Visiteurs: 1127248
Aujourd'hui: 121
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 



Las Ventas (Madrid). Samedi. Dix-septième corrida de abono. Plus de deux tiers d'arène.
Toros de El Torero.

Joselito Adame, silence, silence;
Francisco José Espada, qui confirmait l'alternative ovation et blessure;
Ginés Marín, silence et silence.

Gines Marin a salué à l'issue du paseo.

Corrida sérieuse mais manquant de trapio et protestée pour sa présentation, le second et le troisième notamment. Dans l'ensemble, elle a manqué de race et s'est montrée souvent faible. Francisco José Espada qui confirmait l'alternative a été sérieusement blessé en entrant à matar pour la seconde de fois. Il ne semble pas qu'il y ait eu cornada mais un traumatisme crânien qui lui a fait perdre conscience. Il a du être emmené à l'hôpital pour des contrôles: pronostic réservé. Gines Marin n'a pas conforté sa position de triomphateur de la féria (momentané) après les deux oreilles coupées l'avant-veille. Il est passé sans peine ni gloire. Très belle prestation de Joselito Adame, seul mexicain invité cette année. Il a montré sa capacité, sa fermeté et son courage à chaque instant, dans un contexte peu favorable au succès. Après la blessure de Espada il dut tuer trois toros et c'est au troisième qu'il coupait enfin une oreille après une mise à mort sans muleta extrêmement spectaculaire. Il réussit cette suerte si risquée mais il fut blessé sérieusement à la crête illiaque droite et atteint de nombreuses contusions. Le numéro un mexicain a donc été extraordinaire. La afena a été méritoire débutée par statuaires, elle s'est poursuivie par des séries liées et templées, des bernardinas concluant son beau travai. Madrid s'est rendu à son courage. Il aura une nouvelle chance dans le cadre de la San Isidro; même si il est le meilleur d'entre eux il est dommage que la capitale espagnole ne s'ouvre pas plus aux toreros du Nouveau Monde qui, on le voit, apportent tant!

http://cultura.elpais.com/cultura/2017/05/27/actualidad/1495916131_613857.html?id_externo_rsoc=FB_CC



pierre Le: 28/05/17
Hommage à Nimeño La Peña Del Toro Por Los Cuernos