Visiteurs: 1128590
Aujourd'hui: 253
site hébergé par nuxit
www.nuxit.com
pour contacter les auteurs
corridasiinfo@gmail.com
Pour transmettre une information, un programme ou une opinion , vous pouvez contacter Corrida Si à l'adresse mail suivante
corridasiinfo@gmail.com
Pour être informé en temps réel des articles parus sur Corrida Si, rejoignez le groupe CorridaSi infos sur Facebook
 
 



Finito de Cordoba est un des toreros les plus dépréciés du milieu taurin. C'est aussi, les bons aficionados le savent, un des meilleurs: un torero artiste certes qui a ses moments mais qui est un des dernier d'une lignée qui ont fait la légende de la tauromachie par leur génie, leurs incertitudes, l'intérêt qu'ils suscitent. Comme Morante, si l'on veut, en plus fragile, car il a moins de capacités techniques et morales que le torero de la Puebla. En plus c'est un brave type... Le torero de Sabadell - il n'a été qu'adopté par Cordoue- n'est pas formaté, stéréotypé. Il ne répond pas aux exigences d'un marché dominé par la nécessité d'assurer un spectacle qui tourne au rond-rond et il a donc disparu des cartels -français notamment qui n'ont jamais brillé par leur originalité. La surprise, la capacité de s'enthousiasmer, l'étonnement n'est-ce pas, pourtant, ce que le public demande?



Il y a quelques jours Finito fêtait ses vingt-cinq ans d'alternative en mairie de Cordoue et il a mangé le morceau: http://puertadeloscalifas.com/finito-de-cordoba-los-que-quieren-hacer-dano-estan-dentro-y-el-aficionado-no-se-entera-de-como-esta-esto-montado-y-en-manos-de-quien-estamos/ "Ceux qui veulent détruire la tauromachie sont parmi" nous a-t-il déclaré ajoutant :"les aficionados l'ignorent". On ne peut mieux dire... et encore "on a fermé les portes de mes vingt cinq-ans d'alternative". Faisant allusion à une tournée d'adieu qui était planifiée dans sa province de Cordoue. Comme il le dit "il faut un minimum de respect" et il est inutile de promettre quand on sait que l'on ne tiendra pas. Finito évoque aussi Taurodelta, l'ancienne empresa de Madrid qui l'a payé de sa prestation un an après. Il y a pire je sais : des toreros qui ne sont pas payés ou qui payent pour toréer. Là-dessus c'est l'Ormeta.

Et Finito d'ajouter "il est triste de voir ce qu'est devenu la féria de Cordoue qui il y a quelques années se composait à plus de 15 spectacles" et qui en est réduit à quatre désormais. Cordoue la patrie de Manolete... C'est ainsi. Et ce qui se passe à Vitoria, autre fief, où rebuté par les arguties municipales, aucune empresa ne se présente pour relever le gant et qui de ce fait va passer par pertes et profits. C'est ainsi aussi à Barcelone où la victoire juridique célébrée un peu trop vite se traduit par une impasse puisque là non plus personne ne relève le gant ou tente de le faire. Non le milieu taurin -à part quelques exceptions-, en Europe du moins, n'est pas à la hauteur des défis qu'exigent notre époque. L'auto-congrulatation complaisante ne trompe personne.
PV

pierre Le: 07/12/16
Succès de Marc Serrano pour ses débuts au Mexique FERIA GUADALUPANA A MEXICO