Visiteurs: 1126644
Aujourd'hui: 278
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Plaza de toros de Las Ventas, Madrid. Mardi. Trézième de la Feria de San Isidro. Moin de Trois quart d'entrée.

Toros de Valdefresno, Hermanos Fraile Mazas (5º et 6º), un sobrero de Adelaida Rodríguez (4º) et un autre de Carriquiri (4º bis), inégaux de présentation.

Daniel Luque, silence et silence après avis.
Fortes, silence après avis et silence.
Juan Leal, ovation après avis et salut et silence.

A l'issue du paseo, une minute de silence a été gardée à la mémoire des victimes de l'attentat de Manchester.





Désolation une nouvelle fois sur la piste de Las Ventas: les Valdefresno se sont montrés blandos et sans ressorts pour les uns, sans offrir de possibilité pour les autres; faibles souvent. Deux furent changés. Juan Leal s'est montré "muy encima" de ses deux opposants faisant étalage de ce "valor seco" qui fait sa force et qui séduit ici à Madrid. Il débuta la faena du premier par pedresina et se planta dans le terrain du toro pour lui dérober le peu de passes qu'il avait par la suite. Attitude hiératique, stoïque, valorisée par le public. Demie estocade et salut bien mérité. Même fermeté face au dernier de la série mal intentionné lui aussi et mobile comme un sac de sable. Il tenta tout et fut pris en définitive de manière impressionnante au bas-ventre. Juan Leal s'est donc tout à fait justifié dans l'arène la plus importante du monde et devant le public qui aime les jeunes gens courageux qui ne font pas semblant. Cette tarde ne sera pas inutile pour sa carrière.



pierre Le: 24/05/17
Nouveau bureau de l'Ecole Taurine Rhône Aficion CARETELAZOS EN SORIA