Visiteurs: 1127663
Aujourd'hui: 150
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Plaza de toros de Dax (France). Troisième de Feria. Dimanche après-midi. .
6 toros d’Adolfo Martin, très bien présentés, décastés,sans race , éteints dès la troisième série pour
Manuel Escribano : silence, silence
Paco Ureña : un avis et sifflets, silence
David Martin Escudero : silence, silence
Toutes les arrastres ont été sifflées.
Douze piques et picotazos, cavalerie Bonijol
Président : Yves Charpiat
9/10èmes d’arène
heureusement ,il faisait beau
Quand il ne s'est rien passé, il n'y a rien dire donc pas la peine d'en dire plus.
Les toros , ou plutôt les moruchos, d'Adolfo Martin ont atteint le degré zéro de la tauromachie. Sans charge, ils n'étaient pas capables de supporter plus de trois séries de trois passes avant de s'éteindre complètement; Les toreros ont fait leur possible mais à l'impossible nul n'est tenu. Les spectateurs dacquois s'enfoncent dans une dépression qu'ils peuvent soigner en faisant la fête. Le problème , c'est que l'an prochain , il décide d'aller à la plage plutôt que de venir aux arènes


video alain garres



Plaza de toros de Dax (France). Deuxième de Feria. Dimanche matin.
6 toros de Montalvo, bien présentés et manquant de race pour
Curro Diaz : silence, silence
Juan Bautista : salut au tiers, une oreille
Sébastien Castella : silence, silence
Salut de César Fernandez Balen au second
Président : Jean Charles Bouet
Douze piques et picotazos, cavalerie Bonijol
Quasi lleno
Il faisait beau et chaud
Course encore plombée par un bétail sans beaucoup de race et qui n'a existé que par la volonté des toreros . Heureusement qu'il existe une forte rivalité entre Juan Bautista et Sébastien Castella pour animer la corrida et tenir éveillés les spectateurs.
Curro Diaz n'est pas remis de sa dernière blessure. On a jamais retrouvé dans ses deux faenas les petits détails qui font qu'on lui pardonne de toréer profilé. Il s'est fait proprement débordé par le quatrième pourtant soso et a mal tué ses deux adversaires.
Juan Bautista est sur un nuage depuis quelques temps. Il est porté par le public avec lequel il connecte maintenant Il a inventé deux toros qui n'avaient pas grand chose à donner . Ses deux faenas sont intéressantes avec des enchaînements de passes classiques et d'adorños très inspirés. Dommage qu'il s'obstine à tuer à recibir des toros qui n'avancent plus en fin de faena.
Il a gagné ses duels avec Castella lors de quites au capote.
Castella a réalisé un bonne faena à son premier. Étonnamment, il a toréé de trois quarts , en mettant la jambe. Dommage qu'il tue mal. Il n'y avait pas grand chose à tirer du dernier

rt



pierre Le: 13/08/17
DAX, SAMEDI BLANCA: DEUX OREILLES POUR "EL GALO"