Visiteurs: 1128705
Aujourd'hui: 368
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 
Arènes de Magescq, novillada non piquée; plus de trois quart d'entrée.Public bienveillant et patient.

6 erales de Casanueva, très bien présentés, avec de la force et de la mobilité, le second excellent et le sixième noble.

Baptiste Cissé (despedida en novillada non piquée) : une oreille, salut au tiers
Alvaro Seseña : une oreille, trois avis
Diego San Roman : un avis et silence, silence.

Les aficionados étaient à l’abri ; La vingtaine d’antis mis à l’écart loin des arènes ont été copieusement été arrosés par des pluies diluviennes et des orages de grêles entrecoupés de coups de vent à décorner un bœuf.

Un hommage a été rendu à Bernard Menard, président fondateur du club taurin local, décédé en Novembre
Le prix des organisateurs du Sud-Ouest a été partagé entre les trois novilleros.

Le trophée Bernard Menard et le prix à la meilleure sont allés à Baptiste Cissé.

Les erales de la ganaderia Casanueva avaient des pattes d’aciers. Très bien présentés, trapio et armures, ils ont donné de l’intérêt à cette première course de la temporada française. Tous venaient de loin quand ils étaient correctement cités. Les premier, troisième et quatrième de l’envoi ont eu tendance à quitter la muleta pour partir vers les planches. Les trois autres avaient des qualités que ni Seseña, ni San Roman n’ont su exploiter.

Mal servi au sorteo, Baptiste Cissé a fait parler son expérience pour tirer quelques bonnes séries à des erales qui avaient tendance à partir vers les planches. Il coupe une oreille après une très bonne estocade au premier et salue au quatrième. Nous le retrouverons à Mugron, le lundi de Pâques pour ses débuts en piquée.
Le second a été excellent. Noble, mobile avec beaucoup de classe, il a dominé Alvaro Seseña ; Le cinquième, manso con casta, a mis en difficulté à la muleta et en déroute à l’épée ce même novillero. Complètement dépassé, il a entendu les trois avis. Le garçon est marginal, toréé sans dominio et plie bagage devant les difficultés (ou la présentation) de ses opposants.
Diego San Roman n’a toujours pas progressé. Aussi vert qu’à Bayonne en septembre, il a toréé de manière brouillonne, sans aucun sens de la lidia. Il s’est mis en danger, par sa propre faute, a plusieurs reprises, et est passé à côté d’un novillo très noble qui ne demandait qu’a offrir ses oreilles.

Le matin après la tienta de trois vaches de L’Astarac par Michelito secondé par Clément Argoux, Dorian Canton et Yon Lamothe d’Adour Aficion, El Kike, le novillero de Linxe, a toréé et estoqué un utrero de Camponuevo. Le bicho, offert par sa Peña lui a permis de faire un retour dans les ruedos français et de se rappeler au bon souvenir des organisateurs. Il salue après avoir eu des difficultés à s’imposer face à un bicho probablement insuffisamment piqué. On retiendra de la faena, la volonté du torero et une bonne série à droite.
RT


corridasi sur ComBoost


Photos Nicolas Couffignal





pierre Le: 07/02/17
Andy Younès triomphe à Valdemorillo Communiqué de l’ École Taurine d’ Arles.