Visiteurs: 1126262
Aujourd'hui: 394
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Boujan, dimanche. Corrida charra de feria. 1/2 entrée; toros de Gallon de jeu inégak.

Román Pérez: Oreille et deux oreilles.
Michelito Lagravere: Ovation et oreille.

La veille, samedi.

Devant trois quarts d’entrée et par temps agréable avec ciel voilé, sont sortis dans l’ordre des toros de Fano, Los Galos, Gallon et Laugier, qui pour la plupart ont donné un jeu décevant, le toro de Marie Sara s’avérant le meilleur.

A l’issue du paseo, Jérémy Banti a reçu en piste un souvenir de la part du maire, Gérard Abella, en guise d’hommage pour ses dix ans d’alternative. Cayetano Ortiz l’a ensuite rejoint et a reçu un bouquet sous l’ovation...

Jérémy Banti (saluts et silence) ouvrit les débats avec un toro de Fano qui après quelques capotazos allurés prit deux piques sans grand style. Brindis à Diamante Negro d’une faena qui mit en exergue la mansedumbre du Fano, Jérémy se battant pour le retenir dans l’étoffe, le plus souvent par muletazos donnés un par un. A chaque fois qu’il le put, il étala une torería raffinée, mais en définitive, faute de pouvoir sortir le grand jeu, compte tenu des conditions de son opposant, il finit par s’en défaire d’une entière après pinchazo. Jérémy prit ensuite un Gallon sérieusement armé qu’il plaça au cheval par chicuelinas marchées pour un premier puyazo rectifié et un second en mode simulacre pour faire le compte. Au second tercio, le banderillero Alexis Ducasse se fit surprendre au moment de sauter et essuya un tampon qui le fit basculer dans le callejón, un accrochage qui en définitive s’est révélé plus spectaculaire que grave. A la muleta, Jérémy reçut un carton jaune après avoir brindé à l’assemblée, prologue à un dialogue de sourds entre un torero qui faisait tout pour proposer un trasteo abouti face à un adversaire qui lui compliqua la vie par une option défensive qui finit par inciter Jérémy à l’envoyer ad patres sans autre forme de procès, ce qu’il fit non sans quelques difficultés.

Cayetano Ortiz (saluts et silence) débuta avec le Los Galos qui s’avéra le plus propice au bon toreo. Bon capoteo de réception puis deux piques de Nicolas Bertoli avec poussée sur le premier assaut, le second s’avérant plus léger. Brindis au ciel puis entame de faena décidée, Cayetano exécutant notamment plusieurs redondos de bonne facture, le tout suivi par d’autres mouvements bien conçus qui laissaient augurer un final triomphal, mais le soufflé est hélas ensuite retombé à cause d’une conclusion totalement loupée. Dommage. Son Dos Hermanas ne lui permit pas de réussir le desquite, principalement à cause d’un problème de motricité qu’il allait trainer tout au long de son combat. C’est d’autant plus rageant que ce bicho avait un bon fonds de noblesse bien utilisée par Cayetano qui servit des muletazos méritoires, au bémol près qu’à cause de ce handicap, le toro ne généra que trop peu de transmission et d’émotion. Et comme une nouvelle fois les aciers n’ont pas été au rendez-vous...

A l’issue de la course, Marie Sara a reçu des mains du maire une sculpture de Stéphane Lopez au titre du meilleur toro de la course, tandis que Nicolas Bertoli recevait de la part du Tendido 7 le prix à la meilleure pique.
Le matin, tienta de trois vaches d’Olivier Fernay y sus Hijas par les élèves de l’école taurine de Béziers Méditerranée, sous la direction de Philippe San Gilen et avec Alain Bonijol sur le cheval.
Cinq élèves ont participé et ont profité globalement du jeu intéressant du bétail, la troisième vache se montrant supérieure. Il s’agit de Lucas Miñana, Anaïs, Lény, Thibaud et Clément qui chacun selon son niveau d’avancement a pu montrer au public leur sérieux et des qualités toreras prometteuses pour la suite.

Paul Hermé



pierre Le: 05/09/17
CALASPARRA, JOSE RICO SE DISTINGUE communiqué école taurine Rhone Aficion