Visiteurs: 1126979
Aujourd'hui: 211
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
MEJORADA DEL CAMPO (MADRID) SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2/3 d'arène, temps agréable sans vent.

6 Novillos de VALDELFRESNO

Alejandro Conquero, silence et oreille;
Carlos Olsina, vuelta al ruedo et oreille;
Fernando Navarro, ovation et saluts aux deux.

Lot inégal de jeu, bien présenté (à l'exception du premier ), très armé. Une tarde ou Carlos tire le lot le moins favorable, le 3 le 6 ayant des qualités et donnant plus de jeu et dans une moindre mesure le 4.
Olsina accueille son premier toro par une larga à genou. Quelques séries au capote laissent entrevoir un toro qui a quelques qualités. Il démarre sa faéna par deux cambios plein centre montrant ses dispositions, et enchaine par de bons derechazos qui déclenchent la musique. Malheureusement le toro s'arrête de plus en plus dans la muleta et il finit par le prendre durement dès la seconde série de naturelles. Faisant de véritables efforts, Olsina réalise une faena construite des deux bords, obligeant le toro qui se réserve plus en plus. Deux pinchazos et une entière lui font perdre les deux trophés qui lui étaient acquis. Reconnaissant le travail méritoire, le public réclame la vuelta .

Conquero coupe une oreille à son second, sur une faena donnée aux planches et une épée efficace, tandis que le toreo alluré et lisse de Navarro déclenche peu d'enthousiasme dans le public.




A son second, manso dés la sortie, fuyant, réfugié en querencia au toril, Carlos va livrer un combat intense. Un de ces combats où l'on donne tout. A force de toques répétés et de derachazos autoritaires, il oblige le toro à venir au centre. Face à un adversaire qui recule en permanence, il enchaine de bonnes séries à droite. Il poursuit son affrontement aux tablas par des redondos à genoux puis debout, par de courtes séries des deux mains faites de passes liées, templées et données à la bonne distance. Finissant par des bernardinas on ne peut plus serrées, il est pris et bousculé au sol à sa première tentative à l'épée. En chaleco, et après un pinchazo, jouant le tout pour le tout, Olsina fait une entrée à matar sin muleta et tue d'une entière après une voltera spectaculaire. Le toro se couche sous les « torero-torero » d'un public conquis.
Pétition générale pour une oreille de verdad. Charles, triomphateur de la novillada malgré une défaillance aux aciers qui le prive des trophées qui auraient dû récompenser ses faénas, son entrega, et son courage.
PM
(photos S.Alonzo)

pierre Le: 18/09/18
MEXICO, EL GALO PARMI "LES SONADORES DE GLORIA" BARGAS, MAGNIFIQUE CORRIDA DE MAYALDE