Visiteurs: 1127663
Aujourd'hui: 150
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Novillada concours de Saint Perdon aux arènes de Mont de Marsan
Celestino Cuadri (quelques sifflets) pour Diego Carretero (silence)
Escolar Gil (silence) pour Jorge Isiegas (silence)
Valdellan (quelques applaudissements) pour Tibo Garcia (silence)
Virgen Maria (silence) pour Diego Carretero (silence)
Pedraza de Yeltès (palmas) pour Jorge Isiegas (un avis et silence)
El Pincha (vuelta al ruedo) pour Tibo Garcia (un avis et salut au tiers)
Salut de Morenito d’Arles après un très bon tercio de banderilles au second
Quatorze piques, cavalerie Bonijol
Président : Pierre Noguès (Roquefort)
Musique Al Violin
Un tiers d’arène
A l’issue du paseo, une minute d'applaudissements en hommage à Damaso Gonzalez . Carretero et Isiégas lui ont brindé leur premier novillo
On a échappé à l'orage mais pas à le pluie de l'arrastre du second aux banderilles du cinquième


corridasi sur ComBoost



La novillada concours de Saint Perdon a été décevante Bien que dans le type de leurs encastes, les novillos , à l'exception du sixième ont été pauvre de tête et se sont abîmés des cornes contre les burladeros.
Ils ont été ,à l'exception de ceux lidiés par Tibo Garcia, mal mis en suerte et mal piqué .
Le Cuadri et l'Escolar justes de force et manquant de moral se sont très rapidement décomposés. Le Valdellan a fait illusion à la première pique est allé à menos aux suivantes. A la muleta ,il a manqué de fond et de race et s'est très vite décomposé.
Le Virgen Maria n'a pas fait mieux.
Le Pedraza , haut, maigre, avacado et très peu armé a été protesté à sa sortie en piste. Moyen au cheval, il s'est comporté à la muleta avec la naïveté et la bonté d'un eral. On est très loin des Pedrazas qui nous ont fait vibrer à Garlin, Saint Perdon ou Dax; Je crains qu'il ne s'agisse du toro dont rèvent Uranga et ignacio Sanchez qui leur permettrait d'intégrer le circuit des corridas pour figuras.
Heureusement le propriétaire de la ganaderia El Pincha veut se positionner sur le marché; il a sélectionné un utrero bien fait et intéressant qui a logiquement remporté le concours. Il a pris avec style deux bonnes piques. la troisième , donnée avec la puya de tienta est une hérésie. Tout toro en corrida concours doit être capable d'aller trois fois au cheval avec la vraie pique.
Celle de tienta est réservée aux toros d'exception (les potentiellement indultables) pour une quatrième rencontre ou au delà/
Bien mis en valeur par Tibo Garcia ,le toro est allé à mas à droite , chargeant avec alegria et caste. A gauche , le français n'a pas su le corriger (comme il l'avait fait à droite). Les progrès réalisés par l'utrero entre la première et la seconde série font penser , il n'y en a pas eu de troisième, qu'il y avait sur ce piton un potentiel non exploité.
Diego Carretero, mal servi par ses novillos, n'a pas renouvelé son triomphe de 2016
Jorge Isiegas, démuni face au décasté Escolar, a partiellement profité de la naïveté du Pedraza et a mal tué.
Tibo Garcia , le seul attentif à la lidia, a fait une très intéressante faena se hissant au niveau du Pincha mais a malheureusement pinché à plusieurs reprises. Il restera le meilleur torero de cette novillada
rt



pierre Le: 28/08/17
CARCASSONNE, UN ANTI SAUTE DANS L'ARENE ET SE FAIT PRENDRE Communiqué Ecole Taurine d'Arles