site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Arènes de Mont de Marsan, Féria de l’Aficion
6 Toros de Victorino Martin bien présentés, dans le type de l’encaste de comportements variés et donnant du jeu
Emilio de Justo : salut au tiers, un avis et une oreille
Mathieu Guillon « El Monteño » : un avis et silence, salut au tiers
Manolo Vanegas : salut au tiers, une oreille
Dix huit piques, dont une avec la puya de tienta, cavalerie Bonijol
Prix au triomphateur Emilio de Justo
Prix à la meilleure cuadrilla : cuadrilla d’Emilio de Justo
Prix au meilleur piquero : Sanguesa (cuadrilla de Mathieu Guillon) aurait pu être desertio sans que cela soit un scandale
Président : Philippe Lalanne


corridaSiinfo sur ComBoost


Intéressant lot de Victorino, parfois juste de forces, prenant 18 piques sans être forcément très braves
Les premier (avisé) et surtout le dernier avisé et très dangereux ont transmis de l'émotion
Le troisième soso a distillé l'ennui. Les trois autres offraient des options à condition de lidier avec autorité et efficacité
De Justo tue mal son premier après une faena alliant sens de la lidia et sens artistique. Il invente un toro à son second et termine par deux séries de naturelles d'anthologie avant de tuer de façon médiocre


Mathieu , trop contracté ,après un très bon début de faena s'est désuni et à mal fini sa première faena en particulier à l'épée.
Face au second, plus relâché il a construit une faena intéressante , un ton en dessous des possibilités du toro et bien conclue à l'épée.
Mathieu a prouvé une fois de plus qu'il a sa place dans la planète des toros .
N'oublions pas qu'avec très peu de contrats depuis son alternative il s'est quand même sorti honorablement d'une corrida de Victorino dans une arène de première catégorie.
Première faena fade face à un toro fade. Le dernier est un Victorino à l'ancienne. Très avisé, il en est même dangereux. Avec un courage et une maîtrise technique étonnante pour un si jeune torero, Manolo Vanegas va prendre le dessus sur le bicho dans une faena qui va à mas et qu'il conclut par une entière engagée
Lors de la fiesta campera du matin, Yon Lamothe a coupé une oreille d'un excellent eral du Lartet qui a été lidié comme lors d'un tentadero
Dorian Canton a eu des difficultés pour tuer un intéressant eral de Alma Serena
La matinée s'est terminée par la tienta de deux vaches (Lartet et Alma Serena) par les élèves d'Adour Aficion


corridaSiinfo sur ComBoost


(photos et vidéo Matthieu Saubion)
tr



Le: 01/10/17
Ce dimanche en Espagne Nouveau triomphe d'El Adoureño en Espagne