Visiteurs: 1140045
Aujourd'hui: 83
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Plaza de toros de Dax (Francia). Troisième de la feria. Lundi. Lleno en los tendidos.

diaporama photo
corridaSiinfo sur ComBoost


photos Matthieu Saubion






Toros de Pedraza de Yeltes, le 5º ‘Holendero’, brave au cheval, manso à la muleta,vuelta al ruedo.

Octavio Chacón, ovation et oreille.


Daniel Luque, oreille et oreille.
Emilio de Justo, silence, un avis et silence.
salut de Pérez Mota Alfredo García Cortés au cinquième
treize oiques
lleno
Photo Roland Costedoat
A Dax sont sortis deux Aldanueva et quatre Pedraza d'autres origines, seuls les deux premiers cités ont été intéressants au cheval et ont transmis , bien que justes de forces et de fond ont transmis de l'émotion au troisième tiers.
Chacon est un torero courageux, appliqué et très bon chef de lidia. Il perd l'oreille au premier à l'épée après une bonne faena. Le public compense après la seconde faena.
De Justo, pas très bien servi , est passé à côté de sa course et tue mal.
Luque a dominé terna et toros . Il coupe une oreille de très belle allure à un premier toro qui faible manque de transmission. Il en coupe une seconde à son second après une faena courageuse et technique à un toro plus manso qu'encasté et une épée très basse.
RT
Report du concours des novilladas sans picador : 14 août à 10h30. En raison de l'annulation, pour cause de pluie, des éliminatoires du concours des novilladas sans picador du 13 août, l'intégralité du concours est reportée au mardi 14 août à 10h30.


Si certains ont été déçus du comportement des Pedrazas ,il faut dire qu’ à force d’être trop gâtes on en arrive à être difficiles. Certes l’émotion a été moins présente qur lors des précédentes éditions mais la qualité du lot a permis une après midi très intéressante ,en particulier avec la présence d’un cinquième toro « Holandero » exceptionnel lors des 2 premiers tiers que ce soit à la pique ou aux banderilles ,certes avec moins de classe à la muleta que le Santiago Domecq d’hier, mais qui aurait été qualifié d’excellent si la prestation de la veille n’était pas encore dans les mémoires. La pique et les banderilles du jour avec la faena de muleta de la veille et on tenait « l’indulto » parfait qui n’aurait même pas pu nourrir les tertulias de l’hiver…
Octavio Chacon malgré sa volonté est resté en dedans du 1er toro, pas dans son assiette, voire débordé , son final et son engagement à la mort lui ont permis de saluer au 1/3 ; Daniel Luque ,volontaire mais sa faena a été contrarié par la faiblesse du toro .De bonnes séries à droite et une épée efficace lui a permis de déclencher une pétition pour une 1ere oreille. Emilio de Justo : devant un toro magnifiquement présenté et présent au cheval (une fois qu’il eut prit la dimension du combat après l’avoir évité), débuta par une bonne série à droite avec beaucoup de temple et d’aguante. Malheureusement, une épée de coté lui enleva tout espoir de succès. Silence. On a vu un Octavio Chacon différent à son 2ème d’une très belle présentation, également.Plus en confiance, il n’hésita pas à le citer de loin pour une faena très sérieuse et appliquée. Une bonne épée efficace lui valut une oreille avec une forte ovation pour le toro à l’arrastre. On ne reviendra pas sur le cinquième , un grand toro, sauf pour remarquer la très bonne prestation du piquero « Jose Manuel Perez Garcia » ovationné à sa sortie et regretter le désarmé et l’épée de coté de Daniel Luque qui lui ôta la 2ème oreille et un succès plus probant .Vuelta pour le toro. Au dernier, malgré ses efforts Emilio fit une faena sincère mais sans étincelle devant un toro « tardo » et distrait .Échec à la mort. Silence .
En résumé, une tarde très enlevée et intéressante.
Balthazar Gallande


pierre Le: 15/08/18
BÉZIERS, EL GALO EN TRIOMPHE Béziers, le rejoneo