Visiteurs: 1126246
Aujourd'hui: 378
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 

Plaza de toros de Huesca. Samedi. Deuxième de la Feria de la Albahaca. Près de trois quart d'entrée.

Toros de Adolfo Martín.

Juan Bautista, silence et silence;
Paul Abadía Serranito, ovation et vuelta al ruedo;
Emilio De Justo, palmas et vuelta.

Corrida d'Adolfo bien dans le type, bien que diversement armée. Les deux toros de Juan Bautista nobles mais manquant de transmission et finissant à menos. Le premier de Serranito violent et dangereux. Le meilleur toro fut le dernier qui échut à de Justo. Juan Bautista visiblement préoccupé par son un contre six a géré avec le talent et la maîtrise qu'on lui connait sans que cette rigueur professorale passe sur les tendidos dissipés du Haut Aragon. Serranito qui revenait après une longue interruption de sa carrière a eu une attitude très torera, héroïque même: sérieusement blessé il a refusé l'opération pour combattre le cinquième. Encore une fois Emilio de Justo s'est parfaitement accordé avec ses deux toros, le dernier surtout. Final éblouissant en naturelles pieds joints. Aucune concession au public festif du jour. Il tua en deux temps ses deux adversaires ce qui lui coûta sans doute des récompenses qui semblaient bien gagnées pourtant.
PV

Serranito a été opéré à l'infirmerie à la fin du cinquième toro d'une triple cornada de 8, 20 et 10 cms, durant le lidia de son second toro. Cornada située dans la zone péri-anale gauche. Pronostic grave.

Le banderillero Rafel Garcia a été blessé au poignet.

PARTE MÉDICO DE PAUL ABADÍA SERRANITO: ‘Herida por asta de toro en región perianal izquierda de unos 8 centímetros y que presenta dos trayectorias:

-Una hacia adelante y adentro de unos 20 cm. que llega a pared posterior de pubis con arrancamiento de colaterales venosas y nervios superficiales disecando pared izquierda del recto sin apreciarse rotura de la misma.

-Otra hacia atrás de unos 10 cm. que llega a isquion arrancando colaterales arteriales.

Estos trayectos provocan lesiones en tejido subcutáneo y musculatura perianal con esfínter anal conservado. Es intervenido bajo anestesia general. Pronóstico grave. Trasladado al Hospital. Firmado: Dr. Enrique Crespo’.

PARTE MÉDICO DEL SUBALTERNO RAFAEL GARCÍA: Traumatismo en la muñeca derecha con edema estilo-radial, impotencia funcional y dolor. Se coloca férula de yeso. Se remite para estudio radiológico.

pierre Le: 11/08/18
GIJON, VIOLENT SUSTO POUR PADILLA Concours landais de Dax: Mathieu Nogues et Kevn Ribeiro vainqueurs