un exemplaire de Malaga, qui l'a envoyé deux fois au sol, il a refusé la vuelta que le public lui réclamait. Des trois novilleros en piste, il est toutefois celui qui a affiché le plus de maîtrise et de technique.
Elève de l'école taurine d'Arles, Joe Antonio Valencia s'est signalé par la profondeur de certaines passes lors de son second combat. Hélas, ses échecs à l'épée face au premier toro et au descabello face au second l'ont privé de trophée.
Enfin, Tristan Espigue, de l'école taurine Rhône aficion de Fourques, bousculé deux fois par son premier toro, a encore été touché par le second à qui il a coupé une oreille quelque peu généreuse.


(article Midi LIBRE FP)



thierry Le: 07/10/18
Madrid: Puerta Grande pour Diego Ventura Zaragoza: la der de Juan Bautista