Visiteurs: 1127205
Aujourd'hui: 78
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Arènes de la Brède, Fêtes de la Rosière

Novillada non piquée



Deux erales d’Alma Serena (1 et 4) et deux de l’Espera débuts en public Bien présentés , encastés et souvent exigeants pour
Dorian Canton : vuelta et salut au tiers
Yon Lamothe : une oreille après un avis, salut au tiers après deux avis
Vuelta du second eral (La Espera)
Un quart d’arène
A l’issue du paseo un hommage a été rendu au matador basque Ivan Fandiño
Les jeunes toreros ont brindé leur premier eral au torero décédé


Très intéressante non piquée grâce à des novillos de grande qualité des élevages landais de Alma Serena et La Espera dont c’était la première sortie en public.

Les deux jeunes élèves de l’Ecole Taurine Adour Aficion , Dorian Canton et Yon Lamothe continuent leur apprentissage et laissent entrevoir des qualités intéressantes.
Yon, plus serein et plus efficace à l’épée a remporté la seconde manche de leur amicale compétition

Corrida



6 toros ( le quatrième qui se brise les reins à son entrée en piste est remplacé par un sobrero du même fer)) de Fuente Ymbro avec du trapio, des têtes hétérogènes tous sans race , ni caste pour
Curro Diaz : silence, deux oreilles
Roman : un avis et salut au tiers, un avis et silence
Tomas Campos : silence, deux oreilles
Dix rencontres avec la cavalerie, cuadra Bonijol
A l’issue du paseo une minute d’applaudissement en mémoire de Fandiño lors du paseo
7/10ème d’arènes
Ciel gris , température douce
Quelques antis vociférant au loin , remis à leur place par les forces de l’ordre

On s’est ennuyé sur les gradins de la cité de Montesquieu La faute en incombe à un lot de toros de Fuente Ymbro décastés, attirés par les planches et qui ne transmettaient aucune émotion.
Après avoir expédié un bœuf querencioso et fuyard, Curro Diaz profilé et sans transmission artistique a coupé deux oreilles très généreuses à un sobrero un peu moins décasté que le reste du lot. A l’issue des deux faenas , il tue très mal (deux bajonazos) mais comme le toro tombe vite, le public girondin plébiscite(sic transit gloria mundi).

Roman s’est appliqué face deux adversaires qui offraient peu d’options.

De Tomas Campos, on retiendra la fin de sa seconde faena avec de belles naturelles et une grande estocade qui méritaient une oreille, la seconde est généreuse. Il y a des choses intéressantes chez ce torero mais ses deux toros ne lui permettaient que d’en exprimer une partie.



pierre Le: 25/06/17
Carteles de Roquefort les festejos du 25 juin