Visiteurs: 1127248
Aujourd'hui: 121
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Samedi. Plaza de toros de Vic. Trois quart d'entrée. Deuxième de féria. Humidité ambiante mais on est passé entre les gouttes!

Toros de Dolores Aguirre, le second vuelta al ruedo.

Paulita, silence et silence;
Octavio Chacón, oreille et ovation et saluts;
Alberto Lamelas, ovation et saluts et ovation.

Ovation au picador d'Antonio Chacon, Manuel Sanchez Montes.

Paulita et Chacon ont brindé leur toro à Francisco Ruiz Miguel.

Bonne corrida de Dolorés Aguirre bien présentée, aiguë sur les deux cornes, de bon poids sur la romaine et surtout, et c'est là l'essentiel, donnant un jeu varié et prenant. Une corrida pour aficionados. Trois toros auront retenu notre attention: le second, troisième et cinquième. Pour ce qui est du second il prit quatre piques en partant de loin et en poussant sous le cheval. La faena ira de mas à menos: sans doute le poids du châtiment a-t-il pesé pour une bonne part... Le troisième prit trois piques en jetant le groupe équestre à terre et se montra par la suite noble avec de la vibration donc de l'intérêt. Il ira lui aussi à menos. Le cinquième, un tio, s'exprima à la muleta où il répéta mufle au ras du sol. Un bon toro pour le torero. Aucun des pensionnaires de Dolorés n'a développé ce sentido désagréable qu'on leur connaît souvent. Ce furent des combattants loyaux et généreux...
Pour ce qui concernent les piétons, chacun a fait avec ses moyens. De la classe chez Paulita qui est tombé sur le mauvais lot: celui qui a bougé le moins. Il s'est tiré de cette confrontation avec la dignité et l'élégance qui le caractérise. Il redoutait cette première apparition à Vic après sa blessure récente lors d'une tienta à Azpeitia. Il n' a pas semblé marqué par cette infortune et on regrette que le torero d'Alagon n'ait pas eu un sorteo plus heureux; sans doute l'aurions nous vu sous un aspect plus brillant.
Octavio Chacon est le grand triomphateur du jour. Il s'est imposé d'abord par une brega très lucide et précise mettant, par exemple en suerte parfaitement lors du tercio de piques. Par la suite, très croisé, il sut imposer sa loi à ses adversaires et connecta à ses deux passages avec le public. Il tua bien le premier et médiocrement le suivant, ce qui l'empêcha de triompher totalement.
Alberto Lamelas, dans une arène qui lui était acquise, eut une bonne cartouche avec le cinquième, noble avec une pointe de soseria, néanmoins. Il ne sut pas le conduire avec le soin et la douceur qu'il méritait; la muleta souvent prise et il connut bien des misères avec l'épée. C'est un garçon qui s'exprime mieux dans des situations dramatiques où il capable de gestes héroïques, nous n'étions pas tout à fait dans ce contexte. Il fut néanmoins fêté...
Le public s'est retiré heureux d'avoir vu une corrida à la vicoise: à la fois sérieuse et plaisante.
Pierre Vidal

Plaza de Toros de Vic. Samedi matin. Premier spectacle de la Feria del Toro de Pentecôte. 1/3 d'arène.

Novillos de Raso de Portillo.

Mario Palacios, Silence après deux avis.
Miguel Ángel Pacheco, vuelta al ruedo après pétition.

Novillada suspendue après la mort du second toro en raison de la pluie. Très bien présentés, les deux novillos qui sont sortis ont fait grosse impression. Pacheco s'est montré le plus mur des deux jeunes gens, dans ce contexte difficile, il a passé la rampe.


corridasi sur ComBoost


Photos Matthieu Saubion



pierre Le: 04/06/17
ANTICORRIDAS A NIMES NIMES, ENCERRONA RÉUSSIE DE JUAN BAUTISTA