Visiteurs: 1125984
Aujourd'hui: 116
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 


Élégance de Cayetano (NTR)



Madrid, jeudi. Plaza de toros de Las Ventas. Vingtisième de la Feria de San Isidro. No Hay Billetes.

Toros de Juan Pedro Domecq. Un sobrero de Criado (5ème)

José María Manzanares, palmas et silence;
Cayetano, silence et palmas;
Joaquín Galdós, qui confirmait l'alternative, ovation et silence.

Belle brega au cinquième toro d'Ivan Garcia



Les trois toreros ont brindé leurs toros au roi émérite Juan Carlos qui était accompagné de l'Infante.

Nouveau "no hay billetes" pour une tarde de excpectacion. Déception de lapart des Domecq qui sont allés de mas à menos, sans mobilité ni émorion; sans grande caste en fait. Le toro de Criado sorti en cinquième a été noble et il a répété mais il est allé lui aussi à menos. Le sixième est resté immobile. Joaquin Galdos dans ces conditions était sans option. Cayetano qui n'était pas revenu à Madrid depuis cinq ans a fait preuve de beaucoup de goût, d'élégance et de temple à son second toro. mais la mayonnaise n'a pas prise, une parti du public la trouvant trop fade... ce n'est pas un torero de Madrid, néanmoins il est intéressant et il mérite d'être revu dans un contexte qui lui serait plus favorable. Les deux toros de Manzanares n'ont pas duré; l'alcantino n'a pu connecter avec le public de plus, pour une fois, il a tué médiocrement.



pierre Le: 02/06/17
NIMES, SAMEDI MATIN MADRID, PONCE TRIOMPHE QUINZE ANS APRES