Visiteurs: 1125907
Aujourd'hui: 39
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 



Trois bonnes raisons de participer au rendez-vous samedi de la corrida des fêtes d'Aire-sur-l'Adour, organisée par la Junta des peñas aturines...


1/ La présence de Juan del Alamo. Le jeune torero de Ciudad Rodrigo vient d'obtenir un succès retentissant à la San Isidro en sortant par la Puerta Grande. Succès d'autant plus méritoire qu'il avait contre lui un président obstiné qui lui a refusé les deux oreilles de son premier adversaire contre l'avis unanime du public et de la critique. La sortie du jeune héros s'est déroulée dans un enthousiasme rare, il faut reconnaître que ses deux faenas, engagées, sobres, profondes, sont des modèles du genre. Sans rien ôter à Ginés Marin qui a hérité de tous les prix de la féria, il aurait mérité lui aussi de participer au palmarès final.

2/ Ganaderia fondamentale, sise à l'Escorial, Baltasar Iban est un des noms essentiels de la "cabaña brava". Les anciens se souviennent encore de "Bastoncito" combattu par César Rincon à Madrid en 1994 qui a été qualifié "toro du siècle". On peut voir sur cette vidéo qu'il s'agit d'un lot sérieux, harmonieux et bien dans le type; les amateurs de toro-toro ne seront pas déçus. C'est un lot susceptible d'être complet, c'est à dire de donner du jeu à la pique comme à la muleta. Mais on ne peut préjuger de de rien: c'est une des caractéristiques de ce spectacle...

3/ Le cartel dans son ensemble a beaucoup d'intérêt: Ivan Fandiño sera le chef de lidia. Encore jeune il a derrière lui un passé flatteur. Combattant particulièrement aimé dans le sud-ouest, il a connu une sorte de trou d'air l'an dernier. Il lui faut donc cravacher s'il veut rattraper le terrain perdu dans un contexte très concurrentiel: il en est capable. Enfin, Thomas Dufau défendra nos couleurs. Il a beaucoup travaillé cet hiver, à Gerena notamment où il a pris ses quartiers, pour arriver au "top" à ce rendez-vous. C'est pour lui une échéance capitale. Ses amis seront nombreux à le soutenir. Il doit aborder ce dur challenge en confiance: il a beaucoup à gagner. Disons-le sans fard: il s'agit d'un des cartels les plus prometteurs de la temporada aquitaine...

Suerte para todos!

PV

pierre Le: 16/06/17
GIJON ILLUMBE (SAINT SEBASTIEN)